Publié le 28 Mars 2021

Quel plaisir nous avons eu de renouer ce week-end dans le Perche avec l'ambiance des fêtes des plantes grâce à Hortus Pertica qui a réussi à organiser ce temps de rencontres entres pépiniéristes et jardiniers malgré un contexte difficile.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

Le marché avait lieu au manoir de la Cour de Bellou-Le-Trichard où la beauté du bâti rural répondait à la diversité et aux nuances des végétaux proposés.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

Dans les stands de décos, les idées poussaient comme des champignons en ajoutant au lieu leur touche de fantaisie et de légèreté. 

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

Ailleurs c'étaient des carillons qui donnaient le ton d'une joyeuse symphonie.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

C'est un patchwork de feuillages colorés et variés qui s'offraient aux visiteurs et à leurs envies printanières.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

Au jeu de la couleur, les heuchères sont passées maître en la matière.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

Des scènes paysagères éphémères se découvraient au fur et à mesure de la visite des stands.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

Un plaisir de retrouver les pépinières Hennebelle qui présentaient une trentaine de variétés de bouleaux. Nous en sommes repartis avec une petite spirée vanhouttei 'Pink Ice'.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

A la Roche Saint Louis dont nous avons pu apprécier la belle diversité des végétaux et la présentation du stand, nous avons cédé aux charmes d'une rubus rosifolius 'Coronarius'. Les rubus sont un genre que l'on introduit de plus en plus au jardin, on les aime pour leur rusticité et leur naturel.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

A le Roche Saint Louis c'est aussi une petite persicaria amplexicaulis 'Golden Arrow' dont on n'a pu résister à la luminosité de son feuillage qui va regagner notre jardin.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

Avec Jérôme Au Fil de l'eau, un pépiniériste spécialiste des plantes aquatiques, nous allons avoir l'occasion de démarrer un terrain que nous ne connaissons pas, celui des bassines de plantes immergées, cela faisait longtemps que cela nous trottait dans la tête. Nous allons commencé avec quelques cyperus et des thalias.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

Il y avait aussi les pépinières Cambremer dont on ne ressort jamais bredouille et dans notre panier nous avons mis un Osmanthus heterophyllus 'Ogon' que nous recherchions depuis quelques temps déjà.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

Et c'est encore aux pépinières Cambremer que nous avons eu un gros coup de coeur pour le Mahonia gracilipes, gracile par son feuillage mais aussi par sa floraison.

Au marché aux plantes du Perche, il y avait comme un air de fête.

Un marché qui avait un air de fête et qui nous a aussi permis de retrouver des amis jardiniers, une ambiance qui nous manquait tant.

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Chez les autres

Repost0

Publié le 20 Mars 2021

Cette fois-ci on y est, le printemps fait officiellement son entrée au jardin. Tandis qu'une joyeuse bande de ficaires et de pâquerettes batifolent, des narcisses au garde à vous saluent solennellement l'événement. La Spirea vanhouttei 'Gold Fountain' a revêtu sa coiffe d'or et le Viburnum tinus s'est paré de ses corymbes.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Dans La Lande, les bruyères continuent à jouer solo pour la couleur mais bientôt elles seront accompagnées par les berbéris qui pointent leurs feuilles rouges et orangées.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Le calme règne sur le massif de la Table Ronde, tout le monde retient son souffle, attendant la floraison de l'Amélanchier canadensis qui libérera bientôt ses milliers de papillons blancs.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Un signe printanier qui ne trompe pas c'est l'arrivée des petits nuages verts sur les acers.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Un Chaenomeles à la floraison toute en délicatesse c'est le japonica 'Toyo Nishiki'. C'est aussi pour nous le souvenir d'une jeune jardinière disparue dans le printemps.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Chaque printemps c'est toujours avec le même ravissement que nous voyons sourdre la floraison immaculée du Prunus 'Snow Fountains'. Une floraison qui pour nous évoque aussi l'image d'un être cher.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Si le printemps avait une odeur ce pourrait être celle de l'Osmanthus burkwoodii, un arbuste qui fait partie de nos coups de coeur du moment et dont la floraison éclaire les coins d'ombre.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Avec le froid relativement tardif, les floraisons s'étalent et le Magnolia stellata 'Rosea' ose enfin quelques étoiles.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Dans la dernière partie de La Lande, cistes et berbéris frémissent.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Dans l'Espace Japonisant, les acers déploient timidement leur nouvelle livrée.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Un nouveau terrain de jeu en construction avec une partie de nos déchets végétaux que nous avons étalés. Nous attendons maintenant les taupes pour ameublir le sol afin de commencer les plantations.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Il y a un an nous avions commencé des travaux en mode indoor et ils sont enfin achevés. Pour marquer l'événement rien de tel qu'une version minimaliste d'un mur végétal.

Place à l'émotion jardinière, le printemps est là !

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost0

Publié le 12 Mars 2021

Il y a tout juste un an de passage à Paris, une envie de royaume du Levant nous a conduits aux portes du jardin d'Albert Kahn. Sitôt le seuil franchi nous nous laissons emporter par la beauté des lieux et l'ambiance japonisante. La saison s'avère propice pour cette aventure car azalées et prunus sont en fleurs. 

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

Difficile d'imaginer que nous sommes aux portes de Paris, entourés de voies express et d'immeubles. Le jardin se situant dans un dénivelé, on n'entend que le ruissellement de l'eau, le regard perdu entre cerisiers en fleurs, petit pont de bois et appareillage des pierres.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

L'architecture du jardin est extrêmement soignée avec des appareillages en pierre jouant entre naturalisme et modernité sur lesquels s'appuie une végétation choisie avec entre autre nombre de petits pinus.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

Lorsque l'on prend de la hauteur la magie opère. De grosses carpes koï paressent à fleur d'eau face aux érables qui osent leurs premières feuilles.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

Bambous, moutonnement de persistants, rhododendrons et en fond de scène une lanterne japonaise, nous sommes en voyage.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

Comme un nuage blanc un prunus s'étire parmi les conifères dont on a pu admirer le travail de taille.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

Bel effet de rivière sèche caressée par la mousse, quelques fougères, des bulbes et surplombée par des conifères. Une scène minimaliste et où le peu contient le tout.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

L'eau dans le jardin suit un cours qui symbolise l'existence de la naissance à la mort et c'est dans la spirale que tout s'achève.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

Le relief du jardin est magnifiquement exploité par les cheminements qui conduisent à des vues remarquables.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

Face au jardin à la française qui doit être splendide à l'époque de la floraison des roses, se dresse la serre qui abrite des espèces exotiques et qui a été nouvellement restaurée.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

C'est aussi un jardin qui a plusieurs facettes. Ainsi l'on se retrouve dans une forêt bleue composée de cèdres et d'épicéas dans laquelle joue une lumière tamisée.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

Un moment plus tard, c'est au coeur de la forêt vosgienne que l'on est perdus dans les blocs moussus et les troncs d'épicéas.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

S'il est bien un jardin propice à l'évasion et au voyage, c'est bien le jardin Albert kahn que ce soit dans les lieux ou les cheminements de la pensée. Fruit du hasard trois jours arrivait le premier confinement.

Le jardin d'Albert kahn, un jardin de mondes et d'esprit

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Chez les autres

Repost0

Publié le 7 Mars 2021

Malgré la bise mordante, l'atmosphère ce jour s'est faite printanière et notre grenouille a repris ses salutations au soleil.

Bise et douceurs au jardin

Une petite gelée ce matin n'a pas empêché quelques feuillus d'oser ouvrir leurs bourgeons et faire écho aux persistants.

Bise et douceurs au jardin

Dans cet élan de pousse, les rosiers ne sont pas en reste et le parti est pris cette année de les laisser batifoler. Il faut dire qu'il y a deux ans la taille avait été plus que drastique, sachant que l'essentiel est composé de rosiers paysagers.

Bise et douceurs au jardin

Notre petit banc de pierre semble avoir établi de bonnes connexions avec son environnement.

Bise et douceurs au jardin

Un petit spot printanier comme on les aime tout en délicatesse et tellement attachant.

Bise et douceurs au jardin

On a même vu un gendarme bronzer sur un lit de sedum, tout devient possible quand arrive le printemps !

Bise et douceurs au jardin

Déco et mangeoire font souvent bon ménage et on trouve que celle-ci ouvre l'appétit.

Bise et douceurs au jardin

Bricolage des beaux jours avec la restauration d'un vieil obélisque destiné à accompagner un Trachelospermum jasmnoides 'Variegatum'.

Bise et douceurs au jardin

Quelques primevères sont venues ponctuer le chemin du Talus.

Bise et douceurs au jardin

En façade, l'ambiance est encore douce et tamisée, bientôt feuillages chatoyants et floraisons apporteront leurs touches joyeuses.

Bise et douceurs au jardin

Au sortir de la maison un chemin comme une invitation à descendre au jardin.

Bise et douceurs au jardin

Dans le Jardin Bleu petite séance de divisions des hostas principalement des 'Blue Angel' dont on apprécie la résistante au sec et la vigueur.

Bise et douceurs au jardin

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Hiver

Repost0