Le printemps maintient son festival

Publié le 19 Avril 2020

Dans le massif du levant la vague de lonicera s'est doublée d'une vague d'Erigerons karvinskianus, encore une plante adaptée à la sécheresse.

Le printemps maintient son festival

Sur le Talus le jaune dévale à toute couleur entre Euonymus fortunei 'Emerald Gold', Choisya ternata 'Sundance', Kolkwitzia amabilis 'Maradco' et Gleditsia triacanthos 'Sunburst' pour couronner le tout.

Le printemps maintient son festival

De nouveau le rosier chinensis 'Mutabilis' a profité de la douceur hivernale pour exploser dans le printemps.

Le printemps maintient son festival

Dans le massif de la Grange, le Cotinus coggygria 'Royal Purple' s'empourpre et le Viburnum rhytidophyllum en fond de scène déploie ses larges ombelles au parfum de miel.

Le printemps maintient son festival

Dans la lumière matinale des stars s'éveillent, le Raphiobotrya 'Coppertone' et le Cornus florida 'Cherokee Chief'.

Le printemps maintient son festival

La floraison du Cornus florida 'Cherokee Chief' nous enchante pour la deuxième année consécutive. Nous étions assez dubitatifs sur sa capacité à s'adapter à notre sol lourd et calcaire mais pour l'instant il le fait de bonne grâce.

Le printemps maintient son festival

Petite ambiance sauvageonne et colorée sur fond de vieux mur, un massif sans prétention où vivent en liberté euonymus, carex, fatshedera et jacinthes d'Espagne.

Le printemps maintient son festival

La chambre jaune du jardin pour une petite pause solaire prend appui sur le grand massif fleuri du voisin.

Le printemps maintient son festival

Un petit clin d'oeil à Laurence Marty que nous remercions pour la générosité de ses ajugas reptans qui ont essaimé dans différents coins du jardin.

Le printemps maintient son festival

Naissance comme une danse aérienne que celle du feuillage de l'Aesculus mutabilis 'Induta'.

Le printemps maintient son festival

Premier printemps au jardin pour notre Betula nana 'Golden Treasure', une petite boule lumineuse pour cet espace d'ombre légère dans la Lande.

Le printemps maintient son festival

 Le Cornus alba Ivory Halo 'Bailhalo' installé dans le taillis depuis une dizaine d'années a la bonne idée de nous faire à chaque printemps quelques pousses blanches.

Le printemps maintient son festival

Une révélation pour nous, le Teucrium fruticans 'Azureum' distille sa floraison bleuté depuis plus de deux mois dans un feuillage argenté persistant. Un petit risque quand même pour cette plante d'origine méditerranéenne ce sont les fortes gelées. Il tient jusqu'à moins 10°.

Le printemps maintient son festival

Le rosier Mme Alfred Carrière est un lève tôt et l'un des premiers sur la piste fleurie. C'est aussi lui qui clôturera le bal. Un petit bémol c'est sa fougue exubérante.

Le printemps maintient son festival

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Heureusement qu'il est maintenu celui-ci ! Et quelle chance, pas besoin de déplacement ou d'accessoires indésirables pour y assister. Les scènes se succèdent, captivantes, pétillantes, douces, gaies, structurées ou plus floues tour à tour pour des plaisirs multiples et variés. Puis viennent les focus sur les vedettes, si intéressants et qui nous apprennent tant.<br /> Les feuillages jaunes sont peu nombreux chez moi faute d'ombrage, mes tentatives se sont souvent soldées par un déménagement vers d'autres jardins. Cependant une petite spirée à feuilles de bouleau fait de gros efforts depuis deux ans et je place beaucoup d'espoir dans mon tout jeune Kolwitzia 'Maradco' qui arbore de très jolies nuances. Ce teucrium fruticans me parait un bon candidat à l'adoption chez moi. Ici c'est un Festival des roses qui démarre, cependant la météo serait chez nous à la pluie toute la semaine. J'ai donc demandé à mes rosiers de ralentir le rythme mais ne sait si je serai entendue. Il me semble qu'une foire aux géraniums vivaces, évidemment se prépare. Très bon week-end. Bises
Répondre
D
Si tu t'es laissée emporter par les scènes, nous on s'est laissé emporter par ta prose.<br /> Le jaune aime bien l'ombre claire même 'Maradco' connaît des limites, en plein soleil il peut souffrir.<br /> On pense que le teucrium se plairait bien chez toi, il a un port assez anarchique mais pour une scène floutée il est parfait.<br /> Les roses arrivent doucement chez nous.<br /> On espère avoir une petite présentation des géraniums.<br /> Bises et beau dimanche.
P
De superbes floraisons dans votre jardin avec ces belles journées nos jardins sont en ébullitions. Le printemps est vraiment une saison magique mais la période est un peu compliquée pour moi car je viens de perdre mon papa de cette saleté de covid19. Le jardinage, mon blog et les balades sur vos sites m’aident à surmonter cette épreuve.<br /> Prenez soin de vous.
Répondre
D
Toutes nos pensées vous accompagnent dans ce moment difficile.<br /> Le jardin et les relations aux autres sont autant de points d'appui et de réconfort.<br /> Bien à vous.
B
il est clair que ça donne des envies de balades ou de se poser sur un banc et apprécier tout simplement.
Répondre
D
On a peut-être tendance à ne pas suffisamment utiliser les bancs quand on est dans le jardin, il va falloir que l'on y remédie.
N
c'est un moment si agréable j'aime cet ambiance
Répondre
D
On a le temps, alors profitons-en.
M
Un titre un peu provocateur mais l'humour fait du bien ! Ces petits érigérons ne se ressèment pas si bien chez nous .Seuls les annuas s'installent partout.Votre dévalade de jaune me convient tout à fait.J'adore ces teintes avec les verts frais du printemps.Quand à votre chambre jaune, Gaston Leroux en aurait bien fait le décor de son roman s'il l'avait connue , Votre cornus est une vraie merveille , quelle beauté et surtout le nombre de fleurs est impressionnant .Je suis toujours en admiration devant le débourrement du feuillage des aesculus .Maintenant je suis curieuse de voir la floraison .M^me constat pour "Mme Alfred Carrière" , d'autant que cette année, le rosier est passé à la trappe pour la taille .D'un autre côté , on en profite mieux ! Merci pour le festival , on ne l'aurait raté pour rien au monde ! Bises à vous deux !
Répondre
D
Les petits érigérons aiment bien les environnements pierreux par contre les annuus ne résistent pas chez nous, la terre est trop lourde.<br /> Ce Talus est notre premier essai de massif paysager et qui nous a fait apprécier les Choisya ternata 'Sundance'.<br /> Pour la chambre jaune et pour prolonger le mystère il va falloir que l'on rajoute des floraisons et des feuillages jaunes en soutien pour les autres saisons.<br /> A chaque saison on croise les doigts pour le cornus et on le bichonne, il a droit régulièrement à sa dose de compost.<br /> Le petit Aesculus fait partie de nos chouchoux, encore un cadeau. On te le présentera en fleurs.<br /> Un peu délicate la conduite de Mme Alfred Carrière qui a tendance à être plus qu'échevelé et surtout à se dégarnir du pied. C'est plus un liane qu'un grimpant. Mais il accepte le rabattage drastique.<br /> L'avantage c'est que le printemps est un festival auquel on peut participer de chez soi.<br /> Bises à tous les deux.
M
Un post plein de lumière! Même le voisin s'est mis à l'unisson et éclabousse de soleil votre chambre jaune. Un festival réussit dont le coronavirus n'aura pas eu raison, ... mais public peu nombreux. Les organisateurs sont satisfaits quand même, je suppose. Bonne semaine.
Répondre
D
Heureusement que les réseaux sociaux sont là car sinon on pourrait parfois se sentir bien seuls pour partager la vie du jardin.<br /> Par contre on a le temps de l'apprécier dans ce printemps plutôt explosif.<br /> Belle fin de semaine.
R
C'est curieux, mais ni sur les chaises,ni sur le banc ,on ne voit jamais personne assis ? ou alors peut être que je ne passe pas sur le blog au bon moment ? je confirme ce que j'ai dit la semaine dernière .. juste je m'étonne de ne pas voir la glycine... elle n'apas droit aux honneurs de la photo cette année ? belle semaine
Répondre
D
Confinement oblige, personne sur les bancs mais on espère bien pouvoir rapidement s'y installer et papoter ensemble.<br /> La glycine vient juste de démarrer et elle aura droit prochainement à un tirage de portrait.<br /> Toujours pas de pluie chez nous.<br /> Bises et belle semaine.
U
Que de fraîcheur ... avec le Cornus alba Ivory Halo 'Bailhalo' , le rosier Mme Alfred Carrière . Comme j' aime cette ambiance sauvageonne, toute en délicatesse et un coup de coeur, pour ce magnifique Cornus florida 'Cherokee Chief. Une pluie légère ici, alors, on prépare la future "collection jardin", en parcourant les catalogues de fleurs ... bises à vous
Répondre
D
En ce moment la quête des nouveaux sujets au jardin reste virtuelle. Vivement que l'on puisse de nouveau fréquenter les pépinières.<br /> As-tu trouvé des petites perles sur les catalogues pour l'automne ?<br /> Bises et belle semaine.
N
Merci de nous faire découvrir tant de variétés végétales. Le feuillage blanc du cornus alba Ivory Halo 'Bailhalo' est très beau avec les nervures et le feuillage de l'Aesculus mutabilis 'Induta' est des plus original et semble si léger, très chouette !<br /> Bon dimanche. Prenez soin de vous !
Répondre
D
La naissance des feuillages au printemps est toujours un beau spectacle.<br /> L'Aesculus est un cadeau que l'on a reçu il y a quatre ans. Il a vraiment tout pour plaire : joli débourrage printanier, jolie floraison et jolie couleur automnale.<br /> Belle semaine.