Quand les jardiniers des champs vont à la ville

Publié le 4 Octobre 2015

Ce week-end un nuage de chlorophylle s'est déposé sur la cité médiévale du Vieux Mans à l'occasion de la "Fête des plantes et de l'art au jardin".

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

Les remparts léchés par une vague de massifs de graminées, d'arbustes et de vivaces fleuris sont déjà une invitation.

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

L'entrée dans la vieille ville se fait par des escaliers qui cette année ont été le thèâtre d'oeuvres éphémères

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

qui invitent le passant à remonter des ruisseaux de pétales

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

et à descendre des rivières peuplées d'étranges créatures aquatiques.

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

Autour du parvis de la cathédrale de nombreux pépiniéristes ont étalé comme des damiers colorés les objets de nos envies.

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

Le soleil et la qualité étaient au rendez-vous.

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

Une atmophère favorable à de petites folies encore avivée par le décorum des façades qui font lever la tête jusqu'à la faire tourner. 

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

L'art floral est partout.

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

Et sur les pavés, les graminées !

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

Il y a de quoi faire provision pour l'hiver de petits morceaux d'été à disperser dans le jardin.

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

Chaque année on les voit mais cela fait cher l'omelette.

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

Un passage devenu pour nous un rituel, la visite du stand "Arrosoir et Persil". Nos coeurs se sont mis à battre

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

quand on l'a vu. On l'a tout de suite imaginé perché sur un des elaeagnus de notre jardin bleu.

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

En souvenir de cette belle matinée ensoleillée, un nandina domestica Lemon and Lime va rejoindre le jardin. C'est une variété que nous n'avions pas et qui va venir éclairer un espace ombré durant l'hiver. On a un petit faible pour les nandinas, ce sont des plantes graphiques, persistantes et légères à la fois.

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

Quant à elle, peut être rêve t'elle au prince charmant qui osera affronter l'épineux berbéris pour la faire princesse ? 

Quand les jardiniers des champs vont à la ville

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Chez les autres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Vous avez vous aussi une très jolie fête !!! nos exposants se baladent dans toute la France, je retrouve ainsi dans votre article "Arrosoir et Persil" que j'affectionne moi aussi ... ces petits Nandina sont fantastiques, ils ont tenu très bien pendant la sécheresse et il existe beaucoup plus de variétés que l'on imagine. Bonne plantation
Répondre
D
On est des fidèles d'Arrosoir et Persil depuis plusieurs années, leurs créations sont très graphiques et tout à fait adaptées au monde des jardins.<br /> Les nandinas sont des plantes faciles à vivre et ont une belle présence toute l'année dans leurs feuillages et dans leurs fructifications
A
Que toutes les villes prennent Le Mans en exemple : C'est extraordinaire ! Belle fin de semaine à vous !
Répondre
D
Le lieu est idéal pour ce genre de manifestation et cette année la mise en scène était à la hauteur. Belle semaine aussi à vous.
W
Une belle initiative. Un lieu superbement décoré et plein de tentations bien sûr....Bonne journée.
Répondre
D
Difficile de ne pas résister au charme de la fête et les tentations étaient à tous les coins de ruelles et d'escaliers.
M
Quelle jolie page sur le vieux Mans que nous ne connaissions pas et sa fête des plantes !!!<br /> Que de poésie dans ton texte... J'ai adoré !
Répondre
D
Merci pour votre gentillesse et votre fidélité.
J
C'est une belle initiative de la ville du Mans ! Apparemment il y en avait pour tous les goûts ! Je suis fan d'arrosoir et persil que j'ai vu dans plusieurs fêtes. J'aime beaucoup vos achats. Je pense que la Nandina ne se plaît pas en terre calcaire. Dommage pour moi. Bonne soirée à vous deux
Répondre
D
Difficile de ne pas craquer devant les créatures d'Arrosoir et Persil que l'on imagine tout de suite à batifoler dans le jardin.<br /> Le nandina peut accepter les terres calcaires, à essayer.<br /> Belle semaine à tous les deux.
C
Je ne connaissais pas cette manifestation, ni Le Mans d'ailleurs, lacune à rattraper un de ces jours. Cette ville a l'air très jolie. Si je comprends bien, le paon s'est posé chez vous ? <br /> Bonne soirée, Duo
Répondre
D
La ville médiévale et son enceinte valent bien 24 heures ! <br /> On ne peut rien vous cacher pour le paon.<br /> Belle semaine
M
Tous les ans, je me dis : il faut y aller, et tous les ans, on a quelque chose de prévu!!!Ce devait être très gai avec toutes ces décos dans la ville.J'aime bien aussi les nandinas nous en avons rapporté un de notre périple Orléanais mais c'est certain que si nous avions vu celui ci, nous aurions également craqué.Je crois qu'il faudra un chevalier bien armé pour conquérir cette princesse! Belle semaine à vous deux
Répondre
D
L'année prochaine on espère que l'on participera à cette petite festivité ensemble.<br /> On attend des nouvelles du périple Orléanais qui a dû aussi être un bon moment.<br /> Il semble que chez nous tu avais aussi testé les épines du berbéris !<br /> Belle semaine à tous les deux.
P
Quand la nature s’invite en ville, l' espace vert devient une pièce par laquelle on entre. Une vielle histoire que celle des jardins et de l’architecture extérieure, cela interpelle et nous rappelle que nous sommes dans des lieux sans cesse en mouvement ou l’espace vert construit le paysage citadin.
Répondre
D
Avoir l'enceinte médiévale pour terrain de jeu végétal, en voilà une idée qu'elle était bonne et que l'on a beaucoup apprécié.
M
Il y avait tellement à voir et à découvrir à l'occasion de cette fête des plantes que nous ne sommes pas vus. Nous avons fait un petit tour chez Arrosoir et Persil où j'ai poussé un grand oh!! en voyant le paon. J'ai "craqué" pour une huppe fasciée. J'ai rapporté une Corokia cotoneaster, originaire de Nouvelle Zélande où Maxence a passé une année lors de sa formation chez les Compagnons. Les décorations des nombreux escaliers de la Cité m'ont enchantée. Belle semaine à vous.
Répondre
D
En fait on a dû faire une expédition furtive car Eric travaillait en début d'a-m. La prochaine fois on prendra nos portables. Si le paon était encore là, c'est que nous n'étions pas encore passés.<br /> Cette année l'atmosphère était festive et attrayante même si nous avons raté quelques escaliers.<br /> Belle semaine aussi à vous.
M
Merci pour cette jolie balade ! C'est agréable de voir que des villes embellissent leurs pierres avec des fleurs, et pas que ! <br /> Bises et bonne journée
Répondre
D
L'ambiance était plutôt féerique. Les vieilles pierres et les végétaux font toujours bon ménage. Belle semaine à vous.
R
Et au final alors le paon a rejoint ses autres comparses...? en voilà un au moins qui ne finira pas comme le pauvre mien ... (j'ai toujours la rage quand je repense à la bêtise crasse de ces chasseurs).. je rentre d'une petite virée dominicale " journées des plantes au jardin de la brande chez Philippe Burey..."tout le gratin des pépiniéristes du sud ouest était là ...! peu d'achats car cet automne est essentiellement consacré au déménagement des plantes qui n'ont rien à faire là où elles j'avais eu la mauvaise idée de les installer mais un échange stimulant avec justement Philippe Burey qui a choisi dans son site de production de jardiner son bois ... je connaissais certes l'endroit mais je n'y avais jamais prêté une attention soutenue me focalisant sur les exposants.. ce qui m'a quelque peu rassurée c'est qu'il avoue lui même avoir également des erreurs ! je vais donc probablement devoir renoncer évidemment aux cornus mais peut être même aux hydrangea ou du moins les retirer de dessous les satanés fresnes... enfin il y a matière à réflexion et là encore c'est bien stimulant... nous aurons j'espère vite l'occasion de reparler de nos projets d'automne ? en attendant bonne semaine à vous deux !
Répondre
D
On n'a pu résister à son doux regard de velours. Cela faisait déjà deux ans qu'on lui tournait autour et le week-end prochain il perchera dans l'elaeagnus.<br /> On voit que les projets d'automne s'avancent et que bientôt ça va bouger dans le sous-bois, on a hâte de découvrir les travaux.<br /> Très belle semaine à toi Hélène.
L
superbe! ça donne vraiment envie d'y aller. J'aime cette ville du Mans pour plein de raison mais aussi quelles bonnes idées toutes ces déco dans la ville tout est quand même bien plus gai avec de la couleur et ce joli soleil bon week end à vous deux bisous
Répondre
D
Cette année l'édition Cours et Jardins était à son apogée. Il faisait beau, l'idée des escaliers mis en scène ajoutait à l'ambiance festive. Eric travaillait ce week-end, notre passage fut intense mais bref. Bises à vous.