Publié le 27 Novembre 2016

Enfin un petit week-end destination jardin dans une ambiance fraîche mais lumineuse, de quoi rattraper notre retard dans les plantations. La "Conifère-attitude" bat son plein avec de nouveaux venus.

Et pour commencer un picea pungens glauca

A la sainte Catherine, le jardin on peaufine

qui va rejoindre ses camarades dans le jardin bleu, essentiellement des junipérus rampants pour les uns et fastigiés pour les autres. L'objectif, développer une mouvance bleutée dans le massif. Ce fut aussi l'occasion pour nettoyer et tailler les perovskias et les verveines.

A la sainte Catherine, le jardin on peaufine

Quelques petits souvenirs bretons ont pris place, tel le chamaecyparis obtusa Aurora

A la sainte Catherine, le jardin on peaufine

ainsi que le cryptomeria Monstrosa Nana.

A la sainte Catherine, le jardin on peaufine

C'est en bordure de Lande, léchés par les bruyères qu'ils vont désormais couler des jours heureux.

A la sainte Catherine, le jardin on peaufine

Dans la foulée, plantation d'une petite découverte bretonne pour terrain raide, un lonicera Red Tip qui devrait fournir un joli contraste au printemps avec son feuillage pourpre.

A la sainte Catherine, le jardin on peaufine

On en rêvait, on l'a trouvé, l'aérien nandina domestica Filamentosa qui trône maintenant sur le talus.

A la sainte Catherine, le jardin on peaufine

La journée s'achevait avec les dernières lumières qui s'accrochaient aux épis du pennisetum macrourum du jardin de Clare Oberon que nous avons visité cet été et pour lequel nous ferons un reportage.

A la sainte Catherine, le jardin on peaufine

Et pour illustrer le mot fin, le duo gagnant automnal du jour : liquidambar et graminées.

A la sainte Catherine, le jardin on peaufine

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Automne

Repost 0

Publié le 13 Novembre 2016

En préambule à la découverte du jardin du Clos du Lavoir de Jocelyne situé à Moréac dans le Morbihan que nous avons visité avec nos acolytes blogueurs jardiniers en juillet dans la canicule, nous n’avons pu résister à vous faire partager ce petit instant de poésie vécu ce week-end sur une plage bretonne.

C’est ainsi que dans la douceur de novembre, un jardiniste avait pris la plage pour une immense toile

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

laissant derrière lui son œuvre éphémère à la contemplation.

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

Mais revenons à Jocelyne dont le jardin est aussi une belle performance puisqu'elle réussit dans 600 m2 à emmener le visiteur dans moult mondes jardinesques qui lui ont d'ailleurs valu en 2015 un prix Bonpland bien mérité.

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

C'est donc dans une zone pavillonnaire au portail d'une coquette demeure que Jocelyne nous accueille. Aussitôt la magie opère et c'est presque sur la pointe des pieds que nous suivons notre guide dans son univers de micro-paysages avec la sensation d'être des Gulliver.

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

Chaque scène, qu'elle soit accessoirisée ou végétalisée, est composée avec une infinie minutie.

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

La décoration y tient une place privilégiée où tout semble être habité par des elfes mais surtout par l'esprit du raffinement.

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

La balade se fait au rythme de petits sentiers léchés calmes et voluptueux.

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

Le regard sans cesse se pose sur des scénettes pleines de délicatesse où les hydrangeas se transforment en arbre miniature et fleuri,

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

et où l'on imagine le chuchotement de la rivière sèche.

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

Le petit peuple végétal qui s'affaire dans les lieux revêt des formes diverses et variées.

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

Enchanteresses étaient les floraisons des clématites et des astrantes. Maryse souviens-toi c'est toi qui t'es vue confier par Jocelyne quelques précieuses graines.

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

Combien d'idées au mètre carré avons-nous glané ? En tout cas nos têtes en étaient pleines.

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

Un grand merci Jocelyne de nous avoir ouvert votre merveilleux coffre à bijoux, nous savons qu'il représente beaucoup pour vous. Pour nous ce fut un fantastique voyage au pays de la pensée et du beau.

Au pays merveilleux de Jocelyne, le Clos du Lavoir

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Chez les autres

Repost 0

Publié le 7 Novembre 2016

Un vent de plantation continue à souffler dans le jardin avec l'arrivée d'un délicat choisya ternata Apple Blossom et à qui nous allons confier un coin de massif à l'ombre légère. C'est une variété florifère qui se distingue par son élégante couleur rosée.

Faits d'automne

Profitons encore d'un petit tour de jardin dans l'ambiance automnale qui bientôt s'évanouira sous les gelées matinales.

Faits d'automne

Dans la montée du talus, les persistants tranquillement attendent leur moment pour marquer définitivement leur présence dans le paysage.

Faits d'automne

Dans la Lande les mordorés, témoins de la splendeur estivale passée, accompagnent l'embrasement final du gleditzia

Faits d'automne

tandis que le bleu des sauges Amistad refroidit doucement.

Faits d'automne

Et roulent les boules sur le tapis cuivré.

Faits d'automne

Une dernière danse dans la clairière sous le regard admiratif des brouettes.

Faits d'automne

Dernier sursaut du rosier Pomponella qui depuis juin chante à tue tête ses trémolos fleuris.

Faits d'automne

Quant à elles, elles attendent les petits matins givrés pour nous faire entrer dans le monde des fées.

Faits d'automne

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Automne

Repost 0