Le poncirus dans tous ses états

Publié le 1 Novembre 2015

Aujourd'hui nous vous proposons un petit tour autour d'un arbuste que nous affectionnons pour ses métamorphorses au fil des saisons, le poncirus trifoliata. C'est un agrume qui aime s'aventurer au nord de la Loire puisque sa résistance au froid se situe aux environs de - 20°. Ajoutons à cela qu'il ne dédaigne pas les terrains calcaires et qu'en plus il ne connaît pas les maladies.

Au coeur de l'hiver, c'est un arbuste très graphique et minimaliste dont la ramure se dessine en une chevelure acérée.

Le poncirus dans tous ses états

Arrive le printemps et voilà son squelette qui se couvre de petits boutons nacrés tandis que pointent les petites feuilles de vert accidulé.

Le poncirus dans tous ses états

Quelques jours plus tard, des boutons nacrés s'ouvrent des pétales immaculés qui recouvrent l'arbuste d'un nuage blanc.

Le poncirus dans tous ses états

Au cours de l'été, l'arbuste fructifie laissant entrevoir au travers des rameaux épineux de petits agrumes verdâtres. L'automne arrivant, les fruits grossissent 

Le poncirus dans tous ses états

et comme par magie, des petits citrons apparaissent et se colorent de la même tonalité que le feuillage.

Le poncirus dans tous ses états

Enfin pour saluer ce week-end ensoleillé qui défie la loi des saisons, nous nous soumettons à l'épreuve de Marie-Claude du blog Un p'tit coin de nature en recherchant cinq roses dans le jardin.

Le premier, c'est la surprise de revoir la sauge Bethellii surgir du massif avec sa floraison automnale, nous pensions que comme d'habitude elle n'allait pas résister à l'hiver.

Le poncirus dans tous ses états

Le second, c'est la confirmation que le gaura est une vivace à toute épreuve à qui la canicule réussit bien et qui continue à semer ses papillons roses dans l'automne.

Le poncirus dans tous ses états

Le troisième, c'est la grâce de la coloration automnale de l'euonymus alatus à l'orée d'un massif.

Le poncirus dans tous ses états

Le quatrième, c'est le souvenir d'une sortie en normandie et la rencontre de la pépinière Sous Un Arbre Perché d'où nous sommes revenus avec la délicate Rabdosia longituba Momore.

Le poncirus dans tous ses états

Le cinquième, c'est notre rosier hyperactif Seafoam qui ne sait pas rester en place.

Le poncirus dans tous ses états

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Hôtes du jardin

Repost 0
Commenter cet article

Philippe Daoust 08/11/2015 17:24

merci de mettre ainsi en valeur un agrume avant tout cultivé comme porte greffe, et si peu connu pour ses valeurs ornementales et son excellente rusticité.

alexandre 07/11/2015 12:52

Sympa comme tout cet article, après les gens s'étonnent qu'on achète pleins de plantes^^.
Non sans rire j'aime beaucoup les différentes étapes de cet agrume tout au long de l'année, et avec un peu de chance on peut se servir des citrons pour la cuisine^^.

Duojardin 07/11/2015 20:21

Effectivement le fruit du poncirus s'utilise cuit, de quoi mettre un peu de soleil dans nos assiettes l'hiver. On attend des recettes.
Beau dimanche.

Michèle Camusso 06/11/2015 09:00

Un agrume qui jaunit en automne et fleurit si joliment au printemps! Je suis très tentée... Mais il faut trouver une place où il pourra rester tranquille sans trop de promiscuité avec le jardinier. Sa silhouette est ravissante, et j'imagine l'odeur! Bonne journée.

Duojardin 07/11/2015 20:20

Et oui un arbuste qui a tout pour plaire et qui sait se défendre seul !
Bonne plantation.

Marceline&Charlotte 04/11/2015 12:20

Il est magnifique cet arbuste ! Je ne connaissais pas, il est ravissant... Merci pour cette belle découverte.
Bonne journée

Duojardin 04/11/2015 21:10

Un arbuste qui gagne à être connu.
Belle fin de semaine à vous.

Bénédicte 04/11/2015 11:46

Bonjour,
J'avais déjà vu cet arbuste dans un jardin et il m'avait intrigué par son coté si graphique. Par contre j'ignorais qu'il s'agissait d'agrume et qu'il fleurissait comme ça... Je le vois pas vraiment dans mes massifs romantiques mais par contre dans un grand pot style orangerie sur une terrasse ce serait très sympa et décallé. Savez-vous s'il supporte la culture en pot?
J'adore vos choix végétaux, tellement différents des miens... Ils m'ouvrent à tellement d'autres possiblités...
A bientôt

Duojardin 04/11/2015 21:09

Le poncirus supporte la culture en pot mais il faut prévoir le contenant assez conséquent si l'on veut que l'arbuste s'épanouisse.
L'intérêt des blogs est bien celui du partage. Merci pour votre passage.

maryse h 03/11/2015 18:57

Qu'il est joli et graphique ce petit Poncirus.Acide et piquant, j'aime ses traits de caractère.Il faut de tout dans le monde du jardin.Il nous faudra patienter encore pour avoir de si beaux fruits. Mais le feuillage d'automne a déjà un attrait certain.Merci pour nous avoir fait découvrir ce Sea Foam. Pour sa première année, il a été superbe. Un Rabdosia venu de Beervelde a réussi également à fleurir très tardivement. Je n'y croyais plus.Si par hasard vous avez des graines de votre sauge !!!! L'orage gronde en ce moment et la pluie va faire du bien.A notre retour, le jardin semble bien sec. Les arbres se dénudent rapidement. Bonne semaine à vous

Duojardin 03/11/2015 19:45

La fructification est arrivée chez nous après deux années de plantation.
La rabdosia fleurit souvent après les asters et plus particulièrement cette année, nous l'avions oubliée sous la Véronique.
Pour les graines de la sauge ça va être compliqué car elles ne viennent pas à maturité avant les gelées mais des boutures sont possibles, on va essayer.
Belle semaine à vous.

Laurent 03/11/2015 18:10

Votre article sur le Poncirus tombe à point nommé. Je tergiversais, ne sachant si je devais ou pas mettre le nôtre en pleine terre. Me voilà donc fixé et il rejoindra bientôt son trou de plantation, un peu grâce à vous. Et puis, au vu de vos jolies images, je vais attendre avec impatience le printemps prochain.
Belle soirée

Duojardin 03/11/2015 19:43

Bien contents d'avoir participé à la libération d'un poncirus, vous nous tiendrez au courant.
Belle semaine à vous.

danielle 03/11/2015 07:55

Comment ne pas être séduit par le Poncirus, après avoir vu vos très belles photos et lu votre prose très didactique?
Félicitations et merci pour vos généreux partages.
danielle

Duojardin 03/11/2015 19:42

Le poncirus, un arbuste qui relèvera votre jardin de sa touche piquante.
Avez-vous un jardin ?
Belle semaine.

Judith 02/11/2015 11:33

Les épines du poncirus donne une merveilleuse structure à cet arbre. Je le trouve magnifique ! Mais je suis pas sûre de vouloir travailler avec ......peur de m'arracher la peau trop souvent. Pourtant j'accepte pour les rosiers....pas très logique je sais ! J'ai une question pour l'euonymus alatus : je pensais avoir acheté le compactus mais il y a peut-être une erreur. Est-il possible de le garder assez bas par la ruse de la taille ? Parfois quand on taille bas ça donne de la vigueur à l'arbuste qui pousse deux fois plus haut ! Comme je ne suis pas du tout spécialiste je m'adresse aux as de la taille ! Merci et bonne semaine à vous deux.

Duojardin 02/11/2015 21:23

Entre le poncirus et nous, c'est respect mutuel. Quand on le taille c'est en douceur et sans agitation.
Pour l'alatus, on peut le travailler en dôme étalé, il suffit de favoriser quelques branches latérales et couper les rameaux qui partent en hauteur. Il faut supprimer à la base les tiges fortes verticales car si elles sont coupées au milieu, bonjour les rejets.
Belle semaine à tous les deux.

Marie-Claude 02/11/2015 07:17

Pour le Poncirus, je crains ses épines redoutables !!!
MC

Duojardin 02/11/2015 21:21

Mieux vaut en effet ne pas le mettre dans un passage trop fréquenté car très vite il vous rappelle à l'ordre.

Marie-Claude 02/11/2015 07:16

Ce Radbosia Momore me fait craquer !!!
J'adore les trouvailles de ce pépinièriste.
Sea Foam est superbe aussi et encore bien fleuri ....
Bonne semaine
MC

Duojardin 02/11/2015 21:20

Il est vrai qu'ils ont une collection de vivaces d'ombre étonnantes dont ils savent si bien raconter la beauté. Belle semaine aussi à vous.

Aneth 01/11/2015 20:19

Poncirus, un arbuste aux épines redoutables,,le parfum de ses fruits est très puissant.

Duojardin 02/11/2015 21:19

C'est un arbuste adorable mais avec lequel il faut entretenir des relations plutôt distantes.

Pascal 01/11/2015 18:38

Un magnifique arbuste, mais attention aux épines! Un des rares agrumes à résister aux grands froids.

Duojardin 01/11/2015 20:10

Un arbuste à ne pas mettre en toutes les mains à moins de l'avoir de fer ! On le taille cependant en transparence légère. Belle semaine à vous.

catherine 01/11/2015 15:01

cet arbuste me plait beaucoup, pour toutes les raisons que tu as nommées, bon après midi au soleil!!

Duojardin 01/11/2015 20:09

Et du soleil on en a eu, de quoi donner du coeur à l'ouvrage jardinier.

jacqueline. 01/11/2015 14:50

Merci pour les infos concernant cet arbuste ! Les fleurs embaument elles le jardins ? Si oui il a vraiment tout pour plaire : - 20° ...
Comme Monique j'aime beaucoup Rabdosia longituba Momore
Belle journée

Duojardin 01/11/2015 20:08

Comme pour beaucoup d'agrumes, la floraison du poncirus est très odorante et parfume le jardin au début du printemps.
Belle semaine à vous.

Monique 01/11/2015 13:44

Les fruits du Poncirus sont-ils comestibles ? L'arbre est très étrange et sa floraison est superbe. Beaucoup de délicatesse également pour la Rabdosia longituba Momore. Le week-end est très ensoleillé et la lumière nous fait du bien. Bonne semaine à vous deux.

Duojardin 01/11/2015 20:07

Eric a essayé d'en manger un mais c'est un fruit rebelle à la dégustation car il est terriblement amer. On se contente de son odeur en frottant son écorce. Il paraît que cuit, il devient comestible.
Notre pauvre Rabdosia avait disparu sous la grande Véronique Fascination, on fera mieux l'année prochaine.
Très belle semaine à vous.

la luciole 01/11/2015 13:43

Ce poncirus est un arbuste qui a tout pour plaire : difficile de choisir la saison qui lui va le mieux!
*un doux dimanche*
Cécile

Duojardin 01/11/2015 20:05

Un dimanche presque estival. Tondre en tee-shirt sous le soleil, un petit plaisir qui ne se refuse pas.
Belle semaine à vous.