Voyage dans la métamorphose

Publié le 24 Mai 2015

Comme une chrysalide en mai, le jardin sort de son cocon et déploie chaque jour un peu plus ses ailes de couleurs.

L'entrée de la maison est assiégée par les semis spontanés des cerinthes sous le regard de l'association d'une heuchella Brass Lantern et d'une potentille blanche.

Voyage dans la métamorphose

Sur le chemin, la réminiscence d'un sentier forestier avec les grandes digitales en attendant la floraison plus sophistiquée des lys et des roses.

Voyage dans la métamorphose

La bande d'oeillets de poètes commence à allumer ses feux sous les dômes rosés des kolkwitzia Maradco. 

Voyage dans la métamorphose

Comme une vigie, la clématite Président veille sur son petit peuple glauque de fétuques et de junipérus Blue Carpet.

Voyage dans la métamorphose

La clairière aux roses se réveille doucement sous les nuages rose de l'acacia casque rouge et Blush noisette nous fait une grosse crise d'acné !

Voyage dans la métamorphose

Comme toujours le rosier Alfred Carrière joue les stars sur la plus haute marche du podium et un rosier mutabilis flirte avec le frémontodendron.

Voyage dans la métamorphose

Combien de temps encore les berbéris et leurs feuillages pourprés tiendront-ils la vedette devant le déferlement à venir des lagerstroemias et du rosier Cornélia ?

Voyage dans la métamorphose

Une belle rencontre qui devient fusionnelle entre le cotinus Grâce et la clématite Ernerst Markham, c'est très chaud l'ambiance !

Voyage dans la métamorphose

Notre coup de coeur pour les clématites commence à se disséminer dans le jardin comme la clématite Warszawska Nike.

Voyage dans la métamorphose

Dans la lande, les bruyères se sont mises au vert mais la couleur arrive avec les petits rosiers paysages, les cistes et les gauras.

Voyage dans la métamorphose
Voyage dans la métamorphose

Et dans le clos rouge et blanc, les frondes printanières et écarlates des arches d'érables Zoeschense répondent aux premiers boutons.

Voyage dans la métamorphose

Et puis il y a comme cela des roses qui transforment les photos en tableau.

Rose Miska

Rose Miska

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Des scènes toutes plus belles les unes que les autres .<br /> Coup de coeur pour la clématite Ernest Markham grimpant dans le cotinus Grace , j'ai planté ce printemps une clématite Hybride Hagley dans un cotinus pourpre mais la première fleur ne ressort pas bien sur le feuillage pourpre .<br /> Et la rose Miska est magnifique .<br /> Bonne journée .
Répondre
A
Une maîtrise pointue dans l'art paysager, dans le jardinage et dans une présentation captivante de ces deux-là, voilà tous les ingrédients pour me faire glisser doucement d'une semaine à l'autre. Je kiffe toute cette pure beauté. Belle semaine à vous Duo !
Répondre
I
Tout simplement magnifique et ce n'est que le début! Bonne semaine
Répondre
B
Bonsoir,<br /> Merveilleux votre jardin ! un vrai plaisir de parcourir votre blog !<br /> Une petite question concernant les oeillets de poètes, est-ce que vous les éclaircissez lorsqu'ils commencent à sortir de terre ou pas ? Merci, et bonne soirée
Répondre