C'est ainsi que passe l'été

Publié le 25 Juillet 2017

Avec l'été viennent les idées avec en plus le temps de les réaliser.

C'est ainsi que les érables de la clairière d'or ont été connectés entre eux par des cannes de bambous, histoire de rompre avec la verticalité des troncs.

C'est ainsi que passe l'été

C'est ainsi que l'allée des errants a refait surface car depuis quelques temps elle était immergée dans la ramure de la haie. Progressivement les formes se dessinent et des personnalités s'affirment déjà.

C'est ainsi que passe l'été

C'est ainsi que face à l'acharnement des pyrales et des maladies cryptogamiques, des buis se sont rendus, en une semaine plus une feuille. Cette année l'attaque a été foudroyante en lien avec les conditions climatiques : l'hiver relativement doux a permis aux larves de pyrales de survivre en grand nombre.

C'est ainsi que passe l'été

C'est ainsi que les potées cette année sont sur haute surveillance car les fortes chaleurs nécessitent un arrosage fréquent. C'est bien la première fois que cela nous arrive.

C'est ainsi que passe l'été

C'est ainsi que les floraisons sont particulièrement éphémères sans doute en raison des à-coups climatiques que ce soit roses trémières, clématites, phlox, ... ce qui oblige à souvent remanier les massifs.

Une alternative au buis pour nous sera en autre le ligustrum Jonandrum que l'on voit en demi-tige et qui semble assez résistant au froid.

C'est ainsi que passe l'été

C'est ainsi que l'on met une mention à l'hydrangéa paniculata Great Star Le Vasterival pour sa vigueur et sa bonne résistance à la chaleur (à droite sur la photo).

C'est ainsi que passe l'été

C'est ainsi que les cisailles ne se refroidissent guère car beaucoup de topiaires sont particulièrement nerveux et ne veulent pas rester en place.

C'est ainsi que passe l'été

Rédigé par Duo Jardin

Repost 0
Commenter cet article

Marithé 02/08/2017 19:10

J'adore votre allée des errants on dirait des acteurs à la fin d'une pièce de théâtre se donnant la main prêts à saluer le public .
Nous avons trois boules de buis dans le même état que celui que vous avez arraché , nous les couperons l'année prochaine . C'est vraiment une calamité ces pyrales .
Le ligustrum du Yunnan semble une bonne alternative .
Bonne soirée

Duojardin 03/08/2017 21:37

Belle image que vous nous contez là à propos de nos errants.
Et oui pour les buis cette année est plutôt catastrophique. Les pyrales ont la fringale.
Beau week-end.

Geontran 01/08/2017 12:15

Bonjour,

Je découvre votre jardin si vivant et atypique avec un plaisir gourmand. Vous bousculez les règles et c'est heureux !

Comme vous, les hydrangeas ne cessent de me surprendre quand le climat s'emballe. Mon cardiandra alternifolia, certes à l'ombre et soigné comme il se doit, m'a lui aussi épaté quand la chaleur régnait et que la pluie venait à manquer. C'est ainsi que passe l'été : avec les jardiniers pour compagnons de voyage.

Merci de raconter ainsi la nature entre vos mains ; je vous lirai avec un grand plaisir.
G.

Duojardin 03/08/2017 21:35

Bienvenue sur notre blog, c'est toujours un plaisir de partager d'autres aventures avec des jardiniers et d'échanger nos expériences.
A bientôt en espérant que la pluie s'invite prochainement car l'affaire devient sérieuse même pour les paniculatas.

maryse h 30/07/2017 15:07

Toujours en mouvement le Duo .Créer de la verticalité et la casser avec des bambous horizontaux, voilà qui m'interpelle.Je demande à voir ! Vous les avez fixés ? A ma prochaine visite , j'irai serrer la pince à vos pauvres hères qui semblent au garde à vous.Pour quels rois et reines font ils ainsi une haie d'honneur ??? Il ne manque plus qu'un tapis rouge !!!! On peut rêver ,non ? Gros bisous à vous deux.

Duojardin 01/08/2017 16:02

C'est pour faire descendre des rideaux de vigne vierge pour agrémenter ce petit coin à l'automne.
C'est pour te saluer oh reine du végétal.

Michèle Camusso 26/07/2017 18:18

C'est vrai qu'au coeur de l'été on peut prendre plus de temps pour observer et remanier ou faire des projets. A condition toutefois de ne pas devoir jouer de la cisaille ou de la tronçonneuse trop longuement. Je retiens l'hydrangea Great Star Vasterival, qui me faisait déjà envie et vous me confirmez son intérêt en ces temps de fréquentes sécheresses. Bonne semaine. Profitez de votre beau jardin!

Duojardin 30/07/2017 07:03

Un été multiforme, des endroits du jardin sont verts, d'autres sont automnaux, des arbustes continuent à pousser, d'autres perdent leurs feuilles et nous aussi parfois on s'y perd.
On confirme pour Great Star Vastérival, du moins dans notre terre argileuse.

Monique 26/07/2017 10:25

Je suis désespérée car mes buis sont également atteints par la pyrale pour la première fois. Le mal progresse très vite malgré les traitements que je fais. Je ne parviens pas à imaginer qu'il faudra peut-être les arracher. N'y a-t-il pas une solution à ce grave problème ? Certains de mes buis ont près de 25 ans. Un quart de siècle que je les bichonne, les contemple, les remercie pour le plaisir des yeux qu'ils m'apportent chaque année. A non ce serait trop injuste de les perdre. J'ai essayé d'enlever les chenilles à la main mais elles sont si nombreuses... Moi qui me croyais à l'abri dans mon îlot de verdure. Quel contraste en voyant votre allée des errants si joyeuse et la photo suivante!!!
Vous êtes deux êtres bien courageux.

Duojardin 30/07/2017 07:00

Particulièrement agressives ces petites chenilles qui ne se contentent pas des feuilles mais broutent aussi l'écorce des buis et quel appétit !!!
Bon courage à toi.
Bises et belle semaine.

Un Atelier à la campagne... 26/07/2017 07:26

Bonjour, Hâte à ma prochaine visite, de découvrir l'allée des errants. Et j'aime l'originalité de la clairière aux érables, avec les bambous, qui cassent le paysage. Pas de problèmes chez moi, avec les buis, pour l'instant. bonne journée, bises à vous deux. Marie Noëlle

Duojardin 30/07/2017 06:57

La mise en forme a commencé chez les errants et on espère qu'au fur et à mesure la lisibilité des structures va se préciser, patience ...
Pour les buis chez nous la partie est perdue.
Bises et belle semaine.

Florence 25/07/2017 23:16

Une météo compliquée qui pousse le jardinier dans ses retranchements, et vers ses objets tranchants. Le topiaire nerveux, c'est de l'inédit pour moi. La clique des errants est fascinante et je me demande ce que donneront les érables à bambous. Confrontés à des situations extrêmes (pauvres buis) nous voici obligés de revoir ce que nous savons et inventer de nouvelles solutions, des façons de faire différentes. Nous devons être plus vigilants et attentifs, et peut-être serons nous plus créatifs et heureux dans nos jardins. Belle semaine. Bises

Duojardin 30/07/2017 06:55

Et oui toute situation crée des opportunités même si sur l'instant c'est dur à avaler.
Voilà qui nous rappelle que le jardinage est un art aléatoire.
Bises à toi et belle semaine.

lesviolettes 25/07/2017 21:43

hé oui une année pas facile sympathique , mais très "énergétivore". Impressionnante mais très drôle votre allées de bonshommes je ne me promènerais pas la nuit... peur des fantômes moi ! on a pas vu encore de pyrale dans les buis chez nous ,les buis que l'on a ont presque trente ans peut être une variété moins fragile?. Il faut prendre de grande décision parfois et c'est l'occasion de changer les décors !chez nous ça pousse comme au mois de mai on y perd notre latin ... bon soirée à tous les deux ;

Duojardin 30/07/2017 06:52

Jusqu'à présent nous n'avions eu que quelques attaques sur les buis mais cette année plus moyen de lutter. Voilà qui va refaire le paysage des massifs et nous amener à réinventer.
Chez nous aussi beaucoup d'à-coups dans la végétation mais une tendance sécheresse bien présente qui distille une ambiance automnale avec chute de feuilles. Dans le jardin selon les endroits, c'est la fin du printemps, parfois c'est l'automne.
Bises à tous les 2.