Publié le 29 Juin 2014

Si le rouge est une couleur qui embrase et enflamme les massifs, le jaune quant à lui nous semble avoir pour vocation de les électriser, de les innerver. Le massif que nous présentons aujourd'hui se situe près de la véranda et s'intègre dans le massif que nous dénommons, le massif de la Table Ronde, lieu où nous nous retrouvons pour profiter des repas en plein air.

Causerie au coin du jaune

Si en début du mois, les campanules laissaient s'écouler leurs notes mauves, aujourd'hui les corydalis lutea ont pris le relais

Causerie au coin du jaune

et participent à la dominante jaune acidulé temporisée par les différents verts.

Causerie au coin du jaune

Le jaune agit comme un éclairage de plus ou moins forte intensité selon qu'il est porté par les sedums, le choisya sundance ou les hémérocalles

Causerie au coin du jaune

et éclaire l'Hedera helix Erecta taillé en topiaire ainsi que notre jeune conifère japonais, le sciadopitys verticillata.

Causerie au coin du jaune

Une association éclairante est celle qui lie le persicaria Painter's palette et un petit conifère, sans doute un chamaecyparis dont on a perdu l'identité. Damien si vous passez par là, dites nous tout.

Causerie au coin du jaune

En couvre sol dans les tons jaunes, rien de tel que le lysimaque nummularia aurea pour un tapis lumineux.

Causerie au coin du jaune

Comme des spots dans le massif, les hémérocalles se mêlent à l'aconit et au lysimaque ciliata Firecracker.

Causerie au coin du jaune

Encore une autre variété de lysimaque, le punctata Alexander.

Causerie au coin du jaune

Et pour finir du jaune aérien avec la clématite Golden Tiara qui commence à dérouler ses lampions. C'est dans les massifs de demi ombre et à dominante verte que les jaunes se révèlent.

Causerie au coin du jaune

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #En couleur

Repost 0

Publié le 24 Juin 2014

Un coup de fil il y a quelques semaines de Monique VINCENT-FOURNIER, écrivain et auteur de livres sur les jardins nous apprend qu'elle prépare un ouvrage sur les jardins de passionnés en Pays de Loire et qu'elle se propose de venir à notre rencontre.

Bientôt dans un livre

La visite a eu lieu dans la fraicheur relative d'une matinée. Le jardin bénéficiait encore de l'élan des rendez-vous aux jardins malgré la canicule et l'agressivité du vent d'est.

Bientôt dans un livre

Une promenade reportage de plus de deux heures au cours de laquelle le jardin s'est dévoilé dans un dictaphone

Bientôt dans un livre

et dans l'ojectif du photographe, Christian DEHAENE, aventurier et personnage haut en couleurs.

Bientôt dans un livre

Une fois de plus le jardin s'est prêté au jeu de la séduction.

Bientôt dans un livre

Et nous avons passé un agréable moment à raconter notre jardin et au lien que nous entretenons avec lui.

Bientôt dans un livre

Pour finir un petit coup de coeur à partager, la sanguisorba tenufolia alba qui dans son deuxième été nous fait rêver.

Bientôt dans un livre

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Evénements jardin

Repost 0

Publié le 14 Juin 2014

Les roses semblent nées pour adoucir le monde et en juin c'est le monde qui leur appartient. Chaque fin de printemps depuis plus de dix ans comme un rituel, le rosier liane Louis Ramber nous salue à chacun de nos passages.

Rosiers paysages, paysages de roses

Une autre compagne de nos allées et venues autour de la maison est le rosier Ghislaine de Féligonde aux senteurs légères.

Rosiers paysages, paysages de roses

Maria Lisa est une acrobate et elle a choisi le grand portique pour y faire ses excercices.

Rosiers paysages, paysages de roses

Bobbie James est un seigneur conquérant qui se prend pour un géant.

Rosiers paysages, paysages de roses

En ce moment les rosiers rythment l'espace dans la clairière aux roses. Entre les Rush et Sourire d'Orchidée, les petits venus de l'automne dernier présentent timidement leurs premières floraisons avec entre autre William Shakespeare et Munstead Wood.

Rosiers paysages, paysages de roses

Associés aux vivaces et aux graminées, les rosiers moutonnent les massifs de leur toison colorée

Rosiers paysages, paysages de roses

ou structurent en strates les espaces.

Rosiers paysages, paysages de roses

Les rosiers sont cette indispensable gaiété qui retentit dans le vert du jardin.

Rosiers paysages, paysages de roses

On leur a dédié des clos pour qu'ils s'ébattent et ils semblent s'en donner à coeur joie.

Rosiers paysages, paysages de roses

L'idée d'un clos rouge et blanc, rythmé par des bouleaux Jacquemontii, fait son chemin.

Rosiers paysages, paysages de roses

Tandis que dans un autre clos, ce sont des graminées qui partent à la rencontre des rosiers. Ainsi va la vie en roses.

Rosiers paysages, paysages de roses

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Hôtes du jardin

Repost 0

Publié le 8 Juin 2014

Juin a vu les bruyères s'effacer devant les rosiers et les graminées. Juin a vu la lande se faire friche fleurie.

La lande entre fusion et confusion

En mars les coussins roses des bruyères moutonnaient la lande.

La lande entre fusion et confusion

Et maintenant ce sont les buissons fleuris qui déversent des centaines de roses

La lande entre fusion et confusion

tandis que les graminées dressent leurs premiers épis. En avant scène nous avons continué quelques plantations ce week-end dont des gauras, des echinaceas et des achillées.

La lande entre fusion et confusion

Dans ce foisonnement fleuri jaillisent les miscanthus.

La lande entre fusion et confusion

Qu'il est doux ce moment entre fusion et confusion, équilibre fragile d'un massif qui arrive à maturité.

La lande entre fusion et confusion

Le jardin est comme une corne d'abondance dont l'exubérance nous emporte vers des ailleurs.

La lande entre fusion et confusion

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost 0

Publié le 1 Juin 2014

Il y avait ce week-end comme un air de fête dans notre campagne. Nos voisins une fois de plus avaient transformé une pâture en parking, fauché la berme et sécurisé le passage pour rejoindre le jardin. Qu'ils en soient remerciés. Le hameau s'était prêté au jeu et tous les espaces mitoyens se voulaient accueillants.

Notre passion à la rencontre des autres

Vous êtes venus nombreux découvrir notre petit domaine. Ce fut l'occasion de connaître de nouveaux voisins, des blogueurs anonymes, des passionnés de tout poil, des amis retrouvés.

Notre passion à la rencontre des autres

Durant une semaine, notre petite planète verte s'était préparée au grand événement, entre tonte, taille et décoration.

Notre passion à la rencontre des autres

Chaque acteur végétal connaissait son rôle sur le bout des branches. Le buddleja alternifolia accueillait les visiteurs de ses effluves,

Notre passion à la rencontre des autres

tandis que des rosiers attiraient les visiteurs dans les méandres des sentiers.

Notre passion à la rencontre des autres

Même le temps était de la partie, il a fait très beau et les haltes fraicheur ont souvent été appréciées.

Notre passion à la rencontre des autres

Cette année les rosiers ont décidé d'être les stars et ont présenté une magnifique parade.

Notre passion à la rencontre des autres

Ils étaient partout

Notre passion à la rencontre des autres

éclatants de vigueur en résonnance des feuillages.

Notre passion à la rencontre des autres

Deux jours de discussions, d'échanges d'impression, de techniques, de mots amicaux.

Notre passion à la rencontre des autres

Il y a des moments où l'on voudrait que le temps s'arrête, ce week-end était l'un d'eux.

Notre passion à la rencontre des autres

Un week-end comme une source de jouvance pour entretenir notre passion.

Notre passion à la rencontre des autres

Merci à tous, passagers d'un jour pour votre présence, vos chaleureux encouragements, vous étiez aussi les acteurs de cette fête et vous l'avez rendue bien belle !

Notre passion à la rencontre des autres

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Evénements jardin

Repost 0