Publié le 24 Juillet 2016

Le club des cinq blogueurs, Rouge Cabane, Au gré du jardin et Duojardin, sont partis à l'aventure jardinière dans les terres bretonnes. C'est à l'occasion de la visite du jardin du Grand Launay à Lanvirain que nous avons rencontré Maryline du blog Trois Petits Tours au Jardin. C'est très gentiment qu'elle nous a proposé de faire une halte dans son domaine.

Un domaine tel un petit écrin de poésie végétale qui semble flotter dans le paysage grandiose des Monts d'Arrée.

Trois petits tours dans un jardin des Monts d'Arrée

La rudesse du schiste est propice aux mises en scènes délicates et spontanés à la fois.

Trois petits tours dans un jardin des Monts d'Arrée

Nous voici dans le "Pale garden", un espace où le blanc imprégne les lieux en touches vaporeuses par les floraisons 

Trois petits tours dans un jardin des Monts d'Arrée

et en touches appuyées par le mobilier.

Nous avons eu un petit coup de coeur pour le rosier blanc Trésor de Thorigny.

Trois petits tours dans un jardin des Monts d'Arrée

Il souffle dans les massifs un petit air de cottage tout en douceur

Trois petits tours dans un jardin des Monts d'Arrée

où se confondent sérénité et profusion dans une douce harmonie.

Trois petits tours dans un jardin des Monts d'Arrée

Encore un petit coup de coeur pour l'heuchère au feuillage plissé et pour la véronique aux épis blanc rosé.

Quant au sambucus Black Lace, Maryline oseras-tu le silhouetter ?

Trois petits tours dans un jardin des Monts d'Arrée

Un environnement comme un trésor et peut-on imaginer plus beau décor pour un jardin que le panorama des Montagnes Noires grandeur nature ?

Trois petits tours dans un jardin des Monts d'Arrée

Un grand merci à toi Maryline pour nous avoir ouvert le livre de tes rêveries jardinières. Nous avons passé en ta compagnie un délicieux moment et l'on comprend maintenant pourquoi tu l'aimes tant ... ton jardin.

Ajoutons à cela ta sublime tarte à la rhubarbe et le far breton, nous avons été comblés. 

Il n'y a plus qu'à trouver du sirop de rose pour faire revivre tous ces souvenirs ...

Trois petits tours dans un jardin des Monts d'Arrée

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Chez les autres

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2016

Si l'été est une période propice à l'effeuillage, au jardin des Vigneaux l'expression se manifeste en plus radical.

C'est les vacances ! Alors on se taille ...

C'est devenu un rituel au Vigneau que de passer notre première semaine de vacances avec notre jardin pour remodeler les volumes et redessiner les perspectives.

La cahute aux érables et aux cornus

La cahute aux érables et aux cornus

Cette année la tâche est double tant a prospéré la végétation.

C'est les vacances ! Alors on se taille ...

Le rosier Alfred carrière qui s'en était allé vagabonder quelques mètres aux alentours s'est sagement replié sur la pergola.

A noter que le petit coup de chaleur a mis un coup d'arrêt aux dommages causés par le champignon sur les buis et que petit à petit ceux-ci reverdissent.

C'est les vacances ! Alors on se taille ...

Le plateau de pied s'est réinstallé à la base du cornus et le bambou a retrouvé sa gracilité.

Le taillis

Le taillis

Et cette année dans le paysage, on peut compter sur la luxuriance des clématites que rien ne semble arrêter, elles veulent toutes jouer les montanas.

C'est les vacances ! Alors on se taille ...

Même si l'été n'est pas torride, il y a cependant des rencontres "langue-oureuses" entre la véronique Fascination et la clématite Etoile Violette.

C'est les vacances ! Alors on se taille ...

Un petit souffle exotico bretonisant au pied du colombier avec ses hydrangeas et le phormium.

C'est les vacances ! Alors on se taille ...

Sous les pieds la grève comme un prémice à nos prochaines aventures bretonnes.

C'est les vacances ! Alors on se taille ...

Des aventures où il y aura bien sûr des jardins et des rencontres.

C'est les vacances ! Alors on se taille ...

Un retour aux sources des paysages qui souvent inspirent notre vision du jardin comme cette lande qui est née après un séjour dans les Monts d'Arrée.

C'est les vacances ! Alors on se taille ...

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Eté

Repost 0

Publié le 3 Juillet 2016

Vaille que vaille entre grisaille et éclaircies, le jardin bon an mal an s'estivalise avec une vigoureuse dominante verte qu'il faut tenter d'apprisoiser.

Que d'eau mais oh !!!

Il fait un temps d'hydrangeas qui ont su tirer leur épingle du jeu et qui ont pris la grosse tête.

Que d'eau mais oh !!!

Dans ce coin de sous-bois c'est même une renaissance pour certains car la canicule de l'été dernier les avait totalement desséchés.

Que d'eau mais oh !!!

Autres gagnantes du phénomène, ce sont les clématites qui cette année culminent et s'épanouissent de bonheur.

Que d'eau mais oh !!!

Même les arrières scènes en ombre séche ont encore une vitalité printanière.

Que d'eau mais oh !!!

Les journées pluvieuses nous ont laissés le temps de feuilleter le livre "Guide de la couleur au jardin" qui vient de paraître chez Ulmer, et on a pu constater que dans cette débauche de vert, le rouge en était bien la couleur complémentaire.

Que d'eau mais oh !!!

Bobbie James a eu du retard à l'allumage mais aujourd'hui il tourne à plein régime.

Que d'eau mais oh !!!

Un temps qui donne des ailes à la clématite Jackmanii.

Que d'eau mais oh !!!

Dans le clos entre graminées et rosiers, le combat est désormais à armes égales. 

Que d'eau mais oh !!!

Contre toute attente le berbéris Rose Glow a parfaitement résisté à l'ambiance aquatique du mois de juin.

Petit message personnel à Judith, il s'agissait bien de Rose Glow qui s'éclaicit avec ses nouvelles pousses.

Que d'eau mais oh !!!

Particulièrement explosif cette année le rosier Pomponella au coté de la ronce tibétaine qui ne craint toujours pas les morsures du soleil.

Que d'eau mais oh !!!

Une saison où la taille des érables en topiaire est un véritable défi sportif avec des pousses de plus de 50 cm en un mois. Dans ce coin de jardin, l'eau affleurait encore il y a une semaine et depuis un mois nous ne pouvions intervenir.

Que d'eau mais oh !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Eté

Repost 0