Publié le 27 Décembre 2013

Sur l'initiative de Lydie de Cagouille's garden, nous vous emmenons au jardin pour une balade à remonter les saisons.

Janvier a été pour nous un mois de taille ponctué de trêves neigeuses.

Le massif du boulier

Le massif du boulier

En février, les plantations ont repris tandis que le jardin sommeille encore.

Le massif du levant

Le massif du levant

Doucement en mars, le jardin ouvre un oeil, les premières fleurs apparaissent mais les persistants font encore le décor.

L'allée

L'allée

Avril voit la gamme des verts s'enrichir et les frondaisons s'épaissir.

L'espace japonisant

L'espace japonisant

En mai, le jardin passe en mode 3D, les volumes et les perspectives se reconstruisent.

Le talus

Le talus

Juin est le temps des paysages au jardin. Feuillages et fleurs s'harmonisent.

La lande

La lande

Juillet voit la grande vague fleurie déborder les massifs.

Le massif aux hydrangéas

Le massif aux hydrangéas

Août est comme un pause dans la symphonie exubérante et c'est aussi le temps de la reprise des tailles.

Le massif du boulier

Le massif du boulier

Septembre voit le jardin s'assagir et les floraisons trouver un second souffle.

Le massif à la fontaine

Le massif à la fontaine

Octobre voit le jardin se flouter et les couleurs se diluer.

La lande

La lande

Novembre a vu le jardin s'embraser.

L'entrée

L'entrée

Et décembre exceptionnel par sa douceur a fait se prolonger le spectacle jusqu'aux pieds de l'hiver.

Best of 2013

Un grand merci à notre jardin pour tous les petits bonheurs qu'il a su nous apporter au fil des mois.

Un grand merci au peuple blogueur pour tous les partages et les échanges.

Un grand merci à ceux qui sont venus jusqu'à nous et avec lesquels les liens virtuels se sont tranformés en liens d'amitié.

Un grand merci à notre pépiniériste et à son équipe qui nous font partager leur passion.

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Evénements jardin

Repost 0

Publié le 21 Décembre 2013

Quand arrive le solstice d'hiver, il se passe au jardin des choses peu ordinaires.

Solstice fantastique

On y voit des falots flotter dans la pénombre

Solstice fantastique

et s'agripper aux branches.

Solstice fantastique

On y voit des feux follets tourbillonner dans l'obélisque de métal.

Solstice fantastique

On y voit la lune se caresser aux ramures.

Solstice fantastique

Et au petit matin, les arbres se souvenir encore de cette danse nocturne.

Solstice fantastique

On y voit la fête continuer même si la lumière est revenue

Solstice fantastique

révélant les traces du sabbat.

Solstice fantastique

Dans le solstice d'hiver on y voit les roses de la lumière hivernale

Solstice fantastique

aller à la rencontre des roses de la lumière estivale

Sea Foam

Sea Foam

dans les effluves du parfum de l'hiver.

Solstice fantastique

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Hiver

Repost 0

Publié le 14 Décembre 2013

C'est en Sarthe dans la vallée de la Vègre, à la sortie du village d'Asnières que l'on a fait connaissance mi-août du Jardin Mosaïque. Un jardin choisi pour représenter les Pays de la Loire au concours du "jardin préféré des français" de France 2.

Plus qu'un jardin, c'est avant tout une démarche scientifique et idéologique. Les propriétaires, Philippe et Khady, ont importé en Sarthe leurs expériences et leurs connaissances des techniques agraires traditionnelles et tropicales. Philippe a travaillé dans une bananeraie en Afrique.

Jardinage hors piste : le jardin Mosaïque

Les trois hectares du domaine sont consacrés à la préservation de la biodiversité en matière de flore et de faune. La technique culturale repose sur le paillage, il n'y a aucun bêchage. Philippe et Khady définissent eux mêmes leur jardinage comme relevant du dérapage contrôlé, c'est à dire laisser faire la nature tout en l'esthétisant par les formes et les rythmes.

Jardinage hors piste : le jardin Mosaïque

Les fleurs cultivées et les fleurs indigènes se mélangent dans un effet mosaïque.

Jardinage hors piste : le jardin Mosaïque

Les plantes sont aussi choisies en fonction de leur capacité à accueillir la faune et les massifs sont des refuges à insectes.

Jardinage hors piste : le jardin Mosaïque

Les échinacéas se souviennent ici qu'ils ont un jour vécu dans les grandes plaines de l'Amérique du nord pour le plus grand bonheur des bourdons.

Jardinage hors piste : le jardin Mosaïque

Pour le visiteur qui ne rêve que de mixed borders et de gazon anglais, la balade peut rapidement tourner au cauchemar, à la descente aux enfers verts !

Mais si l'on entre dans la démarche écologique, on s'aperçoit de la multitude des adventices et des plantes oubliées retrouvées.

Le jardin recéle aussi une impressionnante collection de rosiers anciens que la saison ne nous a hélas pas permis d'apprécier si ce n'est quelques attardés.

Jardinage hors piste : le jardin Mosaïque

Un jardin comme un hâvre de paix et en paix avec la nature !

Jardinage hors piste : le jardin Mosaïque

Un jardin comme une leçon de choses essentielles, avec un regard visionnaire et déroutant. Un jardin plein de vie dans la complexité. On gardera aussi le souvenir du partage et de la générosité de ces jardiniers hors normes.

Jardinage hors piste : le jardin Mosaïque

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Chez les autres

Repost 0

Publié le 8 Décembre 2013

Les premiers pas du week-end au jardin se sont faits sur un tapis de givre

La boulimite arrive

mais très vite les rayons ont réchauffé l'atmophère,

La boulimite arrive

le soleil jouant dans les feuillages

La boulimite arrive

en composant des scènes oniriques.

La boulimite arrive

Mais l'heure est à l'action, nous rêverons plus tard car des petits rosiers sont encore arrivés au Vigneau dont Moonstone (Pierre de Lune), son seul nom nous emporte déjà très loin

La boulimite arrive

accompagnés de trois petits picea glauca conica qui vont s'installer dans l'espace de topiaires et surtout nous apprendre l'art de la patience.

La boulimite arrive

Nettement plus rapides par l'effet, deux nouvelles potées se sont invitées sur la terrasse composées d'hellébores hâtives et de bruyères

La boulimite arrive

Et puis un petit feu en fin de journée pour prendre le relais du soleil.

La boulimite arrive

C'est alors que nous découvrons qu'une attaque de "boulimite" s'est propagée dans le jardin

Nandinia domestica

Nandinia domestica

et qu'elle n'a pas épargné le vieux saule sekka

La boulimite arrive

ni le sequoia sempervirens adpressa.

Nous ignorons les conséquences de ce nouveau virus et nous sommes preneurs de toute information le concernant.

La boulimite arrive

En attendant cela nous a donné des idées de décoration au jardin et c'est le rouge gorge qui en a profité.

La boulimite arrive

Ce week-end nous avions le coeur léger à l'image de notre rosier Bouquet Parfait qui en décembre se révèle en rose.

La boulimite arrive

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Automne

Repost 0