Publié le 27 Juin 2022

Dans le Jardin Bleu les draperies des clématites se sont estompées et en attendant une nouvelle levée de rideau, ce sont les hostas qui maintiennent la dominante bleutée épaulés par quelques conifères.

Entre floraisons et tailles estivales

La Lande s'est assagie et les floraisons marquent une pause. Aulx, sisyrinchiums, digitales préparent les générations futures mais les berbéris sont là pour maintenir la tension des couleurs.

Entre floraisons et tailles estivales

Cette fois-ci les gelées tardives n'ont pas contrarié les hydrangéas et pour les accompagner la clématite viticella Mme Julia Correvon a pris son envol.

Entre floraisons et tailles estivales

A l'ombre des grands arbres dans un espace dédié que l'on surnomme l'Eden des hydrangéas, c'est tout un petit monde de têtes fleuries qui vit là en toute discrétion.

Entre floraisons et tailles estivales

Dans le Clos Rouge et Blanc c'est la mi-temps, la taille est passée par là dans l'attente de belles remontées.

Entre floraisons et tailles estivales

Dans cette partie de la Clairière aux roses, la star du moment c'est la clématite viticella Purpurea Plena Elegans qui a pris la grosse tête.

Entre floraisons et tailles estivales

De la pluie, une baisse significative des températures et c'est reparti pour quelques séances de taille.

Entre floraisons et tailles estivales

Le rosier 'les quatre saisons' semble ne pas vouloir connaître de trêve avec son exceptionnelle floribondité.

Entre floraisons et tailles estivales

En haut de l'affiche une simple est venue élire domicile à l'entrée de la maison. Chaque soir nous avons droit à l'ouverture de ses fleurs, l'onagre est une magicienne.

Entre floraisons et tailles estivales

Au pied du vénérable Heptacodium miconioides, dans le Taillis baigné d'ombre, fougères, osmanthes, mahonias, ... se dressent sur un tapis de vinca minor.

Entre floraisons et tailles estivales

Surprenant cet Acer palmatum 'Trompenburg' imperturbable face à la canicule et qui supporte sans coup férir les assauts solaires.

Entre floraisons et tailles estivales

Magie du jardin ou quand le hasard fait bien les choses, une hémérocalle s'est prise d'affection pour un rideau d'équisetums.

Entre floraisons et tailles estivales

Une floraison d'été abondante et gracieuse à la fois, c'est ainsi que nous enchante le Buddleja davidii 'Wisteria Lane'.

Entre floraisons et tailles estivales

Grosse poussée de croissance pour notre Calycanthus florida qui ajoute sa touche d'exotisme depuis plus d'un mois.

Entre floraisons et tailles estivales

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Eté

Repost0

Publié le 18 Juin 2022

Cette année notre traditionnel périple jardinier de fin de printemps avec Maryse et Jean-Luc du blog "Au gré du jardin", Hélène du blog "Rouge Cabane" et Florence du blog "L'oeil et la main", nous a conduits en Normandie.

Normandie, côté jardins

C'est au jardin de Valérianes que nous avons fait étape et quoi de plus fabuleux pour des jardiniers que d'être hébergés au milieu du jardin. Soir et matin nous parcourions à loisir les cheminements et profitions des scènes renouvelées par des lumières différentes. Ajoutons à cela que Marylin et Michel en plus d'être des jardiniers talentueux sont aussi des hôtes délicieux.

Normandie, côté jardins

Il y a longtemps que nous voulions découvrir l'Etang de l'Aunay et son magicien. Quoi de plus émouvant que de descendre dans le vallon en quête des plus belles écorces et de subtiles raretés végétales guidés par Jean-Louis Dantec, ses connaissances et ses belles anecdotes.

Normandie, côté jardins

Avec le jardin Plume c'est dans dans le monde des graminées et des vivaces de lumière que nous avons pénétré. Comment alors ne pas rêver de prairie fleurie ? 

Normandie, côté jardins

Dans le jardin d'Angélique c'est dans un univers poétique que nous avons déambulé parmi de douces harmonies et des mises en scène qui se jouaient entre ombre et lumière. Gloria, la propriétaire des lieux, a la générosité de ses rosiers et la grâce des lieux.

Normandie, côté jardins

Au jardin du Mesnil, tout a commencé par un chaleureux accueil. C'est un jardin où les végétaux s'expriment avec une vigueur exceptionnelle, on sent que c'est la passion pour les arbres qui guident Catherine et Philippe Quesnel et nous avons été éblouis par l'importante collection végétale.

Normandie, côté jardins

Au Mesnil Gaillard c'est auprès d'une magnifique chaumière normande que se déploie le jardin et ses nombreux massifs où se déclinent différentes thématiques appuyés par un choix judicieux des végétaux. Merci Michèle et Patrice de nous avoir ouvert votre bel havre végétal.

Normandie, côté jardins

Pénétrer dans le Bois de Morville c'est comme entrer dans un sanctuaire du paysage, on y ressent l'âme de Pascal Cribier. Nous y avons découvert des scènes mythiques devenues intemporelles. Merci à Denis Cribier et à son équipe jardinière de nous avoir permis d'accéder à cette part du paysage.

Normandie, côté jardins

Avec Mark Brown, paléobotaniste et son jardin expérimental l'Aube des Fleurs, c'est à la source du végétal que nous sommes descendus. Quelle passionnante histoire il nous a raconté sur l'évolution des plantes. Son rêve fou est de reconstituer un paysage d'il y a 200 millions d'années où déambulaient les dinosaures.

Normandie, côté jardins

Dans le jardin d'Agapanthe c'est une rencontre entre le végétal et le décor que nous convie le jardin. Beaucoup d'objets constituent des points forts du jardin.

Bien sûr au cours de notre séjour nous n'avons pu échapper à la tentation de quelques pépinières. Des petites pépites qui viendront scintiller dans nos jardins respectifs.

Normandie, côté jardins

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Chez les autres

Repost0

Publié le 6 Juin 2022

Merci à vous qui êtes venus le temps d'un week-end découvrir et partager notre passion. Le temps a su rester clément.

Quelle belle fête ce fut !

Grâce à vous le jardin a pu bénéficier d'une belle effervescence et tous les échanges que nous avons pu avoir sont autant d'incitations à poursuivre notre quête jardinière et à nous interroger sur le jardin face au changement climatique.

Quelle belle fête ce fut !

Et pour tour cela le jardin vous dédie ce florilège.

Quelle belle fête ce fut !

Quelle belle fête ce fut !
Quelle belle fête ce fut !
Quelle belle fête ce fut !
Quelle belle fête ce fut !
Quelle belle fête ce fut !
Quelle belle fête ce fut !
Quelle belle fête ce fut !
Quelle belle fête ce fut !
Quelle belle fête ce fut !
Quelle belle fête ce fut !

Sans oublier de rappeler que cette fête n'aurait pu se dérouler sans nos amis jardiniers qui sont venus nous prêter main-forte tout au long du week-end et à notre charmant voisin qui a a bien voulu le temps d'un week-end faire de son champ un parking.

Quelle belle fête ce fut !

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Evénements jardin

Repost0