Publié le 14 Juin 2014

Les roses semblent nées pour adoucir le monde et en juin c'est le monde qui leur appartient. Chaque fin de printemps depuis plus de dix ans comme un rituel, le rosier liane Louis Ramber nous salue à chacun de nos passages.

Rosiers paysages, paysages de roses

Une autre compagne de nos allées et venues autour de la maison est le rosier Ghislaine de Féligonde aux senteurs légères.

Rosiers paysages, paysages de roses

Maria Lisa est une acrobate et elle a choisi le grand portique pour y faire ses excercices.

Rosiers paysages, paysages de roses

Bobbie James est un seigneur conquérant qui se prend pour un géant.

Rosiers paysages, paysages de roses

En ce moment les rosiers rythment l'espace dans la clairière aux roses. Entre les Rush et Sourire d'Orchidée, les petits venus de l'automne dernier présentent timidement leurs premières floraisons avec entre autre William Shakespeare et Munstead Wood.

Rosiers paysages, paysages de roses

Associés aux vivaces et aux graminées, les rosiers moutonnent les massifs de leur toison colorée

Rosiers paysages, paysages de roses

ou structurent en strates les espaces.

Rosiers paysages, paysages de roses

Les rosiers sont cette indispensable gaiété qui retentit dans le vert du jardin.

Rosiers paysages, paysages de roses

On leur a dédié des clos pour qu'ils s'ébattent et ils semblent s'en donner à coeur joie.

Rosiers paysages, paysages de roses

L'idée d'un clos rouge et blanc, rythmé par des bouleaux Jacquemontii, fait son chemin.

Rosiers paysages, paysages de roses

Tandis que dans un autre clos, ce sont des graminées qui partent à la rencontre des rosiers. Ainsi va la vie en roses.

Rosiers paysages, paysages de roses

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Hôtes du jardin

Repost0

Publié le 8 Juin 2014

Juin a vu les bruyères s'effacer devant les rosiers et les graminées. Juin a vu la lande se faire friche fleurie.

La lande entre fusion et confusion

En mars les coussins roses des bruyères moutonnaient la lande.

La lande entre fusion et confusion

Et maintenant ce sont les buissons fleuris qui déversent des centaines de roses

La lande entre fusion et confusion

tandis que les graminées dressent leurs premiers épis. En avant scène nous avons continué quelques plantations ce week-end dont des gauras, des echinaceas et des achillées.

La lande entre fusion et confusion

Dans ce foisonnement fleuri jaillisent les miscanthus.

La lande entre fusion et confusion

Qu'il est doux ce moment entre fusion et confusion, équilibre fragile d'un massif qui arrive à maturité.

La lande entre fusion et confusion

Le jardin est comme une corne d'abondance dont l'exubérance nous emporte vers des ailleurs.

La lande entre fusion et confusion

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost0

Publié le 1 Juin 2014

Il y avait ce week-end comme un air de fête dans notre campagne. Nos voisins une fois de plus avaient transformé une pâture en parking, fauché la berme et sécurisé le passage pour rejoindre le jardin. Qu'ils en soient remerciés. Le hameau s'était prêté au jeu et tous les espaces mitoyens se voulaient accueillants.

Notre passion à la rencontre des autres

Vous êtes venus nombreux découvrir notre petit domaine. Ce fut l'occasion de connaître de nouveaux voisins, des blogueurs anonymes, des passionnés de tout poil, des amis retrouvés.

Notre passion à la rencontre des autres

Durant une semaine, notre petite planète verte s'était préparée au grand événement, entre tonte, taille et décoration.

Notre passion à la rencontre des autres

Chaque acteur végétal connaissait son rôle sur le bout des branches. Le buddleja alternifolia accueillait les visiteurs de ses effluves,

Notre passion à la rencontre des autres

tandis que des rosiers attiraient les visiteurs dans les méandres des sentiers.

Notre passion à la rencontre des autres

Même le temps était de la partie, il a fait très beau et les haltes fraicheur ont souvent été appréciées.

Notre passion à la rencontre des autres

Cette année les rosiers ont décidé d'être les stars et ont présenté une magnifique parade.

Notre passion à la rencontre des autres

Ils étaient partout

Notre passion à la rencontre des autres

éclatants de vigueur en résonnance des feuillages.

Notre passion à la rencontre des autres

Deux jours de discussions, d'échanges d'impression, de techniques, de mots amicaux.

Notre passion à la rencontre des autres

Il y a des moments où l'on voudrait que le temps s'arrête, ce week-end était l'un d'eux.

Notre passion à la rencontre des autres

Un week-end comme une source de jouvance pour entretenir notre passion.

Notre passion à la rencontre des autres

Merci à tous, passagers d'un jour pour votre présence, vos chaleureux encouragements, vous étiez aussi les acteurs de cette fête et vous l'avez rendue bien belle !

Notre passion à la rencontre des autres

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Evénements jardin

Repost0

Publié le 29 Mai 2014

Aujourd'hui notre blog se trouve à son tour sur le poduim du Top des blogs. Nous en sommes modestement ravis car il est bon pour une passion d'être partagée et puis disons le ça motive !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Evénements jardin

Repost0

Publié le 25 Mai 2014

J-5.

On vous attend !

Malgré l'apparente sérénité, il régne comme une fièvre dans le jardin et même les pintades ne veulent pas rester en place car déjà : ELLES VOUS ATTENDENT !

On vous attend !

Dans les clos, c'est l'effevescence, chacune prépare ses plus beaux atours et choisit son parfum le plus doux, elles aussi : ELLES VOUS ATTENDENT !

On vous attend !

Dans la lande beaucoup déjà se pressent au premier plan de crainte de rater l'événement : TOUS VOUS ATTENDENT !

On vous attend !

Pour ce beau week-end des jardins en fête : ON VOUS ATTEND !

On vous attend !

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Repost0

Publié le 17 Mai 2014

Nous vous avions conté il y a quelques temps pour que l'histoire continue la belle aventure de notre printemps avec la restauration du colombier. Mi-avril, il avait pris des airs de petit Colisée romain notre colombier sarthois.

Résurgence

Et puis tout doucement il a commencé à relever la tête aidé en cela par les hommes de l'art. Comme une esquisse légère dans le ciel, des formes sont apparues.

Résurgence

Comme un énorme casse tête chinois, les pièces de bois se sont ajustées et assemblées liant les mathématiques à l'art.

Résurgence

Quel plaisir déjà de voir cette forme si familière nous apparaître de nouveau.

Résurgence

A un moment on a cru voir un énorme chapeau chinois se poser.

Résurgence

Au rythme des rangs de tuiles posées dont chacune était découpée à la mesure, l'oeil du colombier se refermait

Résurgence

jusqu'à se clore.

Résurgence

Sa silhouette galbée a retrouvé la puissance de ses traits que le temps avait rendu hésitants.

Résurgence

De nouveau, il est le paysage, immuable, intemporel.

Un grand merci à l'entreprise TROUILLET de Beaufay sur Sarthe et à son équipe d'avoir par leurs compétences pu rendre ce rêve possible.

Résurgence

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Jardin en chantier

Repost0

Publié le 9 Mai 2014

Entre deux averses, les nuages qui passaient au dessus de nos têtes inspiraient notre taille de moutonnement dans le massif du Levant. Seul le jasmin doré se retrouve avec la chevelure au vent.

Dans la lumière de mai

On a continué et on continuera encore à garnir le massif d'heuchères et de carex dont l'effet à contre-jour nous ravit de plus en plus.

Dans la lumière de mai

Stimulée par les pluies et la relative douceur, la végétation s'emballe et il va falloir commencer à orchestrer ce petit monde qui aspire à une grande cacophonie verdoyante.

Dans la lumière de mai

Dans le jardin paysage qui se floute il faut déjà penser à recréer des perspectives et des points d'accroche.

Dans la lumière de mai

Cette année les cystes n'ont pas souffert de l'hiver, ni de l'excés d'eau et l'on apprécie pleinement leur floribondité et leur légèreté.

Dans la lumière de mai

La lumière de mai va si bien aux premières roses.

Augusta Luise, planté en 2011, a failli tomber sur le champ d'honneur après plusieurs assauts de lapins et un hiver qui aurait pu lui être fatal en 2012. Cette année il refait surface et rattrape le temps perdu.

Dans la lumière de mai

Escimo c'est la classe, la grâce avec seulement cinq pétales. L'instant magique c'est lorsque les étamines jaunes séchent, noircissent et se détachent sur le fond blanc des pétales.

Dans la lumière de mai

Miska, c'est une rose aux couleurs du levant ou du couchant, un puissant grimpant comme on les aime.

Dans la lumière de mai

Pénélope, comme un nuage de fleurs de porcelaine, comme une églantine qui vivrait à la cour.

Dans la lumière de mai

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost0

Publié le 4 Mai 2014

Et ce qu'il nous plaît, c'est d'être au jardin, de profiter du retour du soleil et de se laisser bercer par la vague colorée qui se déverse doucement dans les massifs.

En mai faisons ce qu'il nous plaît

Les floraisons explosent dans le jardin en strates blanches avec le viburnum plicatum et en cascade avec la glycine tandis que les cerinthes dressent leurs bractées violacées.

Massif sud

Massif sud

Un semis spontané d'ancolies s'est installé auprès du kolkwidzia dans une gamme de douceur.

En mai faisons ce qu'il nous plaît

Le héron a reçu sa couche de Rustol pour briller face à l'acer palmatum Trompenburg et au pin d'Ecosse. Merci aux parents pour le coup de pinceau.

En mai faisons ce qu'il nous plaît

La lande a été recouverte de mulch en attendant le développement des graminées et des vivaces.

En mai faisons ce qu'il nous plaît

Les bruyères achèvent leurs floraisons alors que gonflent les boutons des rosiers.

La lande

La lande

Une famille d'arrosoirs a élu domicile près du point d'eau. Merci Pascal pour vos découvertes dans les vide-greniers.

En mai faisons ce qu'il nous plaît

La yourte d'osier a évolué au fil du temps et des caprices de l'osier. De yourte elle est devenue cahute et se couvre maintenant de lierre. Le sol va tranquillement se recouvrir de lysimaque doré.

En mai faisons ce qu'il nous plaît

Et pour ajouter encore de la couleur, un nouveau massif va bientôt voir le jour. L'idée est d'associer carex Bronze et heuchères Caramel. A ce propos nous avons découvert que les heuchères Caramel se multipliaient facilement en prenant les éclats du pourtour et en les replantant immédiatement, c'est une aubaine car il va nous en falloir un certain nombre. A suivre donc ...

En mai faisons ce qu'il nous plaît

Le boulier s'est refait une coupe printanière tandis que le colombier retrouve son immuable silhouette. On vous en montrera plus bientôt.

En mai faisons ce qu'il nous plaît

La haie est devenue pour nous un terrain de jeu ... de boules, mais la partie est plutôt fatigante.

En mai faisons ce qu'il nous plaît

Après l'effort un peu de rêverie dans ce bleu féérique.

Corydalis flexuosa

Corydalis flexuosa

Et voici l'arrivée du petit dernier, un saxifrage cotylédon avec son brouillard de petites fleurs. Un grand merci à Damien pour cette petite rareté qu'il nous a offert. C'est lui qui désormais oeuvre à la destinée de la pépinière du Champ Fleury (ex Daoust) pour la partie vente. On lui souhaite une belle réussite et c'est bien parti.

En mai faisons ce qu'il nous plaît

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost0

Publié le 28 Avril 2014

Après plus d'un mois sans une goutte de pluie, le pluviomètre s'est enfin rempli et dans l'argile les crevasses se sont refermées.

La glycine s'épanouit depuis quelques jours en nuage face au lumineux gleditsia.

Le talus

Le talus

Une éclaircie et nous voilà repartis dans la taille des euonymus, des bruyères et des kolkwitzias en fleurs depuis plus de quinze jours.

Echos printaniers

L'azara a encore pu profiter d'un hiver clément, heureusement car il vient d'Amérique du sud. On aime sa délicate floraison qui n'est pas sans rappeler celle du mimosa.

Echos printaniers

Comme un étendard brossé par les vents et les pluies, les couleurs du Cedrela se délavent peu à peu, passant du rose vermillon au blanc.

Echos printaniers

Les érables formés en arcure se couvrent peu à peu de feuilles et attendent déjà une taille prochaine.

Echos printaniers

Les viburnums se sentent moins seuls car cette fois ci les fuchsias n'ont pas gelé et ont conservé toutes leurs branches.

Viburnums Pop Corn et Lanarth.

Viburnums Pop Corn et Lanarth.

Et dans la série, les cadeaux au jardin, un grand merci à M. DAOUST de la pépinière du Champ Fleury pour nous avoir confié ce beau spéciment d'Aralia variegata, de la grâce à l'état pur.

Echos printaniers

Un grand merci à Fred du jardin du Mayet pour ses précieuses ronces tibétaines dorées qui se sont bien développées et qui bientôt vont flirter avec des berbéris Rosy Glow.

Echos printaniers

Un grand merci à Françoise du jardin des Violettes pour son méconopsis cambrica à la floraison si lumineuse.

Echos printaniers

Un grand merci à Hélène de Rouge Cabane pour le lierre Ivalace parti à l'assaut d'une pierre d'Ecosse.

Echos printaniers

Le jardin c'est aussi comme une boîte précieuse où l'on y met ses cadeaux.

Et pour finir en musique, les premières notes de Concerto.

Echos printaniers

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost0

Publié le 20 Avril 2014

Dans la clairière tamisée les buis jouent aux boules

Il est joyeux le jardin aujourd'hui

et dans la lande les berbéris dansent aux pieds des bruyères.

Il est joyeux le jardin aujourd'hui

Un cotinus papillonne dans les arbustes,

Il est joyeux le jardin aujourd'hui

des feuillages se dorent au soleil

Il est joyeux le jardin aujourd'hui

et attrappent vite des couleurs.

Il est joyeux le jardin aujourd'hui

Des cotoneasters horizontalis jouent les équilibristres sur des tiges de fer

Il est joyeux le jardin aujourd'hui

Dans un massif une pivoine chante à tue tête à en perdre ses pétales.

Il est joyeux le jardin aujourd'hui

Un ribes s'est déguisé en fuchsia peut-être pour intimider

Ribes spéciosum

Ribes spéciosum

le jeune ribes qui vient d'arriver et pour lequel nous avons craqué suite à un article de Didier Willery sur son blog arbustes-dwblog.

Ribes sanguineum White Icicle

Ribes sanguineum White Icicle

Certains prunus font encore la fête.

Prunus padus coloratus

Prunus padus coloratus

La blancheur de sa floraison n'a d'égal que la noiceur de son feuillage. Sauvage et distinguée à la fois, c'est l'Anthriscus sylvestris Ravenswing.

Il est joyeux le jardin aujourd'hui

Une belle découverte que ce pélargonium de collection dont nous avons malencontreusement perdu le nom, Damien si vous passez par là.

Il est passé par là, c'est un pélargnonium tricolor.

Il est joyeux le jardin aujourd'hui

Ainsi va le bonheur au jardin avec ses instants fragiles et éphémères de beauté qui se suivent.

Pivoine arbustive Fing Dan Bai

Pivoine arbustive Fing Dan Bai

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost0