J'ai descendu dans mon jardin

Publié le 5 Mai 2013

Pour suivre les empreintes chaque jour plus nombreuses laissées par le printemps.

Au sud, le Talus

Au sud, le Talus

Pour un parcours comme l'accomplissement d'un rite et toucher de la main ou des yeux les formes renaissantes.

A l'est, l'entrée

A l'est, l'entrée

Pour des visions imaginées qui apparaissent par le travail et la complicité végétale.

La façade est

La façade est

Pour contempler la beauté de l'éphémère qui perdure par le cycle des saisons.

Côté est.  Malus Everest

Côté est. Malus Everest

Pour s'évader vers d'autres scènes et jouer aux paysages à venir.

Au nord, la clairière aux pintades

Au nord, la clairière aux pintades

Pour retrouver l'acer palmatum seiryu qui avait quitté son pot il y a un an et choisi la liberté au risque de se brûler à la terre calcaire, à priori la liberté lui va bien.

A l'ouest, les massifs

A l'ouest, les massifs

Pour profiter encore de notre diffuseur végétal qui nous inspire de ses senteurs

A l'ouest, les massifs.  Viburnum carlcephalum

A l'ouest, les massifs. Viburnum carlcephalum

Pour caresser les fines aiguilles du jeune pin de l'himalaya succédant au malheureux pittosporum tombé sous les coups hivernaux de 2012.

Retour vers le talus au sud.  Pinus wallichiana griffithii.

Retour vers le talus au sud. Pinus wallichiana griffithii.

Pour succomber à la magie noire d'une beauté obscure qui attend le passage des Saints de Glace avant de s'aventurer.

Surfinia noir

Surfinia noir

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Quelles belles photos et quel beau jardin ... ça donne envie de venir arpenter les allées de ce bel univers.
Répondre
I
Que j'aimerais venir vous voir,c'est trop loin et j'ai tellement à préparer pour l'ouverture<br /> C'est là que j'admire ,vous me donnez l'envie de taller,j'ai deux conifères à transformer.....<br /> C'est sûr les pintades en fer ne sont pas commes mes chevreuils en vrai,j'échangerais bien....<br /> Bon weekend
Répondre
J
Oh Catherine qu'elles sonr belles toutes ces photos, mais j'ai un vrai faible pour les deux premières. Je trouve que ces harmonies, c'est tout à fait vous deux Toutes mes flicitations. Je vous embrasse tous les deux.
Répondre
D
Merci de votre si gentil compliment, en souhaitant que vous profitiez pleinement du printemps.
K
magnifique le surfinia...sur ta photo il est vraiment noir ! je craque là! <br /> toujours beau ce jardin...Petit conseil: la viorne carlecephalum est taillée façon&quot; nuage&quot; ? La mienne commence à prendre de la place mais je ne sais pas comment la réduire sans déséquilibrer l'arbuste
Répondre
D
Le viburnum supporte bien la taille, il a tendance à s'épaissir dans son port naturel, le mieux est de travailler en transparence petit à petit et de dégager une forme maitresse.
F
belle série de photos Catherine. j'espère que les gelées sont derrière nous car avec les dernières pluies et la douceur tout change très vite. Avec les jours fériés je vais pouvoir profiter cinq jours du jardin, jardiner sereinement et prendre le temps de contempler le printemps. Fred va peut être venir voir le jardin vendredi matin. Bonne semaine .
Répondre
D
Cinq jours en tête à tête avec le jardin, c'est le bonheur !
A
Un vrai bonheur de vous suivre dans votre superbe jardin que le printemps vient encore magnifier.J'attends avec grande impatience le prochain rendez-vous. Bonne soirée.
Répondre
D
Merci de votre fidélité.
M
Aprés une absence prolongée, je retrouve avec plaisir votre jardin si passionnant et si instructif!<br /> Avez vous tenté déjà d'autres acers dans votre terrain calcaire , car je n'ai osé que le griséum et votre expérience m'interesse;<br /> Participez vous aux week end des jardins début juin?<br /> Je me ferais une joie de venir vous voir, je me situe au nord de l'indre et loire, donc pas loin de la sarthe. Bon jardinage sous ce soleil complice!
Répondre
D
Le griseum, nous avons tenté et ça se passe plutôt bien depuis 3-4 ans. <br /> Orange dream a été installé depuis 2 ans avec des fougères à l'abri du soleil car il en a horreur. Nous avons ajouté pas mal de compost.<br /> Les palmatum sont sans souci, ils poussent à peu près partout. Le problème est cependant qu'en terre argileuse, ils attrapent des maladies cryptogamiques et certaines banches noircissent.<br /> On vous attend pour les rendez-vous aux jardins les 1er et 2 juin.
P
Une belle balade comme on les aime, et si l’on connaissait le talent du jardinier de Duo Jardin, l’on y découvre maintenant l’âme du poète au travers des commentaires. <br /> Pascal.
Répondre
D
Un grand merci pour cette délicate remarque.
S
C'est exactement ça : quand je me promène dans votre jardin, j'ai envie de toucher de la main et des yeux les formes rebondies du végétal...j'ai quelques acers qui ont aussi envie de s'aventurer en pleine terre...
Répondre
D
Ouvrez leur la porte sans hésitation si ce sont des variétés issues de palmatum. <br /> Pour les autres, nous serions plus prudents, style Garnet parfois capricieux.
N
La clairière aux pintades me plaît beaucoup !... Et ce surfinia noir, magnifique !... je n'en ai jamais vu dans mon coin ...
Répondre
D
C'est un espace qui continue à se construire et qui a eu du mal à se mettre en place.<br /> Au jardin, il ne faut jamais se décourager mais parfois c'est longgggggggggggg !
H
Magnifique billet qui prête à rêver... Votre jardin est très beau et il est vrai qu'à cette période la force de la nature qui se réveille et s'épanouit est toujours admirable !
Répondre
D
La pousse printanière est vraiment impressionnante et ce d'autant plus qu'elle a mis du temps à se déclencher.
M
magnifique balade virtuelle dans votre jardin !!! Réelle peut-être un jour...J'aimerais tant !<br /> MC
Répondre
D
On vous accueille quand vous voulez, ce sera avec plaisir.
L
superbe la magie noire j'en ai vu l'autre jour en jardinerie !tu les mets en pots ou pleine terre ,mon fils Sarthois à envie de mettre son acer palmatum en pleine terre je lui disais oh non mais si chez toi c'est bon ce le sera chez lui ?quelle est ton avis ?<br /> nos jardins sont magnifiques on a beau dire en hiver un jardin est beau aussi en mai c'est quand même tout autre chose ces jolies couleurs fraîches un ??? je n'en trouve plus les mots pour décrire l'apothéose très belle semaine
Répondre
D
Les surfinias sont actuellement protégés dans la véranda et sortiront en potée ce week-end.<br /> L'acer palmatum est une variété très résistante qui supporte bien la terre ordinaire et le soleil.<br /> Nous aussi on reste sans voix devant le miracle printanier.
V
j'aime la manière que vous taillez vos arbustes, j'essaie de le faire modestement, je prends toujours plaisir a leur donner une jolie forme ... la promenade dans votre jardin est toujours pour moi un émerveillement, le Viburnum carlcephalum est également en fleurs chez moi, son parfum est incomparable. Ce surfinia noir en surprenant, et tellement beau !!!
Répondre
D
Il est vrai que l'on se prend vite au jeu de la taille, il y a toujours à découvrir. <br /> Nous suivrons avec intérêt vos expérimentations.
M
Quel plaisir de vous retrouver avec cette série de photos vraiment réussies. il y a du Gilles Kervella dans certaines... Bravo!!! La promenade dans votre jardin m'a enchantée. Quel beau travail de taille!!! Les associations sont vraiment réussies. Votre Malus Everest est resplendissant. Vivement que le mien prenne de l'ampleur. Bonne semaine.
Répondre
D
Nous espérons que nous aurons l'occasion de vous rencontrer aux rendez-vous des jardins les 1er et 2 juin. <br /> Le malus a déjà plus d'une quinzaine d'années et nous l'aimons beaucoup. <br /> A très bientôt.
M
Superbe balade !Elle est amusante cette prairie aux pintades, ne font-elles pas de dégâts ? Je vois que vous avez planté l'acer au Nord, je vais en recevoir un très prochainement et ne savais pas trop où le planter car nous sommes sur un plateau assez venteux, et je pensais le mettre près d'un talus à mi-ombre plutôt à l'ouest , qu'en pensez-vous ? Très bonne soirée à vous.
Répondre
D
L'avantage par rapport aux lapins qui nous harcèlent sans répit, c'est que les pintades sont en tôle, des lapins en tôle on en rêve !<br /> Notre acer est planté à l'ouest et cette variété résiste relativement bien au calcaire. Très bien l'idée de l'installer à mi-ombre, le mieux est que le terrain soit assez drainé. Bonnes plantations.