Ca cogite et ça chemine

Publié le 27 Novembre 2020

On commence à s'habituer à ce que chaque matin une douce lumière nous accompagne au jardin. 

Ca cogite et ça chemine

Le fond de l'air est frais mais le regard est vite réchauffé par les dernières flambées des acers.

Ca cogite et ça chemine

Le temps est venu pour les persistants de manifester par les formes, les couleurs et la texture leur présence dans les massifs d'où les floraisons se sont évanouies.

Ca cogite et ça chemine

Entre deux Betula utilis 'Jacquemontii', une vue du jardin bleu en cours de remaniement pour plus de clarté et de lisibilité.

Ca cogite et ça chemine

Cistes, berbéris, bruyères ont reçu une petite coupe de rafraîchissement. L'arrière scène de la Lande pourpre est en cours de plantation. On rechercherait même des persistants à feuillage pourpré qui supporteraient le calcaire.

Ca cogite et ça chemine

La Lande a pris ses quartiers d'hiver et nos fidèles pintades de la Clairière qui craignent la rouille ont rejoint leur abri.

Ca cogite et ça chemine

Dans le Talus, les nandinas commencent à s'empourprer en compagnie du vieux phlomis et des euonymus.

Ca cogite et ça chemine

Le Loropetalum chinense 'Fire Dance' tente encore quelques fleurs. On n'a pas osé lui dire qu'il allait bientôt se confronter à sa première gelée.

Ca cogite et ça chemine

Autour de la maison quelques sedums et potées dont l'Hebe pimeleoides 'Quicksilver' vont nous accompagner tout au long de l'hiver.

Ca cogite et ça chemine

A l'est et en façade une partie du terrain est en cours de restructuration pour cause travaux, on va miser essentiellement sur du persistant.

Ca cogite et ça chemine

On s'est trouvé un allié de choix avec ce petit taille haie. Nous voilà partis pour de nouvelles aventures de sculptures végétales.

Ca cogite et ça chemine

Au jeu des chaises musicales on avait besoin d'aide et on a trouvé l'outil adapté, une sorte de louchet particulièrement agressif avec des dents de scie sur le côté et une lame biseautée au bout.

L'hiver s'annonce actif. Les cheminements se refont et les arbustes isolés rejoignent les massifs.

Ca cogite et ça chemine

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Automne

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Florence 02/12/2020 18:30

Merci pour cette nouvelle balade. Je ne me lasse pas d'arpenter vos allées, admirer les tailles et associations, voir les idées fuser et se concrétiser. Le jardin est vraiment joyeux, festif. Les nouveaux outils vont doper votre créativité. Et nous allons encore en prendre plein les mirettes ! Youpi ! Bises

Duojardin 02/12/2020 22:07

On arrive de ton jardin et on peut te retourner le compliment concernant l'ambiance.
Nous sommes devenus accrocs à la bêche terminator, si on s'écoute on va tout transplanter !
Aujourd'hui c'était élagage.
Vivement que l'on puisse en prendre plein les mirettes ensemble.
Bises et belle fin de semaine.

maryse h 30/11/2020 17:50

Toujours aussi fascinantes vos tailles et scènes de persistants ! Pour les persistants rouges , même recherche que vous , mais en dehors des "maudits" photinias et des phormiums , nandinas , je ne vois pas grand chose de plus . J'ai un petit Mahoberbéris, une bouture de Françoise, qui rougit bien l'hiver également . Nous sommes hyper contents de ce petit taille haie qui ne nous quitte plus. Super ce louchet , il va bien vous aider dans votre terre dure . Un bon équipement facilite le travail . Bon plaisir au jardin malgré le refroidissement .Bises

Duojardin 30/11/2020 18:33

Pour les persistants rouges quelqu'un sur Facebook nous a parlé de l'osmanthus heterophyllus 'Purpureus'. Il n'y a plus qu'à le trouver.
On pense aussi au nandina domestica 'Gulf Stream'.
On ne savait pas que vous aviez le sulpte haies, c'est vraiment un petit outil génial pour la micro taille. Hier les euonymus de la Clairière d'Or y sont tous passés.
On redécouvre le plaisir de déplanter-replanter avec cette nouvelle bêche d'autant plus que la terre est encore bien sèche.
Ce matin ça piquait un peu et les suées ne sont arrivées que tardivement.
Bises et belle semaine à tous les 2.

Judith 30/11/2020 17:42

Merveilleux! J'adore vos chemins et vos cogitations! Tes outils sont pas mal non plus. On dirait que le dernier sort tout droit d'un film comme The Shining. Je vois bien Jack Nicholson le manier avec son sourire maléfique! Il a un nom cet outil? Quelles sont les graminées d'un vert acidulé dans la 5ième photo? Elles me plaisent bien. Vous allez entrer le loropetalum en pot dans un endroit abrité pour l'hiver? Hâte de voir la suite de vos travaux. Bises frigorifiées à vous deux

Duojardin 03/12/2020 18:23

Ils font leurs épillets, très tôt en juin et ils font une remontée en septembre. Le feuillage reste vert en hiver jusqu'aux gelées fortes.

Judith 03/12/2020 17:48

ok merci pour la réponse sur les pennisetum. C'est une bonne idée et j'aime beaucoup le résultat final. Donc vous ne les laissez pas monter en épillets? Ce feuillage va brunir pendant l'hiver je suppose. Ou pas?

Duojardin 30/11/2020 18:30

Le jardin avait besoin d'un petit relooking et on ne s'est pas fait prier.
Pour jouer aux chaises musicales il nous fallait un outil qui puisse trancher les racines et rentrer dans l'argile sèche, à priori nous avons trouvé l'engin adapté. Il est indestructible et très volontaire. C'est une bêche de la marque Root Slayer. Il serait aussi très à l'aise dans un film d'horreur.
Les graminées sont des pennisetums alopecuroides que l'on taille plusieurs fois dans la saison pour avoir un feuillage toujours vert.
Le loropetalum résiste jusqu'à -7-8°, chez nous on a de la marge.
Bises qui se refroidissent effectivement depuis aujourd'hui et belle semaine à tous les 2.

Monique 30/11/2020 08:02

Ah! le Duo a toujours de nouveaux projets d'aménagements et ne s'arrête jamais de cogiter!! Vous avez raison car votre jardin est plein de bonnes idées inspirantes. J'hésite à planter un Loropetalum dans ma terre lourde et froide mais le mettre dans un pot pourrait-être la solution. Le froid arrive... Belle semaine à vous.

Duojardin 30/11/2020 09:47

Et en plus le temps est avec nous.
Le jardin en évoluant donne de nouvelles idées et c'est tout le plaisir de jouer avec les scènes.
Pour le loropetalum nous en sommes au stade de l'essai. On va les laisser se fortifier en pot et on va tenter un lâchage en pleine terre l'an prochain.
Bises et belle semaine.

Un atelier à la Campagne... 29/11/2020 17:30

Avec des outils parfaits... je pense que que nous allons aux prochaines portes ouvertes, retrouver un jardin avec plein, de changements :-) . J'en pensais, tailler ma ciste au printemps, mais une petite coupe, pour lui garder la forme ( à prévoir lors des prochains week-ends ). J'aime aussi le Loropetalum chinense 'Fire Dance', mais, pas de fleurs en ce moment ... Bonne fin de week-end, bises à vous deux Marie Noëlle

Duojardin 30/11/2020 09:45

L'évolution du jardin incite à s'équiper pour suivre son rythme et nos envies.
Pour les cistes on les taille plusieurs fois par an entre les floraisons pour conserver les formes.
Pour nous les loropetalums c'est un essai et on va peut être en tenter un en pleine terre.
Bises et belle semaine.

Marie-Claude 29/11/2020 11:34

Du travail, toujours au travail, il faut dire que vous êtes des jeunes, ici, depuis mes problèmes de santé, Joël doit tout assumer et c'est bien difficile pour lui aussi ...
Votre jardin est toujours beau même hors saison, profitez-en bien, je vous envie ...
Bises
MC

Duojardin 30/11/2020 09:43

Amusant car je pensais à vous ces derniers temps et j'espère que tes problèmes de santé vont s'arranger et te permettre de retrouver le chemin du jardin au printemps.
Il est vrai que le jardin lui ne s'arrête jamais et les idées non plus. Et le fait de pouvoir jardiner à deux est un confort que l'on apprécie et que l'on mesure.
Bises à tous les deux et au plaisir de se revoir.

annie 28/11/2020 16:02

comme c'est agréable de se promener dans ces allées bisous

Duojardin 29/11/2020 09:50

Surtout avec le soleil omniprésent.
Bon dimanche.

Catherine D 28/11/2020 11:55

Vous n'arrêtez jamais....
Quand les, visites, reprendront je viendrai voir sur place, promis !
Bon week-end

Duojardin 29/11/2020 09:50

C'est aussi parce que le jardin non plus n'arrête jamais.
On vous attend avec plaisir.
Bon dimanche.

marielo 28/11/2020 08:14

Un foisonnement de projets!!!
Et de jolies scènes toujours aussi inspirantes à l'heure où moi aussi je réfléchis à quelques transformations dans mon jardin.

Duojardin 29/11/2020 09:49

L'automne est toujours un moment de forte activité au jardin mais quand en plus le temps s'en mêle, ça fuse de tous les côtés.
Belles réalisations à vous et bon dimanche.