Causerie au coin du jaune

Publié le 29 Juin 2014

Si le rouge est une couleur qui embrase et enflamme les massifs, le jaune quant à lui nous semble avoir pour vocation de les électriser, de les innerver. Le massif que nous présentons aujourd'hui se situe près de la véranda et s'intègre dans le massif que nous dénommons, le massif de la Table Ronde, lieu où nous nous retrouvons pour profiter des repas en plein air.

Causerie au coin du jaune

Si en début du mois, les campanules laissaient s'écouler leurs notes mauves, aujourd'hui les corydalis lutea ont pris le relais

Causerie au coin du jaune

et participent à la dominante jaune acidulé temporisée par les différents verts.

Causerie au coin du jaune

Le jaune agit comme un éclairage de plus ou moins forte intensité selon qu'il est porté par les sedums, le choisya sundance ou les hémérocalles

Causerie au coin du jaune

et éclaire l'Hedera helix Erecta taillé en topiaire ainsi que notre jeune conifère japonais, le sciadopitys verticillata.

Causerie au coin du jaune

Une association éclairante est celle qui lie le persicaria Painter's palette et un petit conifère, sans doute un chamaecyparis dont on a perdu l'identité. Damien si vous passez par là, dites nous tout.

Causerie au coin du jaune

En couvre sol dans les tons jaunes, rien de tel que le lysimaque nummularia aurea pour un tapis lumineux.

Causerie au coin du jaune

Comme des spots dans le massif, les hémérocalles se mêlent à l'aconit et au lysimaque ciliata Firecracker.

Causerie au coin du jaune

Encore une autre variété de lysimaque, le punctata Alexander.

Causerie au coin du jaune

Et pour finir du jaune aérien avec la clématite Golden Tiara qui commence à dérouler ses lampions. C'est dans les massifs de demi ombre et à dominante verte que les jaunes se révèlent.

Causerie au coin du jaune

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #En couleur

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bonjour, pour le chamaecyparis je pencherai pour un obtusa kamarachiba
Répondre
D
Super, merci pour votre efficacité. Il n'y a plus qu'à retenir son nom !
M
Je découvre une plante chez vous sur laquelle je flashe c'est la persicaria Palette du Peintre, mais les persicaires aiment les terrains frais je crois et les coins frais chez moi sont tous occupés .<br /> Sinon ces jaunes acidulés mêlés aux verts sont du plus bel effet .<br /> Bonne soirée
Répondre
D
C'est vrai que comme toutes les persicaires, elle aime bien un sol frais mais si vous l'arrosez régulièrement, il n'y a pas de soucis.<br /> Belle semaine à vous.
M
Le choix du jaune au jardin est courageux, il est rare de rencontrer sa présence en couleur dominante. Souvent les jardiniers masculins ne boudent pas le jaune franc et c'est tant mieux ! J'aime votre parti pris si lumineux pour encadrer la terrasse.
Répondre
D
L'avantage au jardin, c'est que l'on peut prendre tous les risques possibles, ce serait dommage de s'en priver au nom du bon goût commun, alors osons !
M
Quelles touches de jaune de çi de là c'est magique c'est du soleil au jardin. Et puis on peut le décliner du plus pâle au plus flamboyant. Le jaune a bien plu à Van Gogh et vos palettes n'ont rien à lui envier avec du vert anisé c'est superbe.
Répondre
D
On aime surtout les déclinaisons de jaune-vert dans les massifs à mi-ombre.
A
Des touches de jaune pour réveiller en gaieté ce foisonnement de verts, j'aime beaucoup, très gracieux ce conifère japonais. Bonne semaine.
Répondre
D
Ce conifère a une pousse très lente et s'intègre facilement dans les massifs. <br /> Belle semaine aussi à vous.
M
J'aime beaucoup aussi les tons de jaune acidulé avec des tonalités de vert; je les mêle également avec des gris et des taches de pourpre et j'ai flashé sur votre association hémorocalles,lysimaque et aconit; ceux ci sont en avance chez vous, les miens ont poussé tout en hauteur mais pas encore de fleurs;je crois que je mélange un peu les lysimaques et les persicaires,il va falloir que je révise!!! Bonne semaine
Répondre
D
Par contre les aconits bicolores sont encore loin d'être en fleurs. <br /> Lorsque tu fais allusion à tes associations, voilà qui nous donne envie d'aller y voir de plus près.<br /> Bonne révision mais nous aussi on s'y perd parfois. <br /> Belle semaine à tous les deux.
C
Bel ode à cette couleur souvent critiquée à tort. Vous m'avez convaincue à déplacer ma lisimaque nummularia aurea, elle est si vigoureuse sur la photo ! ici elle vivote, en bordure du bassin d'eau. Bon dimnche !
Répondre
D
Chez nous le lysimaque a vite fait de former un tapis dense et même s'il est envahissant, il se contrôle facilement car son enracinement est superficiel. C'est une plante que nous avons redécouverte grâce aux blogs. <br /> Belle semaine à vous.
C
j'ai beaucoup d'admiration pour votre coin jaune, d'abord je ne me rappellerais pas les noms de ces multiples plantes et fleurs, et ensuite je ne saurais pas les associer de cette superbe manière! bravo!<br /> je sens que je vais adopter la clématite jaune, elle me plait!<br /> bon après midi
Répondre
D
C'est un massif qui a évolué au fil du temps et le parti pris jaune est relativement récent.<br /> La clématite Golden Tiara met du temps à s'installer mais une fois que c'est parti, rien ne l'arrête.<br /> Belle semaine à vous.