Quand le printemps Kiss Cool

Publié le 9 Avril 2021

Le jardinier ne sait plus comment s'habiller car le printemps cette année souffle le chaud et le froid. Les végétaux quant à eux se sont faits quelque peu chahutés tant par les températures élevées que par les gelées. On a pu remarquer qu'en fonction de leur situation protégée ou non les dommages étaient différents. Globalement dans la Clairière aux roses l'effet de masse compense les dégâts individuels.

Quand le printemps Kiss Cool

Le remake hivernal n'a pas découragé la grue couronnée de venir se confiner dans la Lande au milieu du show berbéris-bruyères.

Quand le printemps Kiss Cool

Sur le Talus les Kolkwitzia amabilis 'Maradco' en pleine pousse s'ébrouent dans la lumière comme si de rien n'était.

Quand le printemps Kiss Cool

Les Choisya ternata 'Sundance' n'ont franchement pas apprécié l'effet Kiss Cool de ses derniers jours avec un brunissement des jeunes pousses.

Quand le printemps Kiss Cool

Dans la Faille beaucoup de végétaux comme les cornus, les érables, les conifères ont vécu le tumulte météo avec une certaine sérénité.

Quand le printemps Kiss Cool

Dans le Bosquet des Korrigans le spectre du Physocarpus opulifolius 'Diable d'Or' se dévoile doucement à en faire pâlir le Chamaecyparis lawsoniana 'Pearly Swirls'.

Quand le printemps Kiss Cool

A priori la floraison du Malus 'Red Sentinel' n'est pas compromise.

Quand le printemps Kiss Cool

Les floraisons printanières des couvre-sols sont toujours un ravissement comme ici la rencontre du Lamium maculatum 'Beacon Silver' et de la Veronica liwanensis. C'est un axe de plantation que nous allons continuer à développer. 

Quand le printemps Kiss Cool

Tandis que l'on remplit les massifs de BRF, les végétaux quant à eux remplissent petit à petit les massifs de leur volume.

Quand le printemps Kiss Cool

Nos fidèles gardiens du deuxième jardin ont eu droit à une petite toilette printanière et à quelques brins d'acorus en supplément.

Quand le printemps Kiss Cool

Lors de sa visite au jardin cette semaine, Norbert Menu, propriétaire de l'Arboretum de la Grand Prée pour lequel nous avions fait un article nous a offert un lavoir et des bassines en zinc ainsi que des plantes dont quelques aquatiques. On n'a pu résister à l'envie de mettre tout ce petit monde en scène.

Quand le printemps Kiss Cool

Malgré la fraîcheur des fins de journée, qu'il est doux de se retrouver à flâner dans le jardin alors que les jours s'allongent.

Quand le printemps Kiss Cool

Rédigé par Duo Jardin

Publié dans #Printemps

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

maryse h 11/04/2021 16:14

La faille n'a pas failli et c'est excellent pour nous faire permetttre d'admirer toutes ces dégradés de tons et de formes .Les malus n'ont pas souffert chez nous également , c'est un véritable bonheur , je les adore de plus en plus .Votre Véronique compose de jolis tapis avec les lamiums .Je cherche la variété dorée au cas où ....J'aurais du me douter que vous aviez déjà votre petite idée pour la mise en scène .Votre imagination dégaine vite ! Déambuler dans le jardin à cette période est véritablement un grand bonheur pour nous les jardiniers .Très peu de pluie içi mais on prend ce qu'on nous donne , pas de manières . Bises et bonne semaine ensoleillée.

Duojardin 11/04/2021 19:07

Les petits mouvements de terrain c'est quand même bien sympathique. C'est de l'argile et de la marne et malgré tout tout pousse ... pour l'instant du moins. Il faut dire que l'on couvre entre BRF, tonte, feuilles.
Le périple dans le Pas de Calais nous a fait redécouvrir les malus et comme toi on s'y intéresse de plus en plus. Ils sont chez nous beaucoup moins capricieux que les prunus.
Décidément le doré est à l'ordre du jour, le petit lamium doré est magnifique, on se met en quête. On cherche aussi le saxifrage doré.
Pour les lavoirs, lorsque Norbert nous a ramené le sien, nous venions juste d'en récupérer un et les deux sont à l'identique. Nous y avons mis les aloés d'eau offerts par Norbert.
Les jardins en ce moment sont vraiment propices à l'évasion de l'esprit.
Une bonne averse hier qui nous a donné 30 mm, idéal pour planter nos boutures de couvre-sols.
Bises et belle semaine aussi à tous les deux.

Florence 10/04/2021 21:33

Heureux comme un poisson dans l'eau ou comme un jardinier dans son jardin ! Oh, oui, il est doux de flâner, de s'y poser comme le banc y invite, laisser son esprit vaguer s'emplir des parfums, du bruit du vent, des oiseaux...Reprendre sa déambulation, tomber en admiration devant la poésie des prunus, se chauffer le cœur aux couleurs des feuilles toutes neuves, s'étonner devant la résistance des végétaux qui font face à tout, nous offrent tant de plaisir, de grâce, de beauté ! La joie des couleurs qui pétillent et l'élan des plantes qui s'expriment faisant fi de nos craintes, c'est un cadeau précieux. Heureuse de constater que le la Faille qui vous a posé de véritables “colles jardinesques” prend aussi joliment caractère. Ce chenapan de physocarpus, n'impressionnera plus autant 'Pearly Swirls' quand il aura son aspect de bonnet de lutin géant. Belle promesse que ces lavoirs et bassines. Voguons sur le fleuve de l'imaginaire ! Belle semaine. Bises

Duojardin 11/04/2021 09:13

Merci pour ce bel élan poétique.
Et oui c'est aussi l'un des charme du jardin que de nous emporter dans des mondes imaginaires, une invitation au voyage comme aurait dit un certain Baudelaire.
Décidément jardiner est une belle rencontre avec la nature, ses secrets et ses trésors.
Bises et belle semaine.

Un atelier à la Campagne... 10/04/2021 12:26

Pas trop de dégâts avec le gel chez vous...La floraison du Malus 'Red Sentinel' est juste superbe, je guette ici, celle du malus coccinella "courtarou (un petit nouveau :-) ). Et une très belle association entre Lamium maculatum 'Beacon Silver' et de la Veronica liwanensis. Et un gros coup de coeur, pour les lavoirs et bassines en zinc. A bientôt, bises à vous deux Marie Noëlle

Duojardin 11/04/2021 09:11

Il semblerait que les malus aient le vent en poupe. 'Courtarou' est une variété splendide et une amélioration de 'Coccinella'.
Vive les couvre-sols printaniers !
Nous sommes tombés sous le charme de la zinguerie et des plantes aquatiques mais on y va à tâtons.
Bises et beau dimanche.

Pascal 10/04/2021 12:00

Une belle balade printanière avec une superbe mise en scène des lavoirs. La décoration fait aussi partie intégrante de l’univers du jardin. Bon weekend.

Duojardin 11/04/2021 09:09

La déco apporte son petit plus au jardin et progressivement on l'intègre dans les mises en scène.
Beau printemps à vous et profitez bien de votre beau jardin.

annie 10/04/2021 11:59

magnifique cette mise en scène joli cadeau bonne journée bisous

Duojardin 11/04/2021 09:08

Depuis le temps que nous voulions jouer avec les plantes aquatiques, on va pouvoir s'y essayer.
Beau dimanche.

Marie-Claude 10/04/2021 10:06

Un lavoir, pour augmenter vos scènes aquatiques, c'est un superbe cadeau.
Apparemment, rien n'a vraiment souffert chez vous, ici, c'est la désolation pour les Hydrangeas qui avaient déjà souffert de la sécheresse cette été et là toutes les jeunes pousses ont grillé, je crains que les boutons floraux aient subi la même punition. les fruitiers ne sont pas mieux...
La pluie de ce jour sera bénéfique, je pense pour sauver toutes ces plantes...
Bises
MC

Duojardin 11/04/2021 09:07

Un printemps particulièrement facétieux.
Quelques petits dégâts chez nous mais la végétation n'était pas très en avance ce qui a entre autre épargné les hydrangeas, on comprend ta désolation.
Hier la pluie s'est aussi invitée avec 25-30 mm ce qui a fait du bien au jardin.
Bises et beau dimanche à tous les deux.

Franck D. 10/04/2021 09:28

De véritables compliments pour ce lieu qui apparaît comme un paradis végétal. Je disais aussi que je devrais prendre des cours de taille quand je vois vos photos, moi qui ne taille pratiquement rien alors que dans notre jardin c’est un peu beaucoup la crise du logement.

Duojardin 11/04/2021 09:05

Merci. Nous aussi nous plantons serré ce qui nous a conduits à des pratiques de taille en transparence pour conserver les perspectives et à jouer avec les volumes pour transformer les masses en rythme.
A vous de jouer !

Marie-Claire 10/04/2021 08:10

Le jardin est toujours aussi beau, même de plus en plus beau. Un régal à admirer.

Duojardin 11/04/2021 09:04

Merci de votre visite, le jardin profite pleinement de notre présence dans ces temps perturbés.