Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

Publié le 7 Janvier 2017

Nous vous proposons un nouveau morceau choisi de notre odyssée bretonne en juillet avec le club des cinq au jardin des Sittelles à Arzano dans le Finistère. C'est un jeune jardin de six ans et d'une superficie de plus d'un hectare et dont les propriétaires sont d'anciens pépiniéristes. Des personnages accueillants, atypiques qui ont su conserver leur âme d'enfant et continuent à en jouer. Ajoutons à cela que ce sont des passionnés de plantes et de grands pédagogues.

Le ton est donné dès le début de la visite quand nous découvrons étonnés que le jardin est habité par de drôles de créatures.

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

Les hydrangeas y sont des hôtes de choix avec plus de 200 variétés présentes et forment des scènes d'un romantisme rafraîchissant bien agréable dans la canicule de juillet.

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

Leurs couleurs nous font rêver, nous les jardiniers de terre calcaire

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

nous ne cessons de nous pâmer sous le charme de leur palette.

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

Petite surprise au détour d'un sentier avec cet instrument de musique composé de disques en verre sur lesquels viennent tomber des gouttes d'eau.

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

Malgré son jeune âge, le jardin donne une impression de luxuriance.

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

Et toujours l'humour, s'invite à notre rencontre

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

dans tous les coins du jardin.

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

Tandis que défilent des scènes tout en douceur soutenues par les graminées et les hydrangeas.

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

Les cheminements y sont soignés et propices à une exubérance toute en délicatesse.

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

Notre petit coup de coeur a été pour cette vivace associée à l'echinacea. Il s'agit de Francoa Sonchifolia, une robuste heuchère qui aurait des hampes et des fleurs d'orchidées sauvages qui n'a pu s'empêcher de revenir avec nous.

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

Lui par contre on a préféré ne pas trop s'en approcher !

Au jardin des Sittelles on cultive l'humour végétal

Ce fut pour nous un ravissement que cette rencontre avec ce jardin et ses deux propriétaires. Nous y avons appris plein de choses sur les plantes d'autant plus que toutes les plantes étaient étiquetées avec une infinie précision.

Nous n'avons pas vu le temps passer et sommes repartis enthousiastes et le coeur léger. Merci à vous Gérard et Jacques, c'est sûr nous reviendrons vous voir.

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Chez les autres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Être à la fois fascinant et facétieux n'est pas donné à tous les jardins ! Merci pour la découverte. Belle semaine.
Répondre
D
Un jardin enchanteur.<br /> Belle semaine.
M
Voilà encore un beau jardin admirable que vous nous faites découvrir .Y-a t-il beaucoup de sittelles dans ce jardin ?<br /> En tout cas le nom choisi va bien avec le gris ardoise de la pierre bretonne .<br /> Evidemment je craque sur ces hydrangeas bleus et mauves et j'aime beaucoup la potée sur la photo n° 8 .<br /> J'espère que la plantation des rosiers s'est bien effectuée .<br /> Les températures remontent et on ne devrait plus avoir de gel avant le 19 janvier et demain la pluie est prévue .Enfin !<br /> Bonne semaine à vous
Répondre
D
Nous imaginions que votre sensibilité à la gent ailée allait réagir au nom évocateur de ce jardin. Hélas nous n'avons pas vu de sittelles.<br /> Le redoux était le bienvenu et les derniers rosiers ont été plantés.<br /> Belle semaine à vous.
A
J'en profite pour poser une question : connaissez-vous un jardin intéressant pas trop loin d'Arzano donc du jardin des Sitelles ? Un jardin que je ne connaitrais pas bien sûr. Je pourrais organiser alors une journée pour "ma" bande.
Répondre
D
Nous avions envisagé un autre jardin à proximité mais nous ne l'avons pas expérimenté. On te joint les coordonnées : Béon Loïc au : 02 97 33 77 65. <br /> 34 r De Bougainville, 56260 LARMOR PLAGE.<br /> Tu nous diras.
A
C'est un jardin que j'ai visité avec 4 ou 5 ami(e)s en juin dernier. Je connais les propriétaires depuis très longtemps du temps où ils tenaient la pépinière. Je voulais faire un article sur le site mais j'ai perdu les notes que j'avais prises. Donc j'attends d'y retourner avec la bande de "Arrosoirs et sécateurs" et votre article m'a donné envie de mettre le jardin au programme de 2017. Mais pour ça, il faudrait que je trouve un autre jardin tout près. Même si je l'ai fait Re-bonne année et bises. Alain
Répondre
D
Par la Société nationale d'Horticulture de France. Belle journée.
A
Jamais entendu parler de ce jardin ! Il n'existe nulle part. Comment avez-vous trouvé ce jardin ?
M
J'ai vu ce jardin dans un magazine. Je comprends tout à fait que vous vous soyez pâmés devant ces magnifiques hydrangeas. Il y a de quoi être jaloux!!! Merci pour ce beau partage. Belle semaine à vous deux.
Répondre
D
La seule consolation que l'on a c'est que les nôtres sont roses et en Bretagne, il n'y arrive pas ...<br /> Un jardin et des jardiniers qui te raviraient sûrement.<br /> Bises.
R
Et ce que n'a pas dit Mme Duo c'est que ces deux jardiniers ont une astuce top pour brumiser leur parterre d'hydrangea (parce qu'imaginez que nous avons très très chaud cet été en Bretagne) à partir d'un tuyau percé installé comme une guirlande dans les arbres qui ombrent le parterre...se diffuse doucement mais surement une fine pluie qui humidifie les plantes leur évitant ainsi de se dessécher .... le lonicera reçu en cadeau va bien et va faire des petits pour le reste du club mais pas que !!! belle semaine en dépit du froid qui ralentissant nos ardeurs de jardiniers nous offre l'opportunité d'une pose propice à la réflexion pour de nouveaux projets !
Répondre
D
Ce petit moment de rafraîchissement n'était d'ailleurs pas qu'apprécié par les hydrangeas, presque une halte nécessaire pour les visiteurs.<br /> Ah on avait aussi oublié l'épisode du petit lonicera, c'est quoi son petit nom ?<br /> Trop tard pour la réflexion, place à l'action car il y a du redoux dans l'air.<br /> Bises et belle semaine.
M
Super le duo une belle visite, un jardin à découvrir pas trop loin. Nulle en géo que je suis, je pensais Arzano dans le Morbihan qui est tout à côté quand même hein !! Je pense donc que les beautés que vous m'avez apportées (Francoa et Zut j'ai mangé l'écriture du nom de votre graminée ) viennent de là (?) ! Plein de Bizzzh.
Répondre
D
En fait il est à la limite Morbihan-Finistère.<br /> Francoa vient bien de la pépinière Talascorn par contre l'hakonechloa vient de chez notre pépiniériste préféré.<br /> Bises et belle semaine.
A
Ces hydrangeas font rêver surtout quand ils sont bleus! Jolie promenade dans ce jardin " habité " merci, avez-vous rencontré la sittelle? Bonne semaine.
Répondre
D
Et en plus la gamme des bleus était impressionnante. <br /> Quant à la sittelle, elle devait faire la sieste ce qui était bien raisonnable vu la canicule.<br /> Belle semaine aussi à vous.
V
Un très beau jardin à découvrir ... luxuriant pour son jeune age en effet. Les décos en poterie sont réaliser par les jardiniers ? Bon dimanche
Répondre
D
Les décors sont du fait maison en ciment par l'un des jardiniers.<br /> Belle semaine.
J
Effectivement un beau jardin, je crois qu'il a fait objet d'articles dans qqs magazines !<br /> Les hydrangeas sont magnifiques. ..pauvres de nous au jardin à la terre calcaire comme tu le fais remarquer !
Répondre
D
Heureusement que la Bretagne n'est pas très loin pour nous car nous ne connaîtrions des hydrangeas que le rose.
E
Très jolie balade étonnante. La premiëre photo donne le ton! C'est un jardin comme je les aime....comme le vôtre aussi.
Répondre
D
Votre fidélité nous honore, c'est un plaisir que de partager avec vous.
G
Je souris toute seule... Pourtant, je n'aime pas trop les gags jardiniers! Mais là, les monstres sont si bien intégrés que je leur reconnais du charme!<br /> Splendides hydrangeas! <br /> Merci pour la découverte, et bon dimanche.
Répondre
D
Nous non plus on n'est pas fan du kitsch au jardin mais là on a été charmé et en plus c'est le pays des elfes et des korrigans, et aussi des hydrangeas !<br /> Belle semaine.
M
Quand je pense qu'ils rêvent d'hydrangéas roses quand nous on cherche le grand bleu!Un jardin pour lequel nous avons eu tous un coup de coeur .Dérision, imagination, passion et comme vous le dites de grandes connaissances.Le petit hydrangéa noté dans leur jardin est arrivé chez nous .Oui le père Noël existe . Bises et belle semaine à vous deux.
Répondre
D
Coucou Maryline, réponse de Maryse, l'hydrangea se prénomme : Mikawa Chidori.
D
Rien de tel que les plantes pour se remémorer les bons moments passés, riche idée que celle du père Noël.<br /> On vous embrasse.
U
Merci pour votre partage & vos photos. Une envie d'aller flâner et découvrir les hydrangeas, et cette région.
Répondre
M
Hello Catherine et Maryse ! Peut-on connaitre le nom de ce petit hydrangea mystère por favor ?? Merciiiiiiii !
D
N'hésitez pas il y a plein de beaux jardins en Bretagne.
M
Superbe ce jardin et amusant avec ces tronches qui émaillent le parcours !!!<br /> Pour un jardin de seulement six ans, il est déjà bien structuré ...<br /> Je le visiterais bien lors d'un voyage en bretagne et je crois que je vais modeler en argile le dernier sujet, j'aime l'humour même au jardin.<br /> Bises<br /> MC
Répondre
D
C'est un lieu incontournable si vous passez dans le coin.<br /> Les créatures sont faites maison.<br /> Belle semaine.
L
y a pas photo on a très envie d'y aller! d'autant qu'on a un fils qui va s'installer dans le Finistère on retient l'adresse, merci. J'adore l'humour au jardin c'est vivifiant . Ce jardin est ouvert au public ? toute l'année? bon week end à tous les deux . Si on vient sur Le Mans cette semaine il y a un jour où vous êtes dispo?
Répondre
D
Quelle chance d'avoir bientôt un pied à terre en Bretagne, il y a plein de jardins.<br /> On ne pense pas qu'il soit ouvert toute l'année mais il suffirait peut-être de prendre contact avec eux.<br /> Dommage cette semaine c'est plutôt serré au niveau du timing, à bientôt cependant on espère.
C
quelle belle balade , j'adore ses sujets au milieu des massifs . je vais en chercher dans les vides grenier cette année . .
Répondre
D
Belle quête, si vous êtes en Bretagne ça devrait être plus facile.
B
Rencontres d'un monde merveilleux pour qui sait regarder avec une âme d'enfant. Le jardin fait plus mâture. Une belle balade, merci Duojardin!
Répondre
D
Et en plus ces deux jardiniers sont aussi de merveilleux conteurs, il n'y a juste qu'à se laisser aller pour partir dans leur monde.
I
Que ses personnages m'ont tapé dans l'œil et tous ses hydrangeas bleus qui ne peuvent pas poussé chez nous ,ce jardin m'a énormément plu ,merci pour cette belle balade<br /> Ps: (le tour dans la Creuse ne nous oubliés pas c'est la région natale de Joel)<br /> Gros bisous à vous deux
Répondre
D
En fait en voyant les petites mises en scène on a très fort pensé à toi et à toutes tes créatures dans le jardin.<br /> Bises aussi à vous.
N
Malgré le fait que cette belle découverte m'ait donné de grands complexes (mon jardin va sur ces cinq ans et il est encore loin d'être aussi abouti !!) je repars de chez vous avec encore une fois de jolis rêves !! quelle belle imagination et quelle grande harmonie !! un jardin dans lequel je ne doute pas un instant que le temps puisse se suspendre !!! Merci ...
Répondre
D
La grande connaissance que ces deux pépiniéristes ont des végétaux a sûrement favorisé cette impressionnante évolution. De telles rencontres ne peuvent qu'inciter à stimuler nos envies jardinières.<br /> Belle semaine.