Jusqu'où iront ils ?

Publié le 15 Juin 2013

Il y avait bien longtemps que la puissance végétale ne s'était pas manifestée avec autant de panache.

Alignement d'ormes Saporo Gold dans la perspective de créer une voûte

Alignement d'ormes Saporo Gold dans la perspective de créer une voûte

Le chèvrefeuille ordinairement souffreteux a pris des airs de liane exotique.

Lonicera tellmaniana

Lonicera tellmaniana

Et c'est dans cette profusion de feuillages que les roses sont enfin apparues.

Rosier David Austin "Héritage"

Rosier David Austin "Héritage"

Les massifs déferlent en vagues champêtres

Massif sud devant la maison

Massif sud devant la maison

prêts à submerger les allées.

Jusqu'où iront ils ?

Les uns et les autres se rencontrent, s'associent et composent.

Rosiers Cardinal de Richelieu et Iceberg

Rosiers Cardinal de Richelieu et Iceberg

Inexorablement les espaces se remplissent, le peuple végétal est en marche

Jusqu'où iront ils ?

et sa conquête est totale.

Jusqu'où iront ils ?

La lande se fait prairie fleurie.

Ciste et nepeta

Ciste et nepeta

En juin tout est permis se dit sans doute le rosier Hanabi, il est temps d'oser la couleur

Jusqu'où iront ils ?

tandis que d'autres misent sur la nuance

Aulx et rosier Lavender Dream

Aulx et rosier Lavender Dream

et la légèreté d'une brise d'été que l'on attend encore.

Astrantia

Astrantia

Nous avons eu l'agréable surprise d'apprendre que le site de jardinage Gerbaud nous avait choisi comme site du mois. On les remercie pour ce sympathique encouragement.

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Tellmaniana est très aussi chez nous cette année, d'habitude, il est piqué par les pucerons et là les pucerons sont arrivés plus tard, ce qui a sauvé sa floraison !<br /> MC
Répondre
M
J'ai un peu de retard pour vous répondre. Petit voyage en Angleterre où les amoureux des jardins sont nombreux.. Gerbaud a eu raison de vous récompenser. Vous le méritez vraiment. Merci encore pour toutes ces scènes végétales qui nous ravissent chaque semaine. Peux-tu Catherine nous rappeler le livre sur la taille que tu avais indiqué dans un précédent article que je ne retrouve plus.
Répondre
D
Quelle chance cette escapade anglaise.<br /> Un petit bouquin qui parle du principe de la taille de transparence qui a révolutionné l'art paysager : &quot;la taille de transparence&quot; de Dominique Cousin, éditions Ulmer.<br /> A bientôt.
R
un blog épatant... dit Gerbaud... jolie expression si peu utilisée désormais qui s'applique si parfaitement à tous les reportages de votre si beau jardin.....puis je exprimer une sollicitation ? celle de faire un message en temps voulu sur les élagages d'été.... je les pratique un peu au hasard et ne suis pas certaine d'avoir les bonnes pratiques.... certes mes arbustes ne semblent pas pour l'instant m'en tenir rigueur mais à terme.... je ne sais... alors si vous pouviez nous révéler vos recettes d'élagage d'été, je suis preneur.... merci... hélène
Répondre
D
Certaines espèces fragiles comme les palmatum préfèrent être taillés en sève pour cicatriser plus rapidement c'est à dire fin juillet, valable aussi pour les autres érables.<br /> Pour les arbustes, la taille est permanente en fonction de nos dispos et de la forme plus ou moins dirigée recherchée.
L
ah oui pas bête le duo en prof de jardin moi je suis preneur aussi merci Hélène de l'idée, mais chez moi, le sécateur comme chez vous peut être est affaire autant de disponibilité que de saison, si une branche est mal placée on la coupe non quelque soit la saison ? oui mais il est vrai ,suivez vous la lune etc.......? cet hiver vous savez quand rien ne pousse et que l'on croit avoir du temps plein plein vous pourrez nous expliquer votre méthode !
V
j'adore regarder vos photos et vos commentaires sont toujours pleins de poésie, continuez à nous faire rêver et Gerbaud a bien choisi ...
Répondre
S
Magnifique voyage dans votre jardin! Cette allée d'ormes me fait rêver! Et tout le reste superbe! Bravo! C'est vrai que le printemps fut lent, voire inexistant, mais ce climat jamais très chaud (sauf aujourd'hui!) et les pluies régulières conviennent parfaitement au joyeux déploiement de la nature!
Répondre
D
Les jardins vivent à l'heure anglaise. Le problème maintenant c'est qu'il faut suivre derrière.
A
Tout est frais, tout est éclatant, tout est beau. Une mise à l'honneur amplement méritée, bravo.
Répondre
L
Une distinction amplement méritée ! Je suis passée au fur et à mesure des articles en pensant que les commentaires avaient été supprimés...Je viens de découvrir la &quot;petite bulle&quot; astucieuse d'overblog ( il n'est jamais trop tard pour bien faire...)
Répondre
D
Parfois la subtilité d'over blog nous dépasse et même pour faire les articles c'est un combat permanent !
F
je suis d'accord avec Françoise : va falloir les ressortir les sécateurs et autres cisailles (va falloir canaliser toute cette luxuriance Eric !). très joli ta photo d'astrance Catherine.<br /> Hier chez moi trente degré et grêle en fin de journée (des grêlons de deux ou trois centimètres de diamètre) : hostas, sinocalycanthus et consorts n'ont pas appréciés (le jardinier n'ont plu d'ailleurs).
Répondre
D
Non point canaliser mais accompagner cette luxuriance.<br /> Tardif chez vous l'été mais efficace, nous ça fait plus d'un mois que l'on a le climat anglais. Nous comprenons maintenant leur manie de la tondeuse ! <br /> Donc chez toi une nouvelle variété, l'hosta à trous.
S
Le choix de Gerbaud est complètement mérité ! <br /> Merci pour cette belle balade...
Répondre
L
bonjour cher duo ! amplement mérité ce choix de gerbaux. J'attends toujours impatiemment ce rendez vous hebdomadaire avec votre jardin si poétique .Superbe l'alignement d'arbres . Votre jardin est à votre image grandiose et généreux ,merci la pluie et vite à vos sécateurs c'est Éric qui va se régaler Belle semaine
Répondre
D
C'est pas l'envie qui manque de jouer avec les objets qui coupent mais en ce moment ce sont les activités professionnelles qui dominent. On va se rattraper plus tard.<br /> Qu'il est bon d'avoir des amis qui partagent la même passion !
C
C'est ici sur ce blog que la poésie jardinesque prend tout son sens. &quot;Le peuple végétal est en marche.&quot; J'adore. Comme souvent, Duojardin, tes mots sont enchanteurs. Merci pour ce partage d'images et de mots !
Répondre
D
&quot;Enchanteurs&quot; ... autant que tes compliments !
A
Bonjour!<br /> Je suis émerveillée, quelle profusion!!<br /> Et... le rosier Hanabi m'a littéralement conquis!!<br /> J'ose... Serait-il possible d'en faire une bouture? <br /> Merci en tous cas pour cette belle promenade fleurie!<br /> A très bientôt!<br /> Aude
Répondre
A
Rho ça serait trop bon ça!!!<br /> Je suis en train de réfléchir à un site &quot;de partage&quot;, où on se contacterait les uns les autres pour partager nos merveilles par le biais de semis, de boutures ou de marcottages... <br /> Je tiendrai au courant quand ça sera mûr, mais en attendant je suis curieuse de savoir ce que ça donne!<br /> A très-très vite, j'attends le prochain article avec impatience!!<br /> Aude
D
Promis on tente la bouture au mois d'août.
M
Toutes les scènes sont jolies et je flashe sur le rosier Hanabi , j'aime beaucoup.<br /> J'ai lu cette semaine que les astrances éloignaient les limaces est-ce vrai ? <br /> Chez nous aussi la végétation est luxuriante si bien qu'il faudra élaguer .<br /> Gerbeaud a fait un très joli choix bravo .<br /> Bises
Répondre
D
Nos limaces dédaignent effectivement les astrances mais raffolent du thalictrum qui est juste au pied.<br /> L'élagage fera aussi partie de nos travaux d'été.
S
Bravo pour cette selection par Gerbeaud.. C'est amplement mérité!<br /> Quel magnifique promenade.. J'imagine déjà cette voute vegetale..<br /> Le jardin explose, enfin!<br /> Bon dimanche
Répondre
D
Un temps propice à l'évolution des voûtes, en effet. <br /> Merci pour votre gentil compliment.
C
Voici une distinction tout à fait méritée. Bravo !<br /> J'apprécie comme toujours de jolies scènes dans votre jardin. Et quelle audace avec Hanabi !<br /> Trois semaines de retard dans les floraisons en Franche-Comté. De ce fait les floraisons de fin de printemps et de début d'été se rencontrent, créant ici aussi un effet de luxuriance bienvenu.
Répondre
D
C'est vrai cette année des rencontres inédites ont eu lieu. Certaines tulipes ont pu flirter avec des boutons de fuchsias !<br /> On lui a pourtant dit à Hanabi de ne pas trop se faire remarquer mais c'est plus fort que lui.
K
Ce drôle de printemps rend les jardins opulents même si les fleurs se font attendre. Super balade dans vos allées!
Répondre
N
Très belle exubérance de fleurs et de verdure. Gerbaud a fait le meilleur, bravo et continuez de nous faire rêver avec vos beaux articles.<br /> Bon dimanche<br /> Nicole
Répondre
D
Les jardins sont en effet un très beau moyen d'évasion.