C'est encore long l'été ?

Publié le 27 Juillet 2020

Dans la tourmente estivale il est des petits coins privilégiés, ce sont ceux qui sont souvent sous notre regard et ils ont droit à tous nos égards.

C'est encore long l'été ?

Aux abords de la maison il y a toujours quelques potées fleuries et en ce moment ce sont les agapanthes qui mènent la danse.

C'est encore long l'été ?

Ce sont aussi des lieux propices aux micro scènes comme cette rencontre entre une pierre abreuvoir à oiseaux et un rosier sauvageon qui a tendance à s'égarer et dont on a égaré le nom.

C'est encore long l'été ?

Sous les fenêtres on aime que les massifs aient toujours quelque chose à nous dire, en formes et en couleurs.

C'est encore long l'été ?

Il y a longtemps que des gouttes n'étaient pas venues se poser sur les végétaux. Quatre millimètres ce week-end de quoi redonner un peu de peps.

C'est encore long l'été ?

Toujours fidèles, ils reviennent chaque année depuis dix ans mais c'est toujours le même nombre de têtes qui réapparaît.

C'est encore long l'été ?

Petit duo de verveines dans la Lande entre verbena Bonariensis et verbena Venosa, ce sont des tout-terrains de l'été.

C'est encore long l'été ?

Encore un roi de la bronzette c'est le gaura qui affectionne le sec et le soleil.

C'est encore long l'été ?

Quand le jardin commence à s'essouffler sous les coups de chaleur rien de tel qu'une petite coupe pour retrouver le moral.

C'est encore long l'été ?

Les persistants même l'été ont un rôle important quand les caducs sont en souffrance. Ils sont là pour garantir la structure et l'intérêt du massif.

C'est encore long l'été ?

On s'accroche sur le massif de la Faille, non seulement parce qu'il est pentu mais aussi exposé plein sud avec une part importante de jeunes sujets. Le paillage est de rigueur.

C'est encore long l'été ?

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Eté

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

florence cholet 13/08/2020 21:12

Coucou les orages se sont chargés d'éteindre les feux de le canicule ici. En trois fois depuis ce midi nous arrivons à un total à cette heure de...48 mm. En moins de douze heures c'est un record absolu depuis que je mesure les précipitations et sans doute depuis bien avant. Voyons voir si ce commentaire passe. Bon week-end. Bises

florence cholet 06/08/2020 15:05

Le jardin n'aura pas calé devant ce premier échauffement. Il faudra s'en souvenir si la férule aoûtienne se révèle trop sévère. Les abords de la maison sont plein de couleurs et de gaité, les massifs très animés. J'espère que tout ce beau monde va trouver avec votre aide les ressources nécessaires pour faire face et revenir bravement après le passage du feu. Tant de promesses dans votre jardin. Bonne fin de semaine. Bises

Un atelier à la Campagne... 29/07/2020 19:16

Il y a de "peps" dans les massifs...et que de couleurs. J'adore... (beaucoup de travail au bureau avant les congés, alors il y a du retard chez moi dans les massifs... bises Marie Noëlle

Duojardin 30/07/2020 22:51

Bon courage en attendant les vacances.
Bises et bel été.

Emmanuelle 28/07/2020 11:01

Vous avez beaucoup de talent pour aménager votre merveilleux jardin .C'est toujours un réel plaisir de le découvrir via le blog avec la richesse de l'écriture et les photos on prend son temps d'être un peu chez vous .
Félicitations et merci de vos partages .
Je vous souhaite un bel été avec des petites pluies pour vous soulager des arrosages .
Emmanuelle

Duojardin 30/07/2020 22:49

Merci et c'est un réel plaisir que de partager nos aventures jardinières.
Que vos souhaits soient exaucés !
Bel été à vous.

maryse h 27/07/2020 22:55

Petits veinards 4 mm c'est pas rien et je donnerai cher pour les avoir.Votre jardin traverse l'été sans trop de dommage à voir toutes ces nuances de vert traversées par de fugitives couleurs punchy .Cela donne un ensemble très frais et dynamique.Les persistants assurent pleinement , j'en suis maintenant bien convaincue grâce à vous .M^me si deux lonicéras se sont complètement desséchés par manque d'arrosage pendant notre absence .Nous en avons déjà discuté mais chez nous les verveines ne fleurissent qu'arrosées .Du coup notre massif champêtre ne se remarque que grâce aux arbustes et arbres au feuillage coloré.L'ambiance de la photo avec les agapanthes est nettement provençale , un petit air de vacances dans le sud.Quand à votre pierre abreuvoir d'Ecosse, je ne me lasse pas de l'admirer .De ce temps là, les oiseaux doivent bien apprécier .Bonne suite estivale les amis car l'été ne semble pas fini .Quoique certains arbres sont passés en mode automne , se délestant de leur feuillage !!! Ça craint , nous se sommes que fin juillet. Bises à vous deux sous la chaleur revenue .

Duojardin 30/07/2020 22:46

Les 4 mm se sont vite évaporés mais pour le jardinier c'est toujours ça de pris, d'autant plus que les choses sérieuses viennent de commencer.
Sans les persistants beaucoup de scènes manqueraient sûrement de dynamisme.
Chez nous aussi les loniceras nouvellement implantés ont besoin d'être surveillés et on ne parle pas des bruyères.
Vous devriez essayé les verveines Venosa qui ont un système racinaire plus costaud. On pourra fournir.
Une petite ambiance sud sur la façade de la maison mais pas de cigale pour la sieste juste un couple de pigeons qui roucoule.
Pour l'instant les arbres résistent encore et nous aussi.
Bises et profitez bien.