Les rosiers entrent en lice

Publié le 27 Juin 2015

S'il y a dans le jardin des rosiers isolés dans les massifs, il y a aussi un lieu composé de trois clos ceinturés d'érables en arcure dans lesquels s'ébattent joyeusement des dizaines de rosiers. L'idée dans ces espaces était de mettre en scène les roses en les intégrant dans le paysage.

Dans le premier clos, une strate basse composée de gauras, de potentilles, de rosiers paysages comme Eskimo, est dominée par quelques seigneurs comme Laguna

Les rosiers entrent en lice

et Jasmina sans oublier Phyllis Bide, Kir Royal qui n'ont point daigner rentrer dans le cadre. Ce qui nous importait dans ce clos c'était de créer un effet de densité fleurie qui se trouve être à son apogée mi juin.

Les rosiers entrent en lice

Dans le deuxième clos l'espace s'élargit et les rosiers s'associent aux graminées.

Les rosiers entrent en lice

Les miscanthus, les calamagrostis

Les rosiers entrent en lice

et les pennisetums voilent de leurs feuilles légères et élancées les bouquets de roses.

Les rosiers entrent en lice
Les rosiers entrent en lice
Les rosiers entrent en lice
Les rosiers entrent en lice
Les rosiers entrent en lice

L'idée de cette association et de rompre l'aspect statique du rosier en lui insufflant le mouvement des graminées.

Les rosiers entrent en lice

Dans le troisième clos, là où le rouge et le blanc se rencontrent, la verticalité blanche des bouleaux Jacquemontii rythme le paysage.

Les rosiers entrent en lice

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Eté

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
devant cette canicule, je me pose beaucoup de questions en ce moment ... peut-être serait-il judicieux de limiter les plantes trop "soiffarde" en été. J'ai justement créé cet automne un massif où je n'ai planté que des graminées et des rosiers. C'est une ambiance que j'aime bien et vos photos me font penser que j'ai raison ... bonne continuation et bon courage, car vous avez sans doute beaucoup de travail en ce moment !!!
Répondre
D
Graminées et rosiers c'est le duo de choc pour un été sec.<br /> Pour nous c'est le début des vacances et ce sont les retrouvailles avec le jardin durant quelques jours avant le départ vers d'autres horizons et d'autres jardins.
L
coucou me voilà un peu de répis et un peu d'eau ça fait du bien ...quelle opulence dans votre jardin de rose ! mais j'y pense un jardinier à plein temps ce serait bien non ?je me prend à rêver d'un retraité dans le jardin . J'aime de plus en plus les roses, mais je gère mal leur végétation entre leur fanées et feuilles malade...y a du boulot peut être faut il très bien les nourrir ?comment faites vous avec autant de somptueux rosiers ? reine des violettes s'est bien repris après un gros coup de chaud ,multabilis commence à bien se développer .bisous à vous deux
Répondre
D
On utilise beaucoup de rosiers paysages type Bukavu, Rush et peu de rosiers délicats. Ce petit monde là se taille à la cisaille entre deux remontées et résiste très bien aux périodes de sécheresse avec un paillage conséquent. Le régime alimentaire, c'est fumier de cheval décomposé et corne broyée.<br /> Pour l'instant on attend l'eau avec impatience car on commence déjà à tirer la langue. <br /> Bises aussi à tous les deux.
J
Un réel plaisir cette balade parmi les roses . Les graminées remplissent bien leurs fonctions : du mouvement, de la grâce ! De bien belles associations, les coloris des roses en harmonie : trop top :)
Répondre
D
En attendant la remontée des roses ce sont les graminées qui ont pris le dessus et le spectacle continue.
M
Ils vous les ont envoyées quelques jours après. Peut-être une erreur d'adresse ? Je vérifie auprès d'eux.
Répondre
D
Merci à eux pour les photos, il y avait erreur d'adresse au départ.
M
Les graminées apportent ce qu'il faut de légèreté dans cette densité fleurie. Moi aussi je suis admirative. Dommage que cette canicule abrège le plaisir de voir se prolonger les floraisons. Bonne semaine à vous deux.
Répondre
D
Il est déjà venu le temps de la moisson !<br /> Elise et son ami avaient fait des photos du jardin, on aimerait bien les découvrir.<br /> Beau week-end à vous.
L
l'association rosier et graminée est superbe..;.
Répondre
D
En ce moment ce sont les graminées qui tirent leur épingle du jeu car les rosiers se demandent un peu ce qui se passe.
P
De superbes floraisons, et même si les rosiers se suffisent bien souvent à eux-mêmes, ils sont bien mieux mis en valeurs si ils sont associés à des plantes vivaces. Cela leurs donnent plus de volume et ajoute de la couleur au jardin car leurs pieds se dégarnissent assez vite. Un fondement confirmé par vos photos.
Répondre
D
Les associations avec les rosiers que ce soit des vivaces ou des graminées créent un mouvement d'amplitude, les rosiers semblent moins figées que dans une roseraie traditionnelle.
C
Vos mises en scènes sont particulièrement réussies. Des tableaux qu'un peintre de talent pourrait magnifier de belle façon. Celle qui me correspond le plus c'est l'association avec les graminées. Dans mon jardin créé il y a 5 ans environ, elles sont les reines et j'ai commencé à les associer avec des roses. Les reines oui mais parfois détrônées car ici elles mettent du temps à s'installer mis à part évidemment les inévitables stipas. Il faut dire que la sècheresse récurrente ici ne plait pas à toutes mais je persévère!!! Belle journée bien chaude ici aussi.
Répondre
C
périodes sèches sans doute mais terrain sec c'est une autre musique ! à bientôt.
D
Graminées et périodes sèches font pourtant bon ménage, en autre les pennisetums, fétuques, calamagrostis. Par contre pour les rosiers les à-coups de végétation ne leur sont pas toujours favorables et cette année ils vont être servis.<br /> Belle semaine aussi à vous.
B
Wahou, en ce moment ces parties de jardin sont très opulentes chez vous. Les rosiers (pas tous, il faut les choisir) sont de nature généreuse.... L'association avec les graminées est très réussie... Un beau mois de juin qui se termine...
Répondre
D
On plante surtout des rosiers paysagers qui ont l'avantage de ne pas se trouver en difficulté au moindre écart. Les blogs sont aussi un bon moyen pour repérer les rosiers tout terrain mais parfois on craque et le résultat n'est pas toujours à la hauteur. On continue à apprendre notamment sur votre blog.
A
Des roses comme s'il en pleuvait! Quelle exubérance, roses et graminées cela fonctionne à merveille, très bonne semaine sous vos frondaisons, la canicule nous guette.
Répondre
D
Face à la canicule, l'association risque de tourner court. Les rosiers vont se replier durant un certain temps du moins. Mais les rosiers paysagers supportent les situations extrêmes. On a fait un tour de jardin ce soir et même sous les frondaisons, l'air est surchauffé.Très belle semaine aussi à vous.
A
Le mariage graminées/rosiers est vraiment délicieux ! L'extase continue pour mon plus grand plaisir et votre jardin fait une sacrée concurrence au paradis :-) Belle semaine à vous Duo (peut-être ne serez-vous pas frappés par la canicule qui sévit, horreur, malheur, sur nos jardins du midi)
Répondre
D
Un paradis qui va avoir la température de l'enfer, pourvu que tout le monde résiste car on flirte avec les extrêmes. Belle semaine à vous.
A
Associer rosiers et graminées, il fallait oser! Mais le résultat est vraiment bluffant. J'espère que vous ne réclamerez pas de droits d'auteur si je me permets de pomper votre idée pour un nouveau massif.<br /> Bonne semaine ensoleillée (il va falloir arroser)
Répondre
D
Le jardin est sans cesse en mouvance avec des idées prises partout et c'est ce qui le rend vivant. Alors faites vous plaisir et oser.<br /> Coté soleil on est servi et pas le temps d'arroser. Belle semaine aussi à vous.
I
Que de rosiers encore en fleurs ,ici c'est fini ,le soleil les a grillé sur place ....trop chaud cette année on profite de rien,bon dimanche à vous deux
Répondre
D
La vague de chaleur nous arrive en même temps que la fin de la première floraison. Une petite taille pour tout le monde et on attend que ça passe. A bientôt semble t'il et ce sera un plaisir.
M
Je dois dire que j'ai été scotchée par vos clos de roses début juin. Je ne les avais jamais vu aussi opulents et cette année a été très favorable pour eux.Mais c'est le clos avec les graminées en mélange qui remporte toutes mes faveurs. Ce mouvement ondulatoire et ce flou crèent un effet féérique.Je le trouve très élégant. On dirait un ballet de danseuses qui évolue au son d'une musique légère , le vent. Je n'oserai pas mettre de miscanthus , trop imposants pour mes petits massifs mais pourriez vous me dire quelles variétés de pennisétums vous avez mis? Bon dimanche sous le soleil
Répondre
D
Il est vrai que la variété type de miscanthus est particulièrement imposante et que la division de souches frise des moyens dignes des travaux publics. Il existe de petits miscanthus comme le miscanthus yakushima beaucoup plus docile et léger.<br /> Le pennisetum alopecuroides est un facile à vivre. On peut vous fournir au printemps.<br /> Belle semaine d'après la météo des plages mais trop chaude pour les jardiniers.
A
Je trouve également que les graminées apportent beaucoup de vie et de légèreté dans les massifs et bien sûr ici encore, l'effet est assuré. Je me régale devant ces nombreuses et merveilleuses associations de plantes et de couleurs. J'en redemande, c'est un réel plaisir que de se promener dans votre jardin, merci pour ces beaux moments de partage.
Répondre
D
On trouve également que l'association graminées-rosiers est intéressante. Les graminées font un contre point avec la structure généralement rigide des charpentières du rosier, tandis que les épillets se mêlent aux roses. Merci de votre passage.