Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Publié le 28 Janvier 2022

Bien sympathique de découvrir dans l'Ami des jardins de février le résultat de notre belle rencontre avec Isabelle Morand et Didier Hirsch. Durant deux jours nos visiteurs de marque ont sillonné le jardin et nous avons profité des pauses pour échanger à bâtons rompus et avec enthousiasme autour de la culture jardinière.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Aujourd'hui encore la brume était de sortie et le couvercle gris et cotonneux ne s'est pas soulevé. Mais l'envie de rendre visite au jardin a été la plus forte. Dans le Jardin bleu, l'ambiance était apaisée dans un doux contraste entre le vert glauque des persistants et le caramel des marcescents.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Les Loropetalum chinense 'Fire Dance' que nous avons tentés en pot l'an dernier participent activement à l'ambiance colorée à proximité de la maison avec en contre-point le Fatsia japonica 'Aureo-variegata'.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Longtemps cultivé en pot où il végétait, l'Edgeworthia chrysantha 'Nanjing Gold' depuis deux ans semble prendre son envol depuis sa mise en pleine terre. Nous attendons avec impatience sa floraison pour se délecter de son parfum.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Dans le massif de la Table Ronde les Nandina domestica 'Fire Power' accompagnés des fougères ont pris le pouvoir.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Dans cette autre vue du massif de la Table Ronde, phormium et fatsia éclairent une première scène composée de buis, d'ophiopogon et de fougères.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

A l'orée de l'Espace Japonisant, les bruyères répandent leur écume colorée et le Rhamnus alaternus 'Argenteovariegata' a fait toilette.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Un moment de lumière tamisée qui a soudain fait s'éveiller les formes et les couleurs, il ne fallait pas le rater celui-là.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Futur chantier de taille en perspective car il y a aussi du monde en-dessous à venir.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Dans le bosquet aux korrigans, les bruyères ont bien profité et assureront la couleur jusqu'en mars-avril.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

L'Hamamélis intermedia 'Arnold Promise' joue les rayons de soleil au travers de sa floraison ébouriffée.  

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Dans les massifs ici et là des cyclamens se sont mis à fleurir apportant une petite touche colorée dans le vert dominant des massifs d'ombre.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Et oui Isabelle nous ne pouvions clore ce périple sans s'arrêter sur la Vinca minor 'Illumination' qui gambade joyeusement éclairant tout sur son passage.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Un autre acteur du pétillement colorée au jardin, c'est le nandina domestica et sa fructification.

Même si l'hiver n'a pas fini de cheminer, le jardin par ses taches colorées nous conduit déjà sur la route du printemps.

Couleurs et persistants, l'anti spleen au jardin l'hiver.

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Hiver

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Waouh, son jardin dans un magazine, c'est super valorisant. Il me semble que c'est la seconde fois. En plus, vous partagez la page avec Eric Lenoir et Didier Willery, rien que ça ! C'est doublement trop bien. Félicitations ! En même temps se reportage met en exergue tout le travail accompli dans ce magnifique jardin. Je suis admirative surtout quand on est conscient du travail que cela représente. Aussi, merci pour la balade très colorée même en cette morne saison. Belle semaine à venir ! Bises
Répondre
D
Il faut reconnaître que c'est plutôt stimulant que de partager ainsi sa passion et ce d'autant plus qu'Isabelle Morand et Didier Hirsch sont des gens infiniment sympathiques.<br /> Notre quête aux persistants colorés va se poursuivre.<br /> Merci pour ton enthousiasme et tes encouragements.<br /> Bises et belle semaine.
N
C'est vraiment très agréable de découvrir votre jardin en chaque saison
Répondre
D
Merci à vous. Chaque saison donne une tonalité particulière au jardin et les feuillages persistants ou colorés sont là pour faire le lien.
L
Magnifique 8 pages ce mois- ci. Comme j'étais heureuse pour vous. C'est tellement mais tellement mérité. Je suis toujours émue de voir tout votre immense travail devenu un jardin accompli qui fait rêver et qui nous inspire bien souvent. Félicitations à vous deux.
Répondre
D
Nous sommes sous le charme de ton émotion qui nous touche vraiment. Au plaisir de se revoir.
P
Mise en bouche avec cette jolie balade, j'attends l'ami pour un dessert savoureux.<br /> Ce matin c'est la sensation d'assister à un opéra végétal, les danseurs et danseuses s'agitent devant mes yeux éblouis de tant de beauté. Merci de ce voyage et félicitations pour ce reportage que j'ai hâte de lire.
Répondre
D
Un grand merci, le jardin gourmandise, belle image et bonne dégustation.
U
Après avoir parcouru le magazine, un bel article. Quel plaisir de retrouver ce billet; tout en vert, ponctué de quelques touches de rose, de rouge, de jaune. Je découvre le Edgeworthia chrysantha 'Nanjing Gold', e les Vinca minor 'Illumination' , qui donnent qui illuminent ton massif. bises à vous deux Marie Noëlle
Répondre
D
On croise les doigts pour que les gelées ne viennent pas perturber la délicate et parfumée floraison de l'Edgeworthia comme ce fut le cas l'an dernier.<br /> Vinca Minoer Illumination est à essayer.<br /> Bises et beau week-end.
F
Entre brume et nuages, c'est à qui bouchera le mieux le ciel. Votre jardin trouve toutefois le moyen de resplendir avec tous ces joyaux hivernaux dont vous l'avez doté. Une balade ici est une cure de bonne humeur. Merci. Toutes ces scènes sont si jolies et donnent tant d'émotions qu'on en vient à se demander si les floraisons sont nécessaires. Mention spéciale cette fois pour le groupe nandinas-fougères et leurs compagnons du dessus, ainsi que la scène au caillou écossais. Il semblerait que cette fois, la petite pervenche "Illumination" veuille bien investir un de mes massifs. Belle semaine. Bises
Répondre
D
Il faut dire que le jour où les photos ont été faites, le jardin s'offrait une fenêtre lumineuse.<br /> L'association nandinas-fougères va continuer son chemin avec la quête de fougères persistantes à feuillage luisant type Cyrtomium falcatum, la variété aurea serait un ++ si elle existe.<br /> Illumination reprend facilement mais a besoin d'un certain temps pour se répandre mais une fois que c'est parti ...<br /> Bises et bonne fin de semaine.
E
Toutes mes félicitations et l'ami des jardins est sur la liste des courses .<br /> Un nouveau plaisir à voir en revue votre merveilleux jardin .<br /> Toutes les jolies couleurs font des photos sublimes .<br /> Merci à vous et belle soirée et semaine à venir .<br /> Emmanuelle
Répondre
D
Un grand merci à vous et c'est aussi un plaisir que de partager avec vous. Il est vrai que l'hiver souvent gris nous incite à jouer de la couleur au jardin.<br /> Beau week-end en espérant qu'il soit un peu plus lumineux.
A
De magnifiques scènes de jardins, qu'il faut copier sans modération. FÉLICITATIONS pour ce travail.
Répondre
D
Un grand merci, c'est aussi ce que nous faisons volontiers lorsque nous allons à la rencontre d'autres jardins.
C
je viens de lire l'article dans l'Ami, bravo! les photos sont belles, mais lire et admirer celles de votre blog est aussi réjouissant! votre jardin est un plaisir des yeux en toute saison😊<br /> bon WE<br /> @catherinecoteterres
Répondre
D
Un grand merci à vous et nous avons vraiment du plaisir à partager.<br /> Belle journée.
M
Je vais m'empresser d'acheter ce n° de lAmi des Jardins.Est-ce que vous divisez vos phormiums ? Si oui à quel époque ? Les miens deviennent un peu trop imposants. Superbes vos petits cyclamens. Bon week-end à vous deux.
Répondre
D
Lorsque les phormiums deviennent imposants il nous arrive de retirer des éclats, ce n'est d'ailleurs pas évident et la reprise des éclats n'est pas toujours au rendez-vous.<br /> Les cyclamens coum sont parfaits pour accompagner la floraison des hellébores.<br /> Belle fin de semaine.