Qu'est-ce qu'il raconte ton jardin ?

Publié le 27 Janvier 2013

 

L'histoire des jardins nous fait revivre et souvent ressentir la pensée de ceux qui les ont conçus. Ils y ont imprégné leurs croyances et leur rapport au monde. Et c'est bien là pour nous tout l'intérêt de découvrir un jardin en compagnie de son créateur.

 

Le jardin c'est comme un morceau de monde que l'on soumet à notre désir.

 

La question du sens que l'on met dans le jardin est parfois manifeste voire démonstrative. Un exemple flagrant étant les jardins de Versailles qui montrent aux visiteurs une nature maitrisée à l'extrême dont le seul objet est de symboliser la puissance du maitre des lieux.

 

Jardins-Versailles-France (Copier)Photo extraite de Wallpaperswiki.org


A l'opposé serait le jardin de Gilles CLEMENT dans la Creuse,  

la Vallée, qui constitue un manifeste pour le respect d'une nature en liberté apprivoisée mais non asservie.

 

51201 19836 (Copier)

Photo : Julie Malaure. DR Le Point

 

 

Et nous dans nos jardins on dit quoi ?

 

Dans le jardin des Vigneaux pas de ligne droite, un tracé parfois incertain et des sentiers sinueux. Des massifs et des perspectives qui s'inventent avec le temps, en quelque sorte du jardinage opportuniste où l'on accepte de se laisser surprendre.

 

On joue une apparente complicité avec les végétaux : de l'observation naît une idée que l'on tente de mettre en forme avec d'autres plantations ou par de la taille.

 

C'est aussi à partir d'un vécu, d'un ressenti que l'on crée des paysages imaginaires pour composer des scènes, c'est par exemple "notre lande" ou l'espace japonisant.

 

Qu-est-ce-qu-il-raconte-ton-jardin---01.2013 0110 (Copier)

 

Un jardin que l'on voudrait qu'il renvoie à un monde de la diversité, à un monde qui ne soit pas figé, ouvert à l'expérimentation heureuse et malheureuse, à la poétique et à l'échange.

 

Nos jardins ne sont-ils pas à la croisée des chemins entre "le pour soi" et "le pour l'autre" ?

 

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Notre démarche

Repost 0
Commenter cet article

Jeannette 03/02/2013 09:21


Ce qu'il raconte mon jardin, c'est surtout la folie (ou l'inconscience) de sa propriétaire qui à 60ans a osé entreprendre un  jardin sur un terrain de 4500 m2 et ceci sans aucune
connaissance en la matière et qui continue malgré les années qui passent.Est-ce grave Docteur?? Comme en plus ça lui fait plaisir, c'est le comble. Aussi, cette semaine, j'ai commencé la toilette
de mes héllébores qui s"apprètent à fleurir. Comme les plus précoces sont au pied de la maison, j"en profite!!


Bises et Bon Dimanche

Fred 03/02/2013 09:17


De mon coté c'est purement égoïste et assumé en plus ^^, je le fais pour moi et mes envies aucune concession aux sirènes des modes, je pioche dans ce qui émerge en terme de nouveautés ou pas
d'ailleurs après chacun sa vision de cette espace selon son parcours ...

Marie-Claude 31/01/2013 19:13


Mon jardin, c'est mon rêve de petite fille qui dessinait déjà le jardin de ses rêves, un jardin tout en courbes.


C'est l'endroit où je me sens le mieux, là, où je me rapproche le plus de mes origines paysannes et de ma mère disparue depuis plus de 40 ans, c'est aussi l'endroit où, je me réfugie pour cacher
mes chagrins.


Mon jardin, ce sont des couleurs et aussi surtout des odeurs...


Bien sûr, j'aime le montrer mais il faut alors qu'il soit abouti, soigné, comme lorsqu'on fait visiter sa maison, on la présente avenante, propre...


MC

valerie 31/01/2013 11:31


Le jardin est rempli de mes coups de coeur, et il y en a beaucoup, tout les ans de nouvelles variétés viennent compléter ma collection, car je suis une collectionneuse de belles choses, couleur,
senteur et curiosité sont les choses qui me font craquer tout en choisissant des végétaux adaptés à mon climat de Seine et Marne et à la superfie du jardin, car la place pour de nouveaux végétaux
rétrécis chaque année à mon plus grand regret


Bonne journée à tous

mp 30/01/2013 00:31


un peu de philo!


a+@


mp

Fred.B 29/01/2013 19:59


le jardin des vigneaux ou le reflet des personalités des propriétaires : créativité, talent, beauté, échange, partage et générosité... merci, amicalement Fred.

Duo Jardin 29/01/2013 22:33



Puisque tu ne veux pas parler du tien on va s'en charger. Pour nous ton jardin il raconte une histoire d'amour entre toi et le végétal. C'est là où tu déposes ta créativité, tes coups de coeur,
une rupture avec le quotidien.


Merci pour ton joli compliment et à bientôt nous espèrons.



Nikki 29/01/2013 13:12


Lorque je visite un jardin historique, bien sûr que son histoire m'intéresse, pour moi c'est son principal intérêt. Par contre pour nos propres jardins, je fonctionne à l'émotion que procure la
découverte. Nos jardins sont très révélateurs de notre personnalité ... "Montre-moi ton jardin, je te dirai qui tu es ..." voilà ce qui me touche ... Après, si le jardinier me raconte l'évolution
de son jardin, bien sûr que je suis toute ouïe. Mais l'essentiel pour moi, c'est la sensibilité que chaque jardinier nous offre à travers son jardin ...

Duo Jardin 29/01/2013 22:28



Donc votre jardin est un jardin qui cultive l'émotion ? On le ressent flouté et champêtre.



camille 29/01/2013 09:29


dans mon enfance j'ai vécu dans une ferme avec animaux et et des champs au alentour ,c'est d'abord 'la terre 'qui m'a attiré ,mettre une graine en terre et la voir germer m'a toujours
enthousiasmé .quand j'ai pu aquérir le terrain ,construit la maison j'ai commencé petit à petit a faire un massif , puis un autre , fait des plans tout ça pour moi très egoistement mais depuis 30
ans il a beaucoup évolué ,et je cherche toujours à créer quelque chose de nouveau , de nouvelles plantes...ce n'est jamais fini , quand j'ai des visiteurs qui admirent mon travail je suis
contente et assez fière de ce que j'ai construit

Duo Jardin 29/01/2013 22:23



En se promenant sur votre blog on retrouve effectivement votre passion des plantes dans un contexte très soigné avec des recherches de mise en perspectives. Beaucoup de travail sûrement.



sophie 28/01/2013 19:51


J'ai envie de dire que le jardin c'est la créativité, la recherche du beau d'un humain associées à la nature. Il y a donc autant de jardins que de jardiniers et la nature exprime la singularité
de chacun. Evidemment, il y a des époques, des styles qui passent et repassent. 

Duo Jardin 29/01/2013 22:41



Vous dites qu'il a autant de jardins que de jardiniers et la nature exprime la singularité de chacun, mais c'est la nature de qui ?


Et vous vous racontez quoi dans votre jardn ?



Karine 28/01/2013 13:52


Je trouve plutot qu'on fait le jardin d'abord pour soi, pour se faire plaisir ! Un peu d'égoïsme fait du bien. Mais bien sur que le regard des autres est important : il nous valorise et nous
permet de corriger et d'avancer.


Finalement, vous avez raison, c'est le croisement des 2 qui donne vraiment sa valeur au jardin. Bonne journée

Marithé 28/01/2013 09:54


"L'histoire des jardins nous fait revivre et souvent ressentir la pensée de ceux qui les ont conçus."


Un sujet bien difficile je trouve.


Pour les jardins créés par des professionnels, des paysagistes, ou par des jardiniers sachant bien au départ ce qu'ils veulent faire  oui la phrase ci-dessus
extraite de votre texte oui je pense  être d'accord avec .


Moi mon jardin personne à part moi ne peut savoir le temps de travail mis à ramasser les cailloux,  les pierres déplacées,
la sueur et je suis contente  de ce que j'ai pu réaliser (je parle de la partie du jardin que j'appelle rocaille où je m'éclate ).


Je ne suis pas sûre que quelqu'un qui visite cet endroit du jardin prenne conscience de tout ça.Il voit le jardin dans l'état où il est lorsqu'il le visite et ne
comprend pas toujours pourquoi  certaines plantes sont à tel endroit plûtot quà un autre.


Enfin pas facile votre sujet.


Bises



Duo Jardin 28/01/2013 21:01



En tout cas parmi les photos de jardin que vous présentez, la rocaille apparaît comme une pièce maitresse, peut-être la partie la plus travaillée mais qui transmet l'idée d'un paysage à part
entière.



lesviolettes 28/01/2013 08:35


Qu'est ce qu'il raconte mon jardin?


dans le votre  ce que je "comprend" "éprouve"? c'est:l'adaptation des sujets à la société qui les entoure. les"sujets" qu'ils soient végétaux ou humains sont traité de
la plus belle manière qu'ils soit avec vous, tant dans votre jardin que dans votre entourage ....est ce que je sens bien ce que vous avez souhaiter faire de votre vie et de votre jardin tout
mettre en valeur le mieux possible !
Dans notre jardin on raconte l'histoire de la reconstruction de deux êtres abimés par un homme de pouvoir,un "seigneur" qui profitent des petits "sujets" .. se reconstruire comme
après une grosse tempête dans notre vie comme dans un   jardin ,on garde le meilleurs et on construit encore mieux! on y arrive et c'est un très gros bonheur être soi, chez soi et voir
revivre un jardin , une maison et avoir des mais pour le partager la belle vie !


merci de nous plonger dans une réflexion pas facile vraiment mais importante !

Duo Jardin 28/01/2013 20:54



Votre jardin nous semble cultiver le devenir avec l'idée de donner le bien être à chaque plante quitte à la déplacer plusieurs fois. Un jardin comme une esquisse qui petit à petit s'affirme tout
cela dans une générosité débordante.



Sylvaine 27/01/2013 20:58


Mais il y a ausssi des zones sauvages dans le parc de Versailles :))


Notre Clos n'est pas prétentieux, c'est tout simplement un lieu où il fait bon vivre, pour nous et aussi pour les oiseaux, les insectes, notre chat et nos deux tortues !


Bonne soirée

Duo Jardin 28/01/2013 20:47



Merci d'avoir joué et de vous être impliquée.



catherineM 27/01/2013 18:51


Une belle analyse...que je partage pleinement.


 

Edith Gayot-Boudier 27/01/2013 17:27


Un jardin comme je les aime... merci :) 

annie h 27/01/2013 14:24


tout est dit et bien dit