Entre deux giboulées

Publié le 10 Mars 2019

La sortie de l'hiver est un moment favorable pour la réécriture des massifs et pour s'inventer de nouvelles histoires. Dans le massif de la Table ronde, un petit nandina domestica Lime and Lemon s'est invité et nous en avons profité pour régénérer les heuchères qui montaient, montaient, ... Chaque tête a été décapitée et replantée.

Entre deux giboulées

Dans le lieu qui précède l'espace japonisant, il y avait quelques touffes de vivaces languissantes, elles ont été remplacées par des arbustifs pour plus de structure. C'est ainsi que sont arrivés un nandina domestica Lemon and Lime, un euonymus Pierrolino dont on apprécie le feuillage éclaboussé de blanc et un nandina domestica Fire Power.

Entre deux giboulées

Et en arrière plan du massif sud c'est encore un nandina domestica Brighlight qui s'est installé, décidément les nandinas ont le vent en poupe et pour cause, ils sont pratiquement indestructibles.

Entre deux giboulées

Pas moins de six taxus baccata pyramide ont rejoint la zone ombrée à l'arrière de la clairière aux roses. L'idée de créer un espace topiaires-troncs chemine tranquillement.

Entre deux giboulées

Il faut absolument que l'on vous parle de notre nouveau copain, un couteau de jardinier façon japonaise, le Hori-hori, horriblement redoutable pour la traque des racines pivotantes, pour planter des bulbes, couper des racines. Mme Duojardin reine du désherbage est aux anges.

Entre deux giboulées

La floraison des prunus myrobolan est un moment attendu, éphémère mais tellement spectaculaire.

Entre deux giboulées

La sécheresse de l'été et de l'automne ont limité les masses fleuries des bruyères dans le Lande, seules les plus jeunes ont tiré leur épingle du jeu et hissent les couleurs.

Entre deux giboulées

Le seul magnolia qui résiste chez nous est le stellata, raison de plus pour honorer sa floraison.

Entre deux giboulées

Le vert-jaune acidulé des euphorbes se diffuse dans les massifs et ajoute sa touche printanière.

Entre deux giboulées

Un signe qui ne trompe pas sur l'arrivée de jours meilleurs, en plus de la floraison de l'edgeworthia chrysantha Nanjing gold, c'est l'arrivée à tire d'aile d'une hirondelle.

Entre deux giboulées

Le moment où on apprécie le plus les spirées vanhouttei Gold Fountain, c'est lors du débourrage.

Entre deux giboulées

Le massif du sous-bois pour nous représente bien le début du printemps avec son foisonnement de couleurs face à la nudité des ramures.

Entre deux giboulées

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Hiver

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Vous me faites penser qu'il faut que j'étête moi aussi quelques heuchères pour les renouveler, mais ici ce n'est pas l'hiver qui me retient, mais le mois de mars pluvieux qui m'empêche de travailler dans la terre boueuse. Je suis d'accord avec vous: le plus grand intérêt des spirées, c'est quand leurs jeunes feuilles apparaissent. Bonne semaine.
Répondre
D
Courage le beau temps est annoncé et va durer quelques temps.<br /> Belle semaine à vous au jardin.
M
Quel jardin enchanteur!! Effectivement les bruyères Darleyensis sont des valeurs sûres et offrent une belle palette de couleurs. A quelle époque taillez-vous votre magnolia Stellata ? Le mien forme une grosse boule assez compacte et donc très différent du votre très élégant. Bravo les artistes. Belle semaine à vous deux.
Répondre
D
Le magnolia est taillé après la floraison quand il est en feuille. Il accepte les coupes sévères.<br /> Merci pour tes encouragements.<br /> Bises et belle semaine.
J
Magnifique comme toujours. Je découvre avec plaisir le nandina lime and lemon et j'ai cherché le nandina bright light mais je ne suis pas sûre de l'avoir identifié. Je pense que je devrai faire comme vous et remplacer plus de vivaces par des arbustes mais j'ai du mal à passer à l'acte! Les plantes doivent trembler de peur quand la reine du désherbage arpente les allées en brandissant son hori-hori. Quel spectacle effrayant! Bises à vous deux
Répondre
D
Notre nandina Brightlight est encore bien discret, on te le présentera de visu la prochaine fois que tu viendras.<br /> Les vivaces deviennent de plus en plus difficiles à gérer l'été.<br /> C'est un outil beaucoup plus polyvalent qu'une gouge mais il est vrai que l'outil est impressionnant mais on l'a très vite en main.<br /> Bises à tous les 2.
M
j'ai vu votre page et lu les commentaires élogieux, votre jardin fait l'unanimité , il est splendide et reflet de beaucoup de travail de tailleur invétéré, de nettoyeuse armée de Hori Hori terrifiant pour les pissenlits !!!<br /> Alors pour les heuchères, vous jouez aux révolutionnaires, il va falloir que je le fasse aussi ...;-))<br /> Je suis étonnée par vos belles bruyères, je pensais que vous aviez une terre lourde, argileuse, bref tout sauf une terre à bruyère ! Quelle est votre recette ???<br /> Bises
Répondre
D
Un grand merci pour ce gentil commentaire.<br /> Les heuchères ont besoin au bout de quelques années d'être régénérées, la méthode peut paraître brutale mais très vite elles retrouvent une belle vitalité.<br /> Concernant les bruyères, il s'agit de la variété Darleyensis qui supporte le calcaire et les terrains lourds.<br /> Bises à tous les 2 et on espère bien vous revoir au jardin.
M
Un sous bois hyper lumineux et coloré qui sonne le printemps ! C'est si gai chez vous!On ne dirait pas que les bruyères ont souffert , elles sont énormes ! Les manquantes qui sont mortes ne font pas de trous dans le massif ! Celui ci fait très opulent .Et le reflet coloré du prunus rose est juste la petit touche qu'il fallait .Bravo les coloristes !J'attends avec impatience l’évolution du massif ombré avec les taxus .De nouveaux paysages en perspective ! Est ce qu'on peut louer la jardinière et son hori-hori ? Est ce son nouveau cri de guerre lorsqu'elle est venue à bout de sa traque? Une petite danse pour accompagner serait de circonstance !!! Plus sérieusement : J'aime beaucoup les spirées et particulièrement les "Gold fountain" mais je ne les taille pas pour garder leur aspect fontaine de pluie d'or.Bises et belle semaine dans votre paradis printanier .
Répondre
D
On a quand même arraché une vingtaine de bruyères dans cette partie de Lande et on va s'astreindre à renouveler un peu plus souvent pour ne pas faire de gros trous.<br /> Le projet ifs-troncs est en pleine cogitation et on attend aussi sa contribution.<br /> Pour les amis, la samouraï du pissenlit se déplace gracieusement. La danse et le cri sont compris dans la prestation.<br /> Il est vrai que nos Gold Fountain sont plutôt des Gold Globes.<br /> Bises à tous les 2 et belle semaine.
C
Que de couleurs ! Ici aussi les bruyères les plus jeunes ont mieux résisté, je ne savais pas les anciennes plus sensibles. Votre lande est superbe et bien colorée. J'aime le chemin de topiaires avec les ifs. Bonne journée
Répondre
D
Concernant les bruyères, celles qui sont les plus lignifiées sont les plus fragiles à la sécheresse et à la canicule. Le redémarrage des jeunes pousses est plus difficile.<br /> Belle semaine.
P
Les températures clémentes de ces derniers jours accélèrent les floraisons. Les jardins renaissent et par la même occasion nous aussi.
Répondre
D
Ce n'est que du bonheur et on en profite.<br /> Belle semaine.
C
Magnifique ! , vous avez une collection de plantes super et bien présentées. Je suis baba devant votre parterre de bruyères (le reste aussi) vous avez 500 mains pour faire tout ça ? le hori hori ne fait pas tout quand même .<br /> Bises
Répondre
D
Les nains sont une erreur de jambage.<br /> On vous attend au printemps.<br /> Belle soirée.
C
Ce sera avec grand plaisir, je m'en réjouis d'avance ! Merci<br /> Qui sont les nains ?
D
Merci Catherine, il va falloir que l'on vous invite à la rencontre des 500 nains et ce serait un plaisir de vous accueillir.<br /> Bises et à bientôt ?
F
Le printemps n'est pas encore arrivé que votre jardin resplendit sous le ciel gris. Coloré et empli de touches lumineuses, un vrai manifeste pour les feuillages.Comme toujours les floraisons des prunus et magnolias me chavirent, tellement évanescentes. Je suis emballée par cette histoire de dialogue topiaires-troncs, riche de promesses. A voir bientôt. Bises
Répondre
D
Les premiers fleurissements sont toujours émouvants et passent sous nos yeux ébahis comme de grands nuages colorés. <br /> Pour l'instant il s'agit d'un prologue topiaires-troncs, le dialogue est en cours ...<br /> Bises et belle semaine.
U
J'adore la scène de la lande avec cette magnifique floraison. Chouette, le printemps arrive ! bises à vous deux
Répondre
D
Les bruyères n'ont pas leur égal pour les premières floraisons et on en consomme sans modération.<br /> Bises et belle semaine.
P
Continuez, et pas -er ! oups !
Répondre
P
Votre jardin est un éblouissement permanent ! Le sous-bois fleuri, les arbustes, les topiaires... j'aime tout ! J'espère pouvoir venir le visiter cette année, quand ouvrez vous à la visite ? Rendez-vous aux jardins ? Continuer de nous faire rêver à nous donner des idées vertes, c'est si agréable de se promener virtuellement chez vous :)<br /> Bon dimanche !
Répondre
D
Merci pour vos encouragements.<br /> Ce sera un plaisir de vous accueillir lors des rv aux jardins les 8 et 9 juin. Faites nous signe pour votre venue.<br /> Belle semaine