Rêve de cahute

Publié le 28 Janvier 2017

L'envie nous est venue de partager aujourd'hui avec vous l'aventure d'un espace particulier dans le jardin, notre cahute.

Il y a une dizaine d'années on s'était mis à rêver de cabane, de yourte comme un appel à ces souvenirs de l'enfance bâtisseuse dans les bois ou ailleurs. Cela correspondait aussi à la mode de l'osier tressé et du plessis.

Tout a commencé avec une ronde de brins d'osier fichés dans le sol à l'automne et reliés ensemble à leur extrémité.

Rêve de cahute

Quelques temps plus tard et après quelques tailles, la structure prenait forme dans le paysage avec une belle rondeur.

Rêve de cahute

Mais un an plus tard, les problèmes ont commencé car après un été particulièrement sec quelques pieds d'osier se sont desséchés. Nous avons alors fait appel à un autre élément pour la couverture et plusieurs pieds de lierre irlandais ont été plantés.

Rêve de cahute

Petit à petit la forme de la yourte a commencé à évoluer.

Rêve de cahute

 Les pieds d'osier restants se sont déformés et le lierre a pris d'assaut l'ensemble.

Rêve de cahute

Et même si sa forme n'était plus conventionnelle, nous trouvions que le temps l'avait rendue vivante.

Rêve de cahute

Et qu'au fil des saisons, l'éclat particulier du lierre faisait vibrer cette masse sombre

Rêve de cahute

Dernièrement on y a fait quelques aménagements de confort avec un tapis de lysimaque à l'entrée et l'éclairage à l'intérieur.

Rêve de cahute

Ainsi vit le jardin avec des idées, des envies et puis les végétaux s'en mêlent et font évoluer le projet. C'est dans cette subtile rencontre que la magie opère et que naît l'imaginaire.

Rêve de cahute

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Notre démarche

Repost 0
Commenter cet article

Marie-Claude 29/01/2017 23:25

Elle est jolie votre cahute et me plairait bien lors d'étés chauds, on devrait y être au frais...
MC

Duojardin 30/01/2017 19:01

Elle vous attend.
Belle semaine.

maryse h 29/01/2017 18:52

Je me souviens lorsque l'osier avait dépéri .Mais c'est fou comme le lierre a vite pris le relais.Cela lui donne un aspect plus mystérieux qu'avec l'osier qui fait plus" travaillé".On imagine les lutins complotant dans la cahute .Ce sont mes petites filles qui seraient heureuses d'y jouer!!!!Bises et à bientôt.

Duojardin 29/01/2017 20:01

Le lierre d'Irlande est un conquérant et on aime bien son côté manteau souple.
Les lutins sont prêts à accueillir tes petites filles, ils ont plein d'histoires à raconter.
Bises et belle semaine à vous.

françoise 29/01/2017 14:26

BRAVO ! j'aimerais bien venir y boire un petit thé ou une limonade bien fraîche ! bises à vous

Duojardin 29/01/2017 20:00

Un beau lieu pour y raconter des contes ...
Bises à vous et à une prochaine.

Jacqueline. 29/01/2017 13:06

Un petit coin retiré où il doit faire bon en été !
Bonne journée

Duojardin 29/01/2017 19:59

C'est ce que nous disent les lutins ...
Belle semaine à vous.

Isabelle 29/01/2017 10:55

Je trouve ça absolument génial et tellement naturel.
Le tapis de lysimaque fait partie de ces petits détails qui donnent un côté féerique.
Bravo pour cette belle réalisation !

Duojardin 29/01/2017 19:58

Un grand merci à vous.
On adore jouer avec l'imaginaire au jardin et le temps est un précieux allié pour que les scènes s'installent au naturel.

Gine 29/01/2017 09:57

J'aime cette évolution contrôlée... même si je n'apprécie guère me tenir "enfermée" dans un jardin!

Duojardin 29/01/2017 19:57

Mais cela reste un lieu ouvert car il n'y a pas de porte ...

valerie 29/01/2017 09:21

J'adore !!! belle réussite ... bisous

Duojardin 29/01/2017 09:38

Merci à vous, parfois ça marche !
Beau dimanche

annie h 29/01/2017 06:36

tout a fait d'accord laissons faire les reves et la nature je crois qu'elle nous le rend bien

Duojardin 29/01/2017 09:33

Accompagner la nature plutôt que la maîtriser même si parfois on la provoque un peu durement.

lesviolettes 29/01/2017 04:57

Il est bien sympathique de faire évoluer les situations. D'autre aurait pris le sécateur et réduit à néant l'osier après la sècheresse. Vous avez su lui donner une deuxième chance . C'est une bien belle symbolique de vie. Tout comme votre cabane , l'humain peut se remettre d'une grande blessure et être encore lus fort après, votre cabane est elle aussi encore plus forte maintenant et plus belle plus sereine qu'avec de l'osier . Elle donne de l'espoir à tout ceux qui sont des blessés de la vie .merci , Bon dimanche à tous les deux

Duojardin 29/01/2017 09:32

C'est la cahute du positivisme et de la résilience au jardin.
En fait cette cahute est un conte philosophique !!!
Lâchons-nous c'est dimanche matin.
Bises et belle semaine.

Monique 29/01/2017 00:49

Votre cahute a bien évolué avec les années et je l'avais remarquée lors de ma première visite dans votre jardin. Elle me fait penser à mon enfance et les heures passées avec mes frères. Le lierre irlandais est-il une variété particulière ou simplement rapporté de ce beau pays ?

Duojardin 29/01/2017 09:30

Souvenirs, souvenirs, on les cultive aussi au jardin.
Quant au lierre d'Irlande c'est une variété très rustique et très vigoureuse. Un pied peut occuper 10m2.

Florence 28/01/2017 23:53

Quelle jolie histoire vous nous contez aujourd'hui. L'histoire de cette complicité étroite dans laquelle le jardinier propose et le jardin dispose. Pour un résultat tout en charme et poésie. Merci pour cet agréable moment. Beau dimanche

Duojardin 29/01/2017 09:28

On aime bien cette conception du jardin où il y a une grande place à l'aléatoire heureux, des fois ça marche, des fois pas mais quand ça marche !
Beau dimanche aussi à vous.

ingrid 24 28/01/2017 23:19

Votre idée est audacieuse,le tipi je l'ai ,vous l'avez vu .J'ai plutôt un problème avec la petite gloriette du petit jardin tout est mort,celà fait trois fois que je la refais,si je plante du lierre dessus ....qu'est cela va donner ou vous avez une autre idée ,là j'ai un manque
Suite au dernier article nous avons commandé la fameuse échelle ,nous l'avons pris en trois mètres,elle arrive la semaine prochaine
Profitons de ce temps un peu plus supportable,bon weekend,bises

Duojardin 29/01/2017 09:27

C'est une bonne idée que de mettre du lierre avec en plus la possibilité de jouer avec les couleurs en utilisant du lierre panaché. Il faut 2-3 ans avant que le lierre s'installe mais une fois que c'est parti on ne l'arrête plus.
On attend vos péripéties avec l'échelle !!!
Hier c'était jardin avec un petit air printanier, ça fait du bien.
Bises à tous les 2.

Aneth 28/01/2017 23:11

Elle me plaît bien cette petite cahute avec son air de guingois, bravo pour la transformation.

Duojardin 29/01/2017 09:24

On n'a fait que suivre le mouvement et on s'est laissé porter. Merci à vous pour vos encouragements.

catherine 28/01/2017 22:50

quel rêve! cela ne m'étonne pas de vous, votre imagination n'a pas de limite au jardin..pour notre grand plaisir..
c'est une idée qui m'est également venue, après avoir tenté avec des branches de saule de mener une petite barrière (cela a réussi tant que je vais l'arracher, devenue énorme..)
alors cette idée de tipi je la retrouve en admirant votre yourte..
bon we et merci pour l"idée

Duojardin 29/01/2017 09:23

Merci à vous pour cette gentille remarque.
Y a plus qu'à se lancer, tenez-nous au courant.
Beau dimanche à vous.

Michèle Camusso 28/01/2017 22:45

Je suis justement en train de cogiter sur la question: créer une structure à l'aide des nombreuses tiges d'osier que je coupe chaque année sur mes sujets menés en têtard. Votre cabane-yourte est une idée qui me tentait, mais je la trouve encore plus drôle dans sa forme actuelle. Son allure penchée évoque pour moi un personnage qui se déplace dans le jardin, tirant derrière elle son long manteau comme une traîne. C'est en tout cas ce que je vois sur la dernière photo. Nos réalisations nous échappent ainsi parfois pour encore plus de bonheur.

Duojardin 29/01/2017 09:21

C'est aussi l'impression que l'on a eu en revisionnant les photos. On va poursuivre cette idée en laissant déborder le lierre sur un coté pour amplifier la vision.
Les jardiniers sont aussi de grands opportunistes, jardiner c'est aussi saisir ce que la nature nous tend.

Cartherine D 28/01/2017 22:22

Mais c'est génial ! J'en ai rêvé...
Votre cabane est autonome, elle va apprendre à marcher bientôt ?

Duojardin 29/01/2017 09:19

On attend cela avec impatience. L'idée maintenant est de lui laisser pousser sa traîne.

berthille 28/01/2017 21:58

J'A-DO-RE !
En son temps, j'avais moi aussi cédé aux sirènes de l'osier vivant et avait construit un grand tipi pour les filles ... dont certaines pieds se sont aussi desséchés.au fil des ans. Devenu vilain, l'ensemble a été arraché.
Vous réveillez à nouveau en moi l'envie d'un cocon protecteur, à l'abri des regards. Plusieurs questions : la taille en hauteur et en largeur la structure en saule ne se révèle pas être un exercice trop acrobatique ? Avez-vous continué à voir mourir certains pieds de saule ? Lors des forts coups de vent, l'ensemble n'est-il pas trop chahuté ?

Duojardin 29/01/2017 09:18

Pour la taille mieux vaut être échauffé avant car on travaille vraiment à bout de bras et le but du jeu est de ne pas s'écraser sur la cahute.
Il nous reste 4-5 pieds vivants de saule qui assurent la rigidité mais le lierre prend de plus en plus le relais heureusement. Par sécurité nous avons rigidifié l'ensemble avec quelques fer à béton.
Concernant le vent, le lierre est hyper efficace, le vent glisse dessus. la cahute n'est pas chahutée.
Beau dimanche.