Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Publié le 22 Août 2019

Le hasard fait souvent bien les choses. Alors que nous devions aller en Bretagne, Mireille du JardinD'UnJour nous a gentiment conviés à rejoindre le petit groupe qui allait à la rencontre du jardin de Marie-Thérèse Bleuzen à la mi-août. Un jardin situé dans le sud Finistère que nous connaissions au travers des publications de Marie-Thérèse sur Facebook. Bretagne oblige, c'est sous la pluie que nous arrivâmes, ceci largement compensé par l'accueil chaleureux de la jardinière. D'emblée nous découvrons la mythique rocaille recouverte de centaines de petits bijoux végétaux.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

L'ensemble est saisissant et l'on a envie de faire connaissance avec chaque plante dont la plupart nous sont inconnues.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

C'est tout un jeu subtil de textures, de formes et de couleurs qui se déroulent sous nos yeux au fur et à mesure de notre progression.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Avec passion Marie-Thérèse nous guide dans ce monde de lilliputiens révélant son impressionnante culture botanique et son amour fou des plantes. 

Certaines sont trompeuses comme ce joli coussin bleu d'acantholimon qui s'avère excessivement épineux.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Le jardin de Marie-Thérèse c'est aussi de grandes tâches fleuries où nous avons particulièrement remarqué la vigueur et la diversité des échinacéas.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Les phlox y sont aussi très volontaires et il faut savoir que tout ce petit monde se ressème allègrement.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

A mi pente c'est tout un panorama végétal qui se dessine.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Les spécimens d'hydrangeas Vanille-Fraise sont somptueux.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Marie-Thérèse cultive aussi un amour immodéré pour les hydrangeas qui lui rendent bien d'ailleurs. C'est un genre quasi inconnu pour nous sarthois en terre calcaire et l'on s'est senti un petit perdu dans ce groupe de jardiniers bretons mais pour autant cela ne nous a pas empêchés de tomber en admiration devant l'un des chouchous de Marie-Thérèse. 

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Des palmiers cernés d'hydrangeas bleus gardent l'entrée d'un autre lieu magique où à couvert vivent et s'hybrident des centaines d'hydrangeas.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

On y pénètre par un petit chemin pentu où il faut souvent se glisser sous les hydrangeas, une sensation unique et fantastique. En haut une autre surprise nous attendait avec des plates bandes entières d'hellébores hybrides, des camélias, des acers. 

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Deux petites merveilles qui pourront nous être accessibles, l'hydrangea quercifolia Little Honey au feuillage jaune et l'hydrangea arborescens Haye's Starbust.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Joli duo que cet acer griseum et ce cimicifuga.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Marie-Thérèse trouve encore le temps avec ses 16000 m2 de jouer avec le junipérus.

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Un grand merci Marie-Thérèse de nous avoir fait partager votre monde merveilleux et la richesse de votre connaissance des plantes. Votre passion est communicative et l'on ne regardera plus les quelques hydrangeas que nous avons de la même façon. Merci pour les petits souvenirs vivants que nous avons emportés de votre jardin et que nous allons choyer. On allait oublier de saluer votre talent de pâtissière avec ce délicieux gâteau breton à la rhubarbe qui restera aussi dans le souvenir de nos papilles. 

Le jardin d'une botaniste passionnée et passionnante, le jardin de Marie-Thérèse

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Chez les autres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
J'adore ces rocailles ! l'avenit s'il continue à faire chaud et sec chez nous ?<br /> Encore un jardin à rajouter à la liste de voeux pieux<br /> Bonne soirée
Répondre
D
Pas si simple la rocaille, il y a aussi l'hiver et l'humidité à passer, et beaucoup de ces petits bijoux sont très sensibles.<br /> Un jardin à découvrir.<br /> Belle fin de semaine.
V
Je ne connaissais pas du tout ce jardin ! Une très belle découverte que je m'empresse de noter, je vais quasiment tous les ans en Bretagne. Bon week-end :-)
Répondre
D
Vous ne seriez pas déçue par cette rencontre tant avec le jardin qu'avec sa jardinière.<br /> Un petit monde végétal qui respire la santé qui s'hybride et se ressème à tour de bras.<br /> Beau week-end aussi à vous.
M
Ouh là là ! Je reste scotchée devant cette rocaille impressionnante ! La pente est elle légère ou forte ? De vrais bijoux miniatures . Un beau visuel de fleurs champêtres et des hydrangéas comme on en rêve. Jardin breton qui se respecte se doit d'avoir des hydrangéas .On observe tout de suite le climat et la terre.Alors continuons à rêver devant ces merveilles .Les deux hydrangéas que vous citez ont pris chez nous un sérieux coup de chaud tout en étant à l'ombre .Le doré ne supporte aucun rayon de soleil ! Déjà changé de place deux fois. Quel bonheur cela a du être d'échanger et d'apprendre avec une jardinière ayant une telle culture botanique ! Et quel bonheur pour nous que ce partage ! merci à vous deux et gros bisous .
Répondre
D
Epoustouflante cette rocaille. La pente est relativement marquée ce qui doit favoriser le drainage car beaucoup de ces petits bijoux n'aimeraient pas avoir les pieds dans l'eau. Un nouveau projet pour toi Maryse ? Une rocaille XXL. Jean-Luc prépare toi à brouetter, les cailloux cette fois ...<br /> Les hydrangeas au naturel c'est quelque chose d'inoubliable.<br /> Bonne nouvelle pour les hydrangeas que nous font craquer, ils supportent le calcaire. Quant à l'ombre, on peut fournir.<br /> Au niveau botanique Marie-Thérèse est un puits de science, tu te serais régalée.<br /> Bises à tous les 2 et beau week-end.
U
Merci pour cette belle découverte ce matin...Les hydrangeas et la rocaille sont magnifiques. de très belles associations sous le climat breton. Bonne fin de semaine à vous deux ( Je viens de récupérer chez Florence, mon bébé Heuchere, Merci beaucoup) Bises Marie Noëlle
Répondre
D
Un jardin d'exception avec des plantes particulièrement adaptées à la région. Les hydrangeas bleus sont une merveille.<br /> Elle a dû grandir la petite Brass Lantern.<br /> Bises et beau week-end.
M
Je suis émerveillée par cette rocaille, ces hydrangeas et ces associations de couleurs, je me rends compte que j'ai encore beaucoup à apprendre. Quel talent !!!<br /> Bises
Répondre
D
Rien de tel que de rencontrer des passionnés pour se donner l'envie d'apprendre.<br /> Beau week-end et bises à tous les deux.
F
Quelle merveilleuse découverte ce soir ! Quel talent ! Jardiner à cette échelle et obtenir ces scènes oniriques, je suis ébahie, époustouflée, charmée ! Mille mercis pour ce partage et au plaisir de faire connaissance un jour avec vos nouvelles pensionnaires, fruits de la passion d'une jardinière émérite. Belle fin de semaine. Bises
Répondre
F
Des paysages bonsaï ?
D
Un moment intense que cette rencontre riche d'enseignements et vraiment stimulante, et tout ça dans une belle ambiance. Maintenant on va tenter de gérer les petits bijoux qui ne sont pas forcément des faciles à vivre dans notre terre sarthoise. On va plutôt partir sur des terrines pour les apprivoiser.<br /> Beau week-end, bises et bientôt.