On tient le coup !

Publié le 11 Août 2019

Il semblerait qu'une trêve se soit mise en place ces derniers temps. On profite enfin d'un système dépressionnaire avec quelques pluies et des températures décentes et non incandescentes. 

Une association fleurie qui est une valeur sûre du moment c'est le crinum et le sedum Matrona. Et quand en plus, elle est éclaboussée de pluie, c'est un ravissement.  

On tient le coup !

Quelque peu désuet mais résistant à la sécheresse s'il est à l'ombre et entouré, le fuchsia Riccartonii cartonne côté floribondité.

On tient le coup !

Comme une envolée de papillons, les gauras se diffusent dans la Lande. On n'hésite pas à les rabattre plusieurs fois dans le printemps pour éviter leur effondrement dans un sol trop riche.

On tient le coup !

Au jardin bleu, dans l'attente de la floraison des sauges guaranitica, les ceratostigmas sont venus soutenir les géraniums Rozanne. A noter l'excellent comportement de cet hosta en pot qui n'a pas bronché de l'été.

On tient le coup !

L'hydrangea Annabelle va pouvoir enfin respirer et nous aussi.

On tient le coup !

Un petit peu défraîchis mais encore bien présents les echinops ritro sont les seuls à pouvoir regarder la canicule en face.

On tient le coup !

Comment se faire remarquer quand on est petit, le rosier Archimedes a trouvé la solution.

On tient le coup !

Les potées ont tenu leur engagement avec un minimum d'arrosage.

On tient le coup !

Le cupressus arizonica fastigiata a été atteint par la spirale et la Clairière aux roses a retrouvé les formes.

On tient le coup !

Pas de floraisons dans cette partie de massif, uniquement un jeu de textures et de couleurs.

On tient le coup !

Ici c'est le jeu entre forme et flouté qui anime le paysage.

On tient le coup !

L'espace japonisant remanié a accueilli dernièrement deux hôtes de marque, d'autant plus précieux que chacun sont des cadeaux de famille et d'amis. L'un est un fagus sylvatica Rohan Weeping, un petit hêtre prostré au feuillage noir et crispé et l'autre un fagus Mercedes au port conique et au feuillage laciné.

On tient le coup !

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Eté

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
J'espère bien que vous tenez le coup ! Cela fait tellement de bien de voir un jardin plein de fraicheur et de dynamisme . Pour la deuxième année , le crinum n'a toujours pas fleuri .Je me demande s'il ne devrait pas être placé plus au soleil ? Comme vous , je taille de nombreuses vivaces , dont les gauras deux fois au printemps ( fête des mères et fête des pères ) et quelque fois pendant l'été comme cette année fin juillet pour les gauras qui n'étaient pas très fleuris. J'adore cette scène avec votre cupressus en spirale .Je le soupçonne de se shooter à la spiruline pour arriver à un tel résultat !!!!! Votre jeu de textures, formes , couleurs est encore une fois à la hauteur du challenge . Bravo à vous ! Notre terre ne supporterait plus ces hêtres si tentants avec ce changement climatique ! Il nous faut être un peu raisonnables quand on sait que les for^ts de hêtres en Suisse disparaissent . Un nouveau challenge pour nous aussi : Que mettre qui supportera ces aléas ? Les choix se restreignent . Bises à vous deux .
Répondre
D
Pour le crinum la patience est de mise, une première fleur au bout de 3 ans et une vingtaine de tiges florales au bout de 14 ans.<br /> Effectivement la taille des vivaces au printemps est importante si l'on veut avoir des pieds trapus qui résistent au vent et à la pluie.<br /> Pour les hêtres on va se contenter des formes naines plus faciles à gérer quoique les hêtre pourpres n'ont pas du tout souffert. Ils sont plus ou moins à l'abri des ormes. Et c'est là que l'on apprécie les grands arbres et leur ombrage partiel.<br /> Le jardin de demain ne sera plus celui d'aujourd'hui, cela laisse de la place à la créativité.<br /> Bises à tous les deux.
V
Encore une fois, comme quoi nul besoin de floraison pour faire un beau jardin ! C'est splendide !
Répondre
D
Les persistants constituent une palette de couleurs et sont beaucoup plus maîtrisables que les vivaces en été. De plus la rupture de structure est moins forte en automne et en hiver. Merci de votre visite et beau week-end.
M
La pluie a été beaucoup moins abondante chez nous et le jardin souffre énormément. Beaucoup de végétaux ont dû être taillés pour leur donner meilleure allure. Votre jardin est toujours aussi beau et me ravit comme à l'habitude. La pyrale a dévasté mes topiaires de buis et là c'est terminé pour elles. Un vrai désastre!! Belle semaine à vous.
Répondre
D
C'est vrai que l'on ne s'en sort pas trop mal après une grosse période de doute mais les grands arbres ont fait le boulot en créant des zones tampons.<br /> Dur, dur pour les buis, c'est rageant. Nous n'en n'avons plus que quelques uns que les pyrales n'ont pas encore repéré.<br /> Bises et belle fin de semaine.
M
Vous êtes des maîtres- tailleurs et l'on apprend beaucoup avec vous comme pour la double taille de printemps des gauras !!!<br /> Ici les Annabelle poussent toujours trop haut et versent dès qu'il pleut, on aimerait une solution, les vôtres n'ont pas l'air d'être hauts.<br /> Bises
Répondre
D
Pour les Annabelle, nous n'avons pas de solution miracle si ce n'est qu'il faudrait les intégrer non pas en début de massif mais dans les massifs. Une terre trop riche favorise leur développement et l'augmentation du risque de verse. <br /> Bises à tous les 2 et belle fin de semaine.
C
Quoi, tous ces verts ? mais vous n'avez pas eu près de 42 et cette sécheresse.... ?<br /> Vos photos me laissent réveuse... Je penserai aux gauras à rabattre, aux jolis echinops dans la lumière, aux arbustes persistants qui n'ont pas l'air de peiner...<br /> Belle semaine
Répondre
D
Si mais en fait l'été est à deux visages d'un côté la canicule et des périodes de sécheresse mais de la pluie régulièrement et fortement. Cela a permis de faire tampon. De plus le jardin est habité par de nombreux grands arbres qui jouent un rôle régulateur. Les feuillages ont été retaillés ce qui les a reboostés.<br /> Et nous avons beaucoup de persistants d'où l'impression de vert.<br /> Belle semaine aussi à vous.
F
Comme je suis heureuse de constater que le jardin a su se tirer des chausses-trappes de cette première moitié d'été. Les fuchsias sont renversants sur fond de fusains, les gauras à tomber (l'an prochain, je pince tout le monde !), cet hosta vert, doré par la lumière qui va si bien aux teints bleutés des voisins, Annabelle tendre et acidulée, ce groupe de conifères, bruyères, sedums (?) devant les echinops. Et qui est ce joli sujet devant l'ogive dodue ? Magnifique cliché Madame Duo ! Et la suite à l'avenant. Ces verticales avec le bouleau du premier plan enchâssées dans l"hirsutisme gai des pennisetums et boostées par le phormium et le berberis, quel sens du rythme ! Que les photos suivantes confirment magnifiquement. Le jeu de la spirale (tellement mieux que les pyrales, revenues) avec les structures sur fond d'arche et jeu de boules est épatant. Les phormiums sont comme une épice exquise qui relève encore le tout. Ce que votre jardin est subtil et joyeux ! Il me monte à la tête, et que j'aime çà ! Bises
Répondre
D
Une fois de plus ta verve littéraire nous éblouit.<br /> Sur la photo 6, pour une fois ce ne sont pas des petits sedums mais une petite euphorbe dont nous avons oublié le nom.<br /> Pour le conifère il semblerait que ce soit un chamaecyparis obtusa aurora qui a terriblement souffert d'où son port particulier. <br /> Merci pour la photographe.<br /> Bises et belle semaine.
R
En fait, on ne demande pas grand chose pour être heureux, juste au mi temps de l'été , une bonne pluie salvatrice qui réjouit le jardin et ses jardiniers. Et cette année, nous avons été entendus... aucun arrosage depuis le 25 juillet et deux bonnes séquences de pluie (fin juillet et cette nuit) qui réjouissent aussi les adventices et vont sûrement sauver les couleurs de l'automne ...après voir taillé au printemps les gauras, .je les ai à nouveau taillé cette semaine certes, je me prive actuellement de leur floraison mais c'est pour mieux jouer les prolongations en septembre ...bonne semaine. Bises
Répondre
D
Un été à deux visages, caniculaire certes mais également relativement bien arrosé. <br /> Les gauras nous les taillons deux fois au printemps pour densifier au maximum les pieds.<br /> Bises et belle semaine.
U
Je rentre d'une semaine dans le Luberon, et Bonheur, le jardin est bien vert...et les hortensias, les gauras, les fuschias sont en fleurs...Encore quelques Roses :-) ... ( Merci pour les conseils de coupe pour les gauras) Bises à vous deux, Marie Noëlle
Répondre
D
Ah le Luberon, une région que l'on aimerait parcourir.<br /> Malgré la canicule, il pleut plus que l'an dernier, cela a dû être une belle surprise de retrouver ton jardin en pleine forme.<br /> Bises à toi et belle semaine.
C
moi aussi je trouve que l'idée de tailler les gaura au printemps, comme les asters et les chrysanthèmes est une bonne idée! je le ferai l'an prochain à coup sûr!<br /> votre jardin a l'air de se jouer des températures extrêmes et de la sécheresse, il est si beau!<br /> bonne fin de journée et à bientôt
Répondre
D
La taille permet d'éviter que les plantes s'allongent et s'affalent, cela retarde la floraison mais ce n'est pas plus mal vu les circonstances climatiques de juillet.<br /> Malgré la canicule, nous avons eu plus d'eau que l'an dernier et cela semble continuer.<br /> Belle semaine à vous.
J
Toujours aussi beau votre jardin quelque soit la méteo. Je note l'idée de couper le gaura au printemps, pourquoi je n'y ai pas pensé avant? Je note aussi les noms de vos deux fagus. Je suis toujours à la recherche d'idée d'arbustes plus résistants à la sécheresse que les vivaces. La soupe de petit-pois c'est pour les fagus assoiffés ou les jardiniers? Bisous à vous deux
Répondre
D
On a eu de la chance car à chaque fois que l'on allait atteindre le seuil critique, la pluie est arrivée. On n'a jamais autant taillé que cette année pour rafraîchir les feuillages. <br /> Nous aussi plus ça va, plus nous faisons le choix de remplacer les vivaces par des arbustes. Par contre les deux petits fagus aiment l'eau.<br /> On adore les lentilles !<br /> Bises à tous les deux.