Effeuillage et paysage

Publié le 20 Décembre 2015

Avec la fin de l'automne, tombent les dernières tentures de verdure, s'assèchent lentement les fontaines végétales et bientôt se diffuseront les panaches des épillets.

Effeuillage et paysage

C'est alors que se réveillent les volumes et que se dressent les formes sur un tapis mordoré.

Effeuillage et paysage

Le jardin s'ouvre à la pérennité dans une succession de tableaux qui nous accompagneront tout au long de l'hiver.

Effeuillage et paysage

Bruyères, conifères et persistants orchestrent le paysage de leurs textures, de leurs couleurs et de leurs silhouettes singulières.

Effeuillage et paysage

Planté il y a une dizaine d'années dans des conditions effroyables de sécheresse et d'ombre, le petit cryptomeria diffuse enfin sa plumeuse ramure en contrepoint de quelques topiaires de buis.

Effeuillage et paysage

Dans la lande, réapparaissent les pinus mungo, les thujas occ. Golden Globe,

Effeuillage et paysage

les thuyas pyramidalis aurea.

Effeuillage et paysage

C'est tout un univers végétal qui se manifeste maintenant avec les cistes, les berbéris persistants et l'if baccata repandens.

Effeuillage et paysage

Le groupe de "vélociraptors" s'est paré de paillettes dorées.

Effeuillage et paysage

Quant à la persistance s'associe la palette des couleurs des berbéris, des yuccas, des choisyas et des abélias sous la fronde des hellébores et des bruyères, il y a de quoi réchauffer l'hiver.

Effeuillage et paysage

Au détour d'un massif une petite scène pérenne qui mélange les boules duveteuses du phlomis et les touffes jaillissantes du carex Evergold.

Effeuillage et paysage

Sur le petit sentier qui mène à la maison, les potées de pensées et de petits conifères tiennent compagnie aux fatshederas, aux hellébores, aux carex et aux heuchères.

La vie au jardin ne s'arrête pas en décembre à qui sait entendre le battement de coeur des persistants.

Et c'est de tout coeur que l'on vous souhaite à tous un joyeux Noël.

Effeuillage et paysage

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Automne

Repost 0
Commenter cet article

lejardindebrigitte 30/12/2015 15:37

le jardin ainsi que les photos sont magnifiques, et que d'imagination !!!!

Duojardin 31/12/2015 11:15

Votre enthousiasme ne peut que stimuler notre imagination et on adore jouer avec l'imaginaire dans le jardin.

maryse h 28/12/2015 19:50

Je viens de lire tous ces commentaires élogieux et je me joins à tous .Cet article combine l'humour des "vélociraptors ", la poésie des nuances de couleurs , la douceur des courbes et les techniques de la taille. Plus ,vos connaissances des plantes et à ce propos, je contaste que tous nos berbéris sont caducs.Avez vous les noms de vos persistants ? Quant aux conifères, on a eu des déboires avec certains d'entre eux par ignorance de leurs tolérances.Certains sont plus faciles que d'autres.L'hiver commence par beaucoup de vert en plus des persistants.Certains rosiers ont encore leurs feuilles.Rarissime!! A bientôt

Duojardin 28/12/2015 20:12

En parlant de douceur, nous en sommes comblés par vos commentaires.
Concernant les berbéris persistants, nous avons Orange King qui est un très beau berbéris, un peu sensible au calcaire. Le berbéris stenophylla qui s'il n'est pas taillé est très buissonnant avec une floraison jaune intéressante en grandes gerbes souples. Le berbéris darwinii qui est intéressant parce que tout terrain et qu'il pousse relativement vite. Le Berberis x frikartii superbe car il forme naturellement un dôme que l'on peut accentuer avec de la taille et de la transparence au pied et qui résiste très bien au calcaire. Tous ces arbustes sont un faire valoir pour le jardin en hiver mais un enfer pour le jardinier car ça pique, pique très fort.
Si ça continue, Alfred carrière va devenir un persistant chez nous.
Bises et belle soirée à tous les deux.

Marithé 28/12/2015 19:09

Bonjour Duo ,

Une semaine qui commence bien avec le retour du téléphone et d'Internet.
C'est l'opérateur historique, comme dit notre FAI, qui a changé une partie du fil qui se trouve sur la façade de la maison.
Qu'il est bon de retrouver le chemin du net.
Merci pour vos commentaires que nous lisions dans la voiture en cherchant une connexion WiFi.
Le nomadisme est terminé et allons pouvoir rattraper le retard en visitant les blogs.

Toujours de très belles scènes dans votre jardin , j'aime beaucoup la scène de la quatrième photo avec les pots rouges .

PS : Pour répondre à votre question concernant les graminées Muhlenbergia Capillaris oui elles sont rustiques puisqu'elles ont supporté le terrible mois de février 2012 , où nous avons eu pendant une semaine - 12°.
Ces graminées aiment les terrains secs et n'ont pas besoin d'arrosage en été .
Elles sont dans le jardin depuis 2011 .
Sur le site du Clos d'Armoise c'est très bien expliqué je vous mets le lien .

http://www.leclosdarmoise.com/graminees-inferieures-a-un-metre/1350-muhlenbergia-capillaris.html

Bonne soirée .

Duojardin 28/12/2015 19:50

On compatit car quand nous n'avons plus internet et cela arrive assez souvent dans notre campagne, c'est la débandade.
Merci pour toutes vos informations sur la graminée, on va l'accueillir c'est sûr prochainement au jardin.
Belle soirée aussi à vous.

alexandre 28/12/2015 00:01

De belles photos comme toujours, j'aime beaucoup le coin aux vélociraptors.
Et que dire de la "plume", magnifique texte^^.

Duojardin 28/12/2015 09:15

Le massif des vélociraptors est en cours d'évolution, on ne sait pas où cela va nous mener.
Merci de ta "complimenteuse" visite.
Belles fêtes de fin d'année à toi et aux tiens.

wivina 24/12/2015 11:50

Peu importe le moment où l'on vient sur votre blog pour visiter virtuellement votre jardin, c'est toujours un enchantement, une bouffée d'air frais... Joyeux Noël.

Duojardin 26/12/2015 22:07

Venant de votre part ce compliment nous honore.
Nous ne parvenons toujours pas à laisser de commentaires sur votre blog et c'est dommage.
Belles fêtes de fin d'année à vous.

Bénédicte 23/12/2015 20:59

Bonsoir,
Votre jardin est décidément beau en toute saison.
Je n'aime pas les conifères, pourtant chez vous ils me plaisent beaucoup. Mais je pense que je suis incapable de transposer ça dans mon jardin. Idem pour les graminés, qui pour l'instant n'ont pas fait leur entrée chez moi.
Je dois trouver ma voie...
Joyeuses fêtes de fin d'année à vous

Duojardin 26/12/2015 22:06

Quelle sagesse, on se retrouve dans votre propos, le jardin c'est un peu une quête à partir de ce que l'on voit, ce que l'on ressent, ce que l'on apprend, de ce que l'on expérimente.
On vous souhaite une belle quête pour 2016.

anny scha 23/12/2015 06:16

Toujours aussi beau ce jardin, quel bonheur de s'y promener en toute saison.

Duojardin 26/12/2015 22:05

C'est un bonheur aussi de partager.

Fred.B 21/12/2015 21:50

Bonsoir. Une très belle mise en "lumière" du jardin en hiver où le graphisme tient le premier rôle. Le jardin en hiver est plus subtile...Depuis deux trois ans j'intègre de plus en plus de conifères et persistants dans mon jardin pour l'hiver. Conifères, écorces, bruyères, graminées et autres persistants plus quelques fleurs d'hiver comme les hellébores et perce neige (les premiers sont déjà en fleurs chez moi) voilà de quoi animer l'hiver.
Mon premier véritable livre sur le jardin que j'ai acheté, est le premier livre que la princesse sturdza a écrit sur le vastérival en 1997 ("le vastérival jardin d'une passion). Le Vastérival a depuis toujours été une source d'inspiration pour moi (je l'ai aussi visité quatre fois mais pas en hiver : c'est pas simple en cette saison quand on est si loin comme moi).
Avec cette douceur de ce début d'hiver, je vais pouvoir profiter de mon jardin d'hiver pendant mes vacances...
Joyeux Noël à vous...Bises

Duojardin 26/12/2015 22:04

Fred nos chemins d'inspiration puisent à la même source : le graphisme, la beauté des écorces et des formes, la subtilité des teintes mordorées, le mouvement des graminées et les jeux de perspectives.
Un jour il faudra que l'on aille au Vastérival.
Profite bien de ton jardin et on te souhaite de belles fêtes de fin d'année.

Aneth 21/12/2015 13:35

Mon tableau préféré c'est la photo dix mais tout est très beau, beau...beau...intriguée par les " vélociraptors" bonnes fêtes.

Duojardin 26/12/2015 22:02

L'idée avec les vélociraptors était de créer un groupe de topiaires qui semblait être en mouvement pour produire de l'étrangeté.
belles fêtes de fin d'année à vous.

Monique 21/12/2015 07:39

Toujours un enchantement que de visiter votre jardin. Moi aussi j'adore la photo avec le Yucca (que j'ai aussi). Encore beaucoup d'idées à prendre chez vous. Merci pour tous ces partages et passez de belle fêtes de fin d'année.

Duojardin 26/12/2015 22:01

Il est super lumineux ce yucca, un soleil douze mois sur douze.
Belles fêtes de fin d'année à vous et aux enfants.

Marie-Claude 21/12/2015 06:49

Oui, c'est la période de l'année où les persistants sont à l'honneur , ils sont enfin les fiers rois du jardin
Pour qui le veut ou le peut , le jardin est superbe en cette saison ...
Je vois que vous avez taillé le phlomis en nuage, je n'aurais pas osé mais pourquoi pas ?
Vous êtes les rois de la taille de transparence.
La photo avec le Yucca panaché est ma préférée...
Joyeux Noël à vous deux
MC

Duojardin 26/12/2015 21:58

Nous rendons grâce à la princesse Sturdza de nous avoir ouvert l'esprit sur l'intérêt de la taille en transparence qui a révolutionné l'art paysager à laquelle on associe toujours à la taille de topiaire.
Peu de végétaux résistent à nos cisailles même si avec le phlomis cela a été hasardeux. C'est plus fort que nous, il faut que l'on tente.
Belles fêtes de fin d'année à vous.

Judith 20/12/2015 22:03

Vous avez réussi à concevoir un jardin qui est aussi beau en hiver qu'en été. Pour cela il faut un sacré talent de visionnaire. Franchement je ne saurais même pas où commencer. Alors chapeau bas le Duo. Bises et Joyeux Noël à vous deux

Duojardin 26/12/2015 21:56

Ce début d'hiver qui fleure bon la douceur presque printanière participe beaucoup au spectacle. Introduire petit à petit des persistants en mélange de textures, de couleurs et de formes et voilà le virage amorcé. A tes essais pour 2016.
Belles fêtes de fin d'année à tous les deux.

marie-thérèse desvignes 20/12/2015 18:54

qui peut dire qu'un jardin ne vaut pas la peine d'aller y voir en hiver, ce que lj' entends souvent! votre jardin si varié en est le plus bel exemple, des structures, de la fantaisie et aussi des couleurs encore plus précieuses en cette saison. Autour de chez nous, zone assez fortement urbanisée des Yvelines, effectivement peu de choses à regarder, du gazon, des haies de thuya, des arbres, les dernières roses, des pensées, des massifs qui attendent la sortie des bulbes,bref, tout est net et propre mais figé,. Depuis longtemps conseillée par Antoine Breuvart et Sylvie Quibel encore à la Vieux Rue, j'ai introduit des graminées,des hellebores, des bruyères ,des cyclamens, des perce-neige, des plantes à graines parmi des persistants variés que j'essaie aussi de modeler,... et j'aime mon jardin en hiver. Mais jusqu'à ce que les villes environnantes s'y mettent aussi, que de remarques du style "quand est-ce que tu vas couper tout ça? "en parlant des graminées, des asters, des phlomis, des flocons des graines d'anémones du japon et autres plantes nourricières pour les oiseaux. Les mêmes personnes qui s'étonnent de la présence d'écureuil, de hérissons, etc dans notre jardin et pas chez eux.
Consulter votre blog m'enchante, et m'encourage à persister dans mes idées. Merci

lesviolettes 21/12/2015 08:11

Je vous rejoins aussi, mais je fais partit des jardiniers qui ont besoin du repos visuel du jardin en hiver, vide mais beau ,
On dit :"il ne faut pas appréhender le vide comme un puits menaçant mais comme un lac apaisant" ... il y a plusieurs écoles, heureusement chacun y trouve son compte et son identité entre le jardin nettoyé bichonné pour l'hiver où malgré tout la faune trouve son compte et le tout laisser aller en graine où moi jardinière de chaque jour ...il me faut ma dose quotidienne de jardin au moins 2h et je trouve toujours en hiver quelque chose à faire au jardin ce qui étonne souvent . Par contre une de mes amies jardinières le jardin de la folêterie ,lorette se dit jardinière de mars à octobre et ensuite enfile son habite de peintre de octobre à mars, elle transmet sur de magnifiques toile ses envies de fleurs et de couleurs , c'est chacun truc, je respecte même si j'en suis incapable. l'important c'est d'y trouver du bonheur on a rien à prouver à tel ou telle autre je crois .Mon truc à moi c’est de ne pas me sentir dépassée par le jardin alors non aux graines sur pieds pour les oiseaux et rongeurs mais oui aux jardin joli en hiver avec de belles écorces ,persistants, bulbes, graminées ,œuvre d'art., belle pierre... j'essaie et comme je l'ai dit en dessous :" j'aime tellement voir les jardins en hiver on dit :un jardin beau en hiver sera encore plus beau en été le contraire ne se vérifie pas justement . le vôtre en est un très bel exemple , vive les persistants et les conifères.

Duojardin 20/12/2015 19:26

On vous rejoint tout à fait dans votre vision du jardin d'hiver. C'est une dissidence avec la vision potagère du jardin d'agrément qui veut que l'hiver tout soit net, au repos, dans l'attente printanière. En fait le cycle du jardin est beaucoup plus subtil, les saisons s'enroulent les unes dans les autres sans réelle rupture végétative. Tout le monde en profite, le promeneur autant que la faune.
Merci de votre venue et de ce partage.

lesviolettes 20/12/2015 18:48

bonsoir à tous les deux ! quelle lumière ce yucca, le choisya aussi , j'avais le sentiment cet après midi même si je n'ai pas fait tour du jardin que l'hiver était là et que l'on pouvait se laisser aux plaisirs du jardin d'hiver . Je voulais visiter cet après midi le jardin de la Mansonnière mais on a eu un imprévu dommage j'aime tellement voir les jardins en hiver on dit :un jardin beau en hiver sera encore plus beau en été le contraire ne se vérifie pas justement . le vôtre en est un très bel exemple , vive les persistants et les conifères.

Duojardin 20/12/2015 19:27

Chez nous le déclic s'est fait en lisant "Un jardin pour les 4 saisons" de la princesse G. Sturdza il y a une dizaine d'années et depuis lorsque l'on plante un massif on essaie de toujours l'imaginer l'hiver. C'est une autre façon d'aborder le jardin où le graphisme prime.
Merci pour tes encouragements et comme tu le dis vive les persistants et les conifères.

ingrid 24 20/12/2015 18:36

Des tailles bien réussies,j'aurais besoin de votre aide ....je peux faire le phlomis maintenant???
Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes en famille

Duojardin 20/12/2015 19:19

Allez-y sortez votre sécateur, laissez-vous porter par votre inspiration. Mais sur ce dernier point on peut te faire confiance.
Belles fêtes aussi à vous.

jacqueline. 20/12/2015 17:50

Un joli post tout en douceur et poésie ! Il est beau ce jardin en cette période, les structures sont superbes, les tailles aussi !
Merci pour cette balade !
Belle soirée

Duojardin 20/12/2015 19:17

En retour, un grand merci pour vos fidèles et encourageantes visites.

Michèle Camusso 20/12/2015 17:17

Votre jardin est habité d'une multitude d'êtres fantastiques, immobiles ou en mouvement. N'avez-vous jamais eu envie de faire venir un conteur pour faire rêver les visiteurs dans cette ambiance parfois très étrange? Joyeux Noël à tous deux.

Duojardin 20/12/2015 19:15

En fait beaucoup de scènes de jardin se sont inspirées pour une part de légendes ou de lieux de légendes (notamment bretonnes) tout en évoluant au fil du temps et de la végétation. Lorsque nous aurons plus de temps c'est une très belle idée que nous cultiverons peut-être.

catherine 20/12/2015 13:28

une promenade idyllique dans votre jardin aussi beau l'hiver que l'été..
bonnes fêtes de Noël à vous aussi avec tous vos proches

Duojardin 20/12/2015 19:12

Il faut cependant avouer que la douceur de cette fin d'automne participe aussi à l'enchantement.
Merci de votre fidélité. Passez de belles fêtes de fin d'année.