Publié le 18 Septembre 2016

La pluie salvatrice de la fin de semaine a redressé les têtes des hydrangéas mais aussi nos envies de réaménagement du jardin et en particulier l'espace que nous appelons le bosquet aux roses. 

Petits travaux pour un week-end de fin d'été

Un petit coin quelque peu sauvageon où se réunissent moult rosiers et quelques arbustes. Si l'effet produit répond à nos attentes de la mi-mai à la mi-août, en dehors de ces périodes de floraison l'endroit manque de dynamique.

Petits travaux pour un week-end de fin d'été

Et si l'on ajoutait de la verticalité ? Chose dite, chose faite, un petit tour à la pépinière samedi matin et ce sont cinq cupressus sempervirens Totem qui s'en sont allés dans le bosquet.

Petits travaux pour un week-end de fin d'été

Ceci n'est qu'un début de mise en scène puisque d'autres conifères viendront s'ajouter à la ronde pour un spectacle qui se jouera même en hiver.

Petits travaux pour un week-end de fin d'été

Tandis que déclinaient les rayons du soleil, s'achevait la pose des grilles pour symboliquement séparer les deux parties du jardin.

Petits travaux pour un week-end de fin d'été

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Jardin en chantier

Repost 0

Publié le 10 Septembre 2016

Sera-ce bientôt une scène fugace que l'on puisera dans notre imagination comme un mirage ? Et non ! nous ne pouvons-nous soumettre au dictat climatique car plic, plac la pluie tombera jeudi.

Le jardin continue malgré tout et le sec ne fait pas l'échec

Comme dans le "Cinquième élément", c'est l'amour qui nous sauvera et par les temps qui courent mieux vaut le dire avec du lierre à la sobriété légendaire. Des coeurs au jardin, une idée que nous avons ramenée dans nos valises de notre escapade bretonne après avoir rencontré Tim, un anglais rêveur, féru de décoration et voisin de Maryline du blog "Trois Petits Tours au Jardin".

Le jardin continue malgré tout et le sec ne fait pas l'échec

Un vent de déco continue à souffler, mettant du baume au coeur du jardinier blessé.

Le jardin continue malgré tout et le sec ne fait pas l'échec

Un dommage collatéral prévisible après la visite du jardin de la Mansonière à Saint Céneri Le Gérei, c'est l'arrivée de grilles dans notre petit univers. Y a plus qu'à les installer lorsque la terre le permettra.

Le jardin continue malgré tout et le sec ne fait pas l'échec

On a essayé de résister mais on n'a pas pu ne pas saluer notre pépinièriste préféré et ce qui devait arriver est arrivé, on a craqué pour :

Une clématite blanche qui serpentera dans un cotinus Grace.

Le jardin continue malgré tout et le sec ne fait pas l'échec

Une clématite bleue qui s'épanouira dans le jardin bleu.

Le jardin continue malgré tout et le sec ne fait pas l'échec

Là, il fallait oser mais on l'a fait, l'accueil d'un hydrangéa aspéra Hot Chocolate au revers pourpré.

Le jardin continue malgré tout et le sec ne fait pas l'échec

Quant au rosier Roseraie de l'Hay souvent vu sur les blogs, il s'est jeté à nos pieds et on s'est laissé attendrir par son parfum.

Le jardin continue malgré tout et le sec ne fait pas l'échec

Enfin un lagerstroemia blanc que nous avons planté sans hésitation car la sécheresse ne lui fait pas peur.

Le jardin continue malgré tout et le sec ne fait pas l'échec

Et pendant ce temps, l'automne arrive à pas de velours et fleurissent les cyclamens et la petite clématite tapissante Jouin. Praceox.

Le jardin continue malgré tout et le sec ne fait pas l'échec

Voir les commentaires

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Eté

Repost 0