Au coeur de l'hiver, au coeur de l'été, entre les deux mon coeur balance

Publié le 1 Février 2014

Petite digression autour de la consigne donnée par Marie-Claude du blog un p'tit coin de Nature sur la rétrospective de juillet.

Nous avons parcouru à la fois notre album juillet 2013 ainsi que le jardin en ce samedi plutôt bien ensoleillé pour retrouver des scènes avec six mois d'intervalle.

C'était en juillet, l'été qui avait bien eu du mal à montrer le bout de ses rayons avait soudainement explosé libérant d'un coup les floraisons et entre autre celles des hydrangéas.

La vague aux hydrangéas

La vague aux hydrangéas

Six mois plus tard, les inflorescences ont pris une teinte sépia comme sur les vieilles photographies monochromes. Le massif semble s'être figé dans le temps arrêté.

Au coeur de l'hiver, au coeur de l'été, entre les deux mon coeur balance

Juillet fait se décliner les gammes de verts et les formes se remplir.

Le massif du Levant

Le massif du Levant

L'hiver évide les pleins, asséche les structures et réchauffe la charmille qui ne perdra ses feuilles qu'au printemps.

Au coeur de l'hiver, au coeur de l'été, entre les deux mon coeur balance

En juillet les floraisons s'en donnent à coeur joie et se succèdent dans l'opulence.

Le massif de la table ronde

Le massif de la table ronde

Alors qu'en février le regard n'embrasse plus le paysage mais s'attache aux détails d'où l'intérêt de ponctuer avec des végétaux d'intérêt hivernal comme les hamamélis ou des conifères qui prennent des teintes dorées comme le charmant Sciadopitys verticillata.

Au coeur de l'hiver, au coeur de l'été, entre les deux mon coeur balance

En été les vivaces s'échappent des masses des persistants et animent les bordures.

Au coeur de l'hiver, au coeur de l'été, entre les deux mon coeur balance

En hiver elles ont disparu, cédant la place aux buis et aux bruyères qu'anime un soleil rasant.

Au coeur de l'hiver, au coeur de l'été, entre les deux mon coeur balance

Pour ce massif d'ombre en devenir, nous y avons installé pour l'été des hostas

Au coeur de l'hiver, au coeur de l'été, entre les deux mon coeur balance

et l'hiver des hellébores prennent le relais.

Au coeur de l'hiver, au coeur de l'été, entre les deux mon coeur balance

L'été les rosiers et quelques vivacent colorent la lande parmi les graminées et les bruyères. Nous avons choisi essentiellement des rosiers paysagers compacts sans rupture de floraisons.

La lande

La lande

En hiver, la lande par l'absence des floraisons, le désséchement des graminées et les silhouettes épineuses des rosiers se donne des airs de friche sauvage et vivante.

Au coeur de l'hiver, au coeur de l'été, entre les deux mon coeur balance

L'hiver nous fait découvrir un autre jardin, plus figé, plus sculptural où l'on s'arrête sur les détails comme une introspection.

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Hiver

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
bonsoir,<br /> votre jardin a une bien jolie structure qui lui confère une belle âme en hiver.<br /> Il est vraiment indispensable de planter une bonne quantité d'arbustes persistants, de graminées et d'arbres à la silhouette intéressante si l'on veut que le jardin reste beau toute l'année...ce que vous avez parfaitement réussi!<br /> *belle fin de week-end*<br /> Cécile
Répondre
M
Je préfère quand même la vague aux hydrangeas en été à celle de l'hiver .<br /> Mais c'est fort intéressant de voir la version été et la version hiver . Et on voit que même en hiiver votre jardin est harmonieux .<br /> Bonne soirée
Répondre
D
D'accord avec vous, la couleur manque aux hydrangéas l'hiver ! <br /> Mais la couleur brun argenté a aussi son charme.
X
Excellente idée cette comparaison été/hiver pour révéler la structure du jardin. C'est en tout cas très réussi chez vous!<br /> Bonne soirée
Répondre
D
C'est encore à l'ouvrage car cela ne fonctionne pas pour tous les coins du jardin. <br /> Merci pour le compliment.
V
Quelque soit la saison, votre jardin est superbe !!! ♥
Répondre
D
Et vos commentaires toujours aussi chaleureux !!!
M
C'est très intéressant de voir la comparaison été, hiver et c'est ainsi que l'on s'aperçoit que votre jardin est bien conçu : aussi beau et accompli, l'hiver que l'été !<br /> MC
Répondre
D
Merci mais c'est votre idée de rétrospective qui nous a éclairé.
M
Votre jardin est vraiment plein de charme quelque soit la saison! C'est amusant et intéressant de voir ces photos prises à 6 mois d'intervalle! Je mesure combien vous avez créé votre jardin avec une réelle réflexion pour réussir une structure si harmonieuse!
Répondre
D
Ce petit exercice nous a bien plu. <br /> Au fur et à mesure nous essayons de plus en plus de créer de la permanence au jardin et la douceur de cet hiver nous en montre bien l'intérêt.
F
Bonsoir. Votre comparatif est une preuve qu'un jardin peut être beau en hiver et qu'il,est bien pensé. Il y a même des scènes que je préfère à cette saison.
Répondre
D
Le jardin l'hiver est aussi dans l'air du temps : plus graphique, plus minimaliste, moins romantique à l'eau de rose et plus dramatique dirait Eric !
P
Il est parfois difficile de choisir car chaque saison a son charme. j'aime également comparer différentes parties du jardin à des périodes différentes de l'année, cela suscite la réflexion et aide à l'aménagement d'autres massifs.
Répondre
D
C'est vrai que nous n'avons jamais autant retravaillé les massifs que cet hiver car non seulement on peut observer mais en plus on peut agir.
L
je découvre... super idée que de comparer 2 saisons et dire que pour beaucoup il n'y a rien à voir au jardin en hiver !!! bien au contraire.
Répondre
D
Merci de votre passage qui nous a donné l'occasion de parcourir votre blog. Nous y avons retrouvé beaucoup d'éléments qui nous sont familiers dont la taille et la conception du jardin.
L
magnifique!superbe! j'adore ces comparaisons et le &quot;pieds&quot; c'est que c'est &quot;que&quot; c'est presque aussi beau en été pré qu'en hiver vous êtes vraiment d'excellent jardinier dans les bras ,dans la tête ,tout un art ! j'adore bele semaine à vous on a un soleil d'enfer aujourd'hui on en profite .
Répondre
D
Un compliment qui nous va droit au coeur. <br /> C'est vrai que l'on s'intéresse à l'hiver de plus en plus et le temps que nous avons est fantastique. Vive le réchauffement climatique (c'est une boutade !) mais on est quand même de pouvoir passer beaucoup de temps en ce moment au jardin. <br /> Belle fin de semaine à vous.
N
Magique, structuré, abouti.... les qualificatifs ne me manquent pas afin de décrire les sentiments que m'inspirent la découverte de votre jardin !
Répondre
D
Merci de votre venue et de votre si gentil commentaire.<br /> Mais heureusement il ne sera jamais abouti car sans cesse en devenir.
I
Je vois bien mieux le jardin en hiver surtout pour la taille,c'est un laurier palme taillé en trois boules ,je cherche une idée pour le mien<br /> Dans la 3 et 4 comment s'appelle cet arbuste taillé sur le devant<br /> Bonne soirée
Répondre
D
Il s'agit bien d'un laurier palme taillé en octobre 2012 et qui petit à petit va prendre sa forme en plateau.<br /> Pour les arbustes taillés dans le massif du levant, c'est du lonicera nitida qui est taillé à la débroussailleuse à fil pour favoriser de très petites repousses.<br /> Belle fin de semaine à vous.
L
Une digression pardonnée puisque c'est très intéressant de voir vos massifs passés de l'été à l'hiver en gardant toujours un grand intérêt. Encore un billet qui donne de précieux conseils, je sais où je vais planter les hellébores que j'ai achetés hier...près des hostas.<br /> Nicole
Répondre
D
C'est une association que nous avons découverte fortuitement. <br /> On aimerait bien voir vos photos.
A
Une très bonne idée cette comparaison été hiver et tout autant d'attrait quelque soit la saison, compliments, bonne semaine.
Répondre
D
Merci à vous, voilà qui va nous encourager à continuer. Bonne semaine.
J
Quelle bonne idée d'avoir rapproché certaines photos actuelles avec les mêmes vues l'été dernier. C'est un bon encouragement pour la suite des travaux, n'est-ce pas?? Félicitations comme d'habitude et bises à tous les deux
Répondre
D
Un petit jeu qui nous a bien diverti. Merci de ta fidélité. Bonne semaine à vous deux.
B
Très intéressant ces comparaisons été/hiver. Votre jardin reste beau et plein d'intérêt l'hiver grâce à toutes ces plantes qui structurent et les arbustes persistants… Je vous souhaite un très beau dimanche à tous les deux!
Répondre
D
Cette comparaison été/hiver nous a bien amusé. Cela permet de voir ce que nous avons encore à faire évoluer sachant que ce sont les mises en scène par la forme qui nous attirent de plus en plus. Bon dimanche à vous.
A
Bonjour, <br /> Quelque soit la saison, ce jardin est sublime et les scènes sont très harmonieuses. C'est un vrai plaisir de feuilleter ce billet et qui me rappelle que j'ai encore des choses à faire dans le mien pour en arriver là. Merci pour ces précieux conseils.
Répondre
D
C'est en s'inspirant de toutes les formes de jardin et des nouveaux concepts que l'on avance petit à petit et que l'on fait évoluer notre jardin. C'est là qu'on s'aperçoit qu'un jardin n'est pas statique. Merci pour votre gentil encouragement.
M
Quelle bonne idée vous avez eu là !!! En voyant ces scènes d'été puis d'hiver nous comprenons mieux à quel point vous avez réfléchi et réussi vos aménagements. Quelque soit la saison votre jardin a toujours autant de charme et me fait vous dire que vous êtes de vrais artistes du végétal. Chapeau bas au Duo !!!
Répondre
D
C'est aussi une question de temps et d'observation parfois plus que de réflexion. Les massifs se créent au fur et à mesure de l'évolution de ceux ci. Il faut aussi un peu de folie telles les premières bruyères de la lande plantées dans le champ et que l'on a pas vu pendant deux ans et qui étaient envahies par l'herbe.