Plaidoyer pour le lierre

Publié le 16 Septembre 2017

Si le lierre a mauvaise réputation car on le dit invasif et destructeur des murs et des arbres, il est pour nous le symbole des vieux jardins et porteur de romantisme.

On aime le laisser courir sur les murets d'enceinte qu'il recouvre joyeusement par la brillance de son feuillage lustré.

Plaidoyer pour le lierre

Sur les murs des dépendances, on le laisse grimper à mi hauteur. Il est ici en compagnie d'un euonymus, créant un mur végétal permanent et sans grand entretien ...

Plaidoyer pour le lierre

Là on l'a laissé s'installer sur une vieille porte de grange qu'il recouvre sagement. On l'a choisi panaché pour éclairer ce pan de mur situé à l'est.

Plaidoyer pour le lierre

Sur une idée prise au jardin du Prieuré de Vauboin, il s'étire comme une ligne de flottaison sur le grand mur de la grange.

Plaidoyer pour le lierre

Dans les massifs d'ombre, il gambade librement en association aux fougères, cyclamens, euonymus et heuchères pour des effets quasi permanents.

Plaidoyer pour le lierre

Les variétés naines sont adaptées aux petites scènes. Là c'est un cadeau d'Hélène du blog Rouge Cabane, qui accompagne des sédums.

Plaidoyer pour le lierre

Dans les massifs, Hélix Arborescens a une forte présence avec son feuillage vernissé et ses inflorescences qui apparaissent en septembre.

Plaidoyer pour le lierre

Près de la maison il a aussi droit de cité en potée qui resteront lumineuses même au coeur de l'hiver.

Plaidoyer pour le lierre

Ici le lierre d'Irlande a recouvert la cahute du jardinier.

Plaidoyer pour le lierre

Il fut la solution au vide laissé dans le massif par les cyclamens en été.

Plaidoyer pour le lierre

Vous l'aurez compris entre le lierre et nous, c'est une histoire d'amour, le lierre n'est-il pas le symbole de l'attachement ?

Plaidoyer pour le lierre

Dernièrement nous avons visité le jardin de la Mare aux Trembles et nous sommes revenus avec des petits trésors rampants, des lierres au feuillage gaufré, d'autres au feuillage blanc, voire doré.

Plus qu'un plaidoyer, c'est un hommage que nous rendons au lierre pour ses moult usages grâce à ses nombreuses variétés.

Plaidoyer pour le lierre

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Hôtes du jardin

Repost 0
Commenter cet article

Michèle Camusso 23/09/2017 09:46

J'adore le lierre et lorsque j'en trouve un que je n'ai pas, j'ai du mal à résister. Frisés, panachés, ce sont des merveilles au jardin. Mais une de leurs utilités n'apparaît, sauf lecture trop rapide de ma part) ni dans votre article, ni dans les commentaires: c'est un merveilleux hôte pour la biodiversité. Ses fleurs mellifères attirent les abeilles en masse à l'automne, à un moment où les fleurs se raréfient au jardin. Et son couvert épais est un refuge pour les petits oiseaux et même les merles qui y font leur nid. Sans compter qu'ils se régalent en hiver des baies. Que de bonnes raisons d'adopter le lierre au jardin! Bon weekend.

Laurent 20/09/2017 07:28

Ici aussi le lierre a droit de cité et il ne s'en prive pas. Comme vous, nous aimons sa persistance et les nuances nombreuses qu'offrent les différentes espèces. S'il est un peu envahissant, il a le bon goūt de ne pas être trop sujet aux maladies ce qui en fait un compagnon de jardinlutõt accomodant. Bref, on aime aussi. Belle journėe

Duojardin 20/09/2017 21:15

C'est effectivement un précieux auxiliaire en couvre-sol surtout par les étés qui courent.
On est agréablement surpris que pour beaucoup le lierre est un compagnon fidèle.
Belle fin de semaine.

Aline Egécrié 19/09/2017 23:17

Regarder mon jardin en ce moment me fait penser à un vieux document INA en noir et blanc des années 50 visionné sur un écran TV des années 60 dont le tube cathodique a flanché. Oui mais, car il y a un mais : je plussoie votre plaidoyer vu que le lierre est toujours vert aussi chez moi ! Ouf, l'honneur est vert.
Vous êtes des fortiches, Duo ! Belle semaine à vous.

Duojardin 20/09/2017 21:14

Nous compatissons pour vos péripéties caniculaires qui ne sont pas venues à bout de votre humour.
Et pour revoir la vie en vert, faites pousser du lierre, votre jardin le vaut bien.
Belle fin de semaine.

Marie-Claude 18/09/2017 20:35

Magnifiques vos tapis de cyclamens !!!
Vous en avez planté beaucoup apparemment ... Chez nous les cyclamens se répandent lentement très lentement...
J'aime beaucoup aussi le lierre mais n'en mets pas sur les murs, ils ont la réputation de les abîmer.
Sinon, j'en ai un peu partout au jardin.
Par contre, un spécialiste en sylviculture m'a assuré que le lierre n'abîmait pas les arbres au contraire ! Il faut le laisser grimper.
Bonne semaine
MC

Duojardin 20/09/2017 21:12

On en a effectivement planté pas mal de cyclamens et il faut bien 4-5 ans avant qu'ils ne daignent se naturaliser mais une fois que la machine est lancée, on en retrouve partout.
Chez nous le lierre fait ce qu'il veut dans les grands arbres par contre on le limite près de la maison.
Belle fin de semaine

Fred.B 18/09/2017 19:53

Très bel hommage au lierre et à ses multiples utilisations...Il y a deux ou trois ans à la fête des plantes de Saint Priest j'ai acheté trois lierres ,que je cultive toujours en pot, à la pépinière Olivier Arcelus qui en a une collection (lierre.com)....il sera à la fête des plantes de l'arboretum de la Sédelle les 14 et 15 octobre (Christian fera une conférence sur les jardins d'andalousie le dimanche) ...
Ps :j'étais sûr que vous adopteriez ce superbe Blechnum !!!
Bonne semaine. Bises

Duojardin 20/09/2017 07:26

Un nouveau petit délire pour nous, les variétés naines de lierre. On va regarder le site.
Ah Christian ... il nous a laissé un souvenir impérissable.
Blechnum, à lui seul il nous a recomposé le massif devant la porte fenêtre.
Bises et belle fin de semaine.

Estelle 18/09/2017 10:22

Comme vous, j'adore le lierre. Chez moi il coure sur le sol dans la plupart de haies et massifs, il grimpe aux arbres. Et ce que je préfère c'est lorsqu'il est en fleur. Son graphisme est de toute beauté. Ce serait bien dommage de s'en priver :-)
Chez vous, les multiples idées sont vraiment intéressantes. Inspirant.
Belle journée

Duojardin 20/09/2017 07:24

Et pour les butineurs tardifs c'est une ressource inespérée.
Merci de voter passage qui nous a permis de découvrir vote blog.
Belle fin de semaine.

Monique 18/09/2017 09:35

Oui nous irons à Cours et jardins le samedi. Aujourd'hui nous partons en Toscane et serons de retour pour ce sympathique évènement. Je suis certaine que Catherine va nous épater en photo!!! Belle semaine à vous deux.

Duojardin 20/09/2017 07:22

Bon voyage et au plaisir de se croiser samedi.
Pour les photos il y a encore du travail ...

Un Atelier à la campagne... 17/09/2017 21:18

Que de belles idées avec le lierre... Un magnifique reportage, même si cette plante est "un cache-misère", elle demeure très utile au jardin bises à vous deux

Duojardin 20/09/2017 07:21

C'est une plante qui se prête à de multiples utilisations en fonction de ses variétés et des envies.
Bises et belle fin de semaine.

Judith 17/09/2017 16:45

pfff! j'ai oublié de dire mon émerveillement devant vos utilisations diverses de lierre. Vos photos les mettent bien en valeur. Un gros coup de coeur pour les cheminées parmi les cyclamens et pour le coeur bien sûr!

Duojardin 17/09/2017 20:59

Et en plus Catherine a fait un stage photo ce week-end, ça va déchirer pour le prochain billet. Même si vous ne voyez pas la différence, merci de faire semblant ...
Bises à tous les 2 et belle semaine.

Judith 17/09/2017 16:39

Ah votre article tombe au bon moment. Après vos conseils je suis encore en pleine réflexion sur mon coin d'ombre et je penche de plus en plus vers votre idée de mettre des lierres. Nous avons déjà beaucoup dans la haie mitoyenne avec les voisins et c'est une vraie source de fascination actuellement avec les nuages des abeilles qui les prennent d'assaut quand il ne pleut pas (des moments rares!). Bises et bonne fin de weekend

Duojardin 17/09/2017 20:58

On voit que la cogitation se poursuit et l'automne est propice à ce genre de choses.
Et en plus pour les abeilles, il n'y a même plus à hésiter.

Florence 17/09/2017 15:44

Merci pour cet hommage auquel je souscris entièrement. Les lierres sont des bijoux qui peuvent former colliers, guirlandes... étincelants au soleil comme les plus généreuses houppelandes. Ils n'abiment pas les murs sains et intacts et constituent une isolation naturelle, sont fréquentés par une faune abondante. De plus le choix est large entre les différents coloris et formes de feuilles, seul bémol, on ne trouve pas partout ce que l'on cherche. Il faut juste veiller à choisir également la plante dont la vigueur correspondra à ce qu'on veut en faire.
Ce tour d'horizon de vos lierres et de leur utilisation est extrêmement plaisant et l'occasion d'admirer de bien jolies scènes.
Est-ce qu'un fantôme amoureux aurait échangé chaine et boulet contre un brin du lierre d'Hélène a offrir à sa dulcinée ?
Belle fin de journée. Bises

Duojardin 17/09/2017 20:56

Waouh ! Quel sens de l'observation et quelle poésie. Comme quoi le lierre est propice à l'éveil de l'imaginaire.
Effectivement pas facile de trouver des variétés originales, on va en parler à notre pépiniériste préféré.
Bises et belle semaine Florence.

Monique 17/09/2017 14:05

Très beau plaidoyer pour les lierres!!! C'est un végétal qui se prête à tant de compositions. Les variétés panachées apportent beaucoup de lumière dans les coins sombres. Je ne connais pas de maladie aux lierres et nous en avons tous dans nos jardins. Effectivement les abeilles adorent les butiner alors cultivons cette belle plante. La cahute du jardinier est de plus en plus belle... Bises à vous deux.

Duojardin 17/09/2017 20:54

Et oui ce sont des acteurs de la biodiversité et on en a besoin.
Sur la cahute il y avait deux pieds de lierre panaché mais le lierre d'Irlande ne plaisante pas avec les intrus.
Bises et belle semaine.
Vas-tu à "Cours et Jardins" ?

maryse h 17/09/2017 13:03

Je me suis souvenue d'un blog que je suivais avant qu'il ne stoppe et que j'aimais beaucoup .Un article sur les lierres m'avait particulièrement intéressé .Il peu compléter le tien mais si cela pose problème tu supprimes mon com.Elle donnait un lien vers un site spécialisé dans les lierres http://lemondedupti.canalblog.com/archives/2015/01/19/29540087.html .Dans son article , le lien de lierre.com est mentionné . Bises

Duojardin 17/09/2017 20:52

Merci pour le lien, c'est super.
Bises et belle semaine à tous les 2.

maryse h 17/09/2017 12:47

Bravo pour ce plaidoyer amplement mérité .On peut rajouter qu'ils hébergent toute une petite faune utile au jardin .Vos façons de l'utiliser le mettent bien en valeur .Comme quoi" d'envahissant "il peut aisément passer à"oeuvre artistique" .J'en ai acheté également à la mare aux trembles mais la propriétaire n'avait pas les noms.. Bref, comme vous je joue avec eux mais certains sont très longs à pousser.Patience patience, un mot incongru chez les jardiniers!!! Je vous souhaite que cette histoire d'amour dure toujours ! Bises pluvieuses

Duojardin 17/09/2017 20:51

Nous aussi nous sommes repartis avec les lierres mais pas avec les noms. Il y a des variétés qui sont très vite repartis dont un lierre crispé. Par contre le petit blanc lacinié patine, patine, ...
Le coeur a beaucoup souffert cet été ... mais avec la pluie il s'est remis à battre.
Moins de pluie qu'annoncé chez nous. Eric a pu planter et Catherine a fait un stage photo.

Maryline 17/09/2017 10:53

Quel bel hommage, coups de cœur nombreux mais surtout pour la scène autour de la vieille porte d'une grange sur fonds de mur vieux rose. Je crois bien qu'ici nous sommes littéralement envahi par le lierre commun qui ressemble vu de loin à celui que vous nommez d'Irlande. Il est cependant la terreur de Michel, nos murs ne sont ni crépis ni jointoyés et il s'incruste à l'intérieur des pierres, et avait pris possession d'une vieille toiture de la petite maison d'en face. Alors oui il faut être vigilant avec le lierre commun j'entends. Bon dimanche le duo.

Duojardin 17/09/2017 20:48

Le lierre d'Irlande est très puissant et finit par faire de véritables troncs, mieux vaut effectivement ne pas lui donner la folie des grandeurs.
Mais beaucoup d'autres variétés sont tout à fait maîtrisables dont les variétés naines aux jolis feuillages.
Bises et belle semaine à toi Maryline.

Mademoizellezou 17/09/2017 10:22

C'est vrai qu'il a des avantages ce lierre, joli, toujours présent même dans les endroits où rien d'autre ne veut pousser...Il faut juste que je le maîtrise chez moi, sinon il aurait tendance à tout coloniser!
Bon dimanche, Véro.

Duojardin 17/09/2017 20:45

Bienvenue chez nous, cela nous a permis de découvrir votre blog où l'on retournera avec plaisir.
Le lierre est un précieux auxiliaire qu'il faut cependant apprivoiser, du moins pour certaines variétés.
Belle semaine.

rouge cabane 17/09/2017 10:02

C'est bien vrai cela, que chez Rouge Cabane, il y a un lierre sympa... eh bien figurez vous que cette sotte de Rouge Cabane dort a côté de son trésor, puisque toujours à la recherche de couvre sol elle ne pense même pas qu'elle n'a qu'a puiser dans sa réserve... du coup cela vient de lui donner des idées pour l'utiliser avec pertinence.. deux petits lierres dorés sont en attente d'installation ... si je me souviens bien, il y a aussi un projet de guirlande avec du lierre ? cela fonctionne ? j'adore l'idée du sous bassement habillé .. pas trop compliqué la mise en oeuvre pour que ce soit aussi rectiligne ce qui fait d'ailleurs la beauté de l'ensemble ! beau dimanche... je vous embrasse

Duojardin 17/09/2017 20:43

Ton petit lierre est particulièrement vigoureux, il a déjà essaimé dans le jardin.
Il peut faire un couvre-sol très soigné. Comme quoi on découvre souvent chez les autres ce que l'on a oublié que l'on avait chez soi ...
Pour les guirlandes, ça risque d'être encore plus sportif car on tente la vigne vierge à vrilles.
Pour la ligne de flottaison ça c'est l'oeil du jardinier, c'est à dire au pif.
Bises et belle semaine.

anny scha 17/09/2017 08:50

Toujours très sympathique et très intéressant vos articles. Je suis une inconditionnelle du lierre mais qui doit être maîtrisé, à surveiller régulièrement afin qu'il n'étouffe pas ses voisins et ses voisines. Que de bonnes idées à retenir, j'adore celle du cœur dans un pot. Bon dimanche pluvieux et le jardin en bien besoin.

Duojardin 17/09/2017 20:40

Et oui la contrepartie d'une pousse rapide c'est qu'il faut temporiser les ardeurs.
Et c'est souvent à partir de septembre que le lierre reprend de la vigueur et que ses petites pousses vert tendre sont bien agréables. Le coeur va grossir ...
Belle semaine.

profhorti 17/09/2017 08:48

Bonjour les amis, nous avons vraiment un point commun, j'adore les lierres et j'en ai une petite collection et c'est rigolo car quand j'ai visité la Mare aux Tremble comme vous ,j'en ai ramené un lierre aussi qui était tout frisé :Hedera helix 'Parsley Crested'. Je vous souhaite une bonne continuation et faite nous encore révè avec votre beau jardin.

Duojardin 17/09/2017 20:38

Ah merci le spécialiste, on va pouvoir mettre un nom sur l'un des lierres que l'on a ramené. Côté collection, nous en sommes aux balbutiements et on va se mettre en quête.
Merci Jean-Claude pour ton passage et on espère bien que l'on se reverra un jour.
Bises à tous les 2 et belle semaine.

catherine 16/09/2017 22:55

très joli billet, j'adore le lierre aussi! en particulier le panaché, ou celui à feuilles d'érable..de plus ses fleurs sont le régal des butineurs au moment des disettes..
les vôtres sont tout simplement majestueux!
bonne fin de WE

Duojardin 17/09/2017 20:36

Et oui c'est une plante ressource pour les oiseaux et pour les insectes et inespérée pour les butineurs tardifs.
On commence à s'intéresser aux variétés naines pas toujours faciles à trouver.
Belle semaine à vous.